apprendre a manipuler

Draguez d’abord son nez ! Ou comment porter un parfum

Accueil > Articles relooking > Draguez d’abord son nez ! Ou comment porter un parfum

Ou mettre du parfum ?

A la recherche des techniques de drague fagotées comme des algorithmes, certains ont hélas totalement perdu de vue les fondamentaux. Pire, ils affichent un sourire narquois et suffisant dès lors qu’on ose leur rappeler que, parmi les pré-requis en matière d’attraction homme-femme, figure la compatibilité des parfums et autres odeurs corporelles sexuées.

Vous vous gaussez ? Ce rappel vous paraît superflu, voire comique ? Ok, tant mieux pour vous, vous pouvez sauter cet article.

Les autres, lisez ce qui va suivre.

Un cours de port de parfum

L’idée ici n’est pas de vous apprendre à choisir votre parfum. Comment un article internet, fût-il rédigé avec amour par votre sociologue préféré, pourrait-il y prétendre ? Ni de vous envoyer vers un de ces fabricants à la mode de parfum-sur-mesure. L’idée est bonne, sans doute (j’ai moi-même failli succomber à la tentation), mais le tarif de leurs réalisations est prohibitif. A la limite de l’indécence.

Non, il va s’agir ici de quelque chose de beaucoup plus abordable et, au fond, bien plus utile. Il s’agit d’un cours de port du parfum. Car avoir le bon parfum n’est pas tout si vous ne savez pas le porter.

Mais passons d’abord en revue les différentes stratégies.

Comment les gens portent-ils leur parfum ?

1. La stratégie des femmes

Pas besoin de leur faire un dessin (je veux parler des vraies femmes, autrement dit, pour ceux qui suivent séminaires de développement personnel, de celles dotées de beaucoup de «F pure»), elles savent l’importance du parfum dans l’attraction depuis qu’elles ont appris à tenir debout ou presque, et elles ne lésinent jamais sur le vaporisateur. Conséquence elles font un nuage de parfum autour d’elle, 10 ou 15 pschit sur les vêtements, le visage, les cheveux, et même l’air autour, plusieurs fois par jour.

Avantage :

  • elles sentent souvent / toujours très bon

Inconvénient :

  • à 1€ le ml de parfum (soit 100€ les 100ml), c’est hors de prix

2. La stratégie de l’hétéro de base

Sur la tablette en verre de sa salle de bains figure l’un de ces trois flacons (et exclusivement ceux-ci) :

  • Cerruti / Armani (ou dérivés)
  • Boss / Boss Orange (ou dérivés)
  • Aqua Di Parma (ou dérivés)

Offertes à son anniversaire (toujours le même, car il faut rester «fidèle à son parfum»), et dans lequel il puise (quand il y pense, c’est à dire pas tous les jours) une ou deux pulvérisations qu’il applique avec parcimonie à l’intérieur de ses poignets et derrière ses oreilles.

Avantage :

  • le flacon dure longtemps. Au moins 2 ans.

Inconvénient :

  • navrante banalité et désolant conformisme (je mets du parfum parce qu’il le faut, comme on met un slip)
  • personne en dehors de lui-même ne sent rien
  • l’intéressé respire trop son propre parfum (généralement plus de l’eau de toilette que de l’eau de parfum), au point d’en être presque incommodé, les oreilles n’étant jamais très éloignées de la bouche (enfin, normalement, sinon il faut commencer à s’inquiéter).
  • si une femme venait à l’embrasser à ces endroits, elle aurait une désagréable sensation de picotement sur les lèvres, le parfum ne contenant aucun élément destiné à être léché ou ingéré

3. La stratégie de la racaille (unisexe)

Voir stratégie de la femme ci-dessus, mais appliqué à l’intérieur d’un Séphora, sur les flacons testeurs, dont la durée de vie n’excède logiquement pas une semaine. Cibles de prédilection : Angel pour les femmes, Amen pour les hommes. Wesh cousin

Avantage :

  • gratuit
  • en quantité illimitée

Inconvénient :

  • être une racaille en soi est un inconvénient suffisant pour ne pas avoir à lister les autres je pense

10 conseils pour savoir porter votre parfum

4. La stratégie de l’homme de goût

Remontons d’un étage (ou deux), voici mes conseils, tirés de l’expérience, pour vous sentir bien dans votre odeur et répandre une douce aura mystérieuse autour de vous

  1. Le parfum, c’est pour les vêtements d’abord. Pour la peau, il y a la crème hydratante parfumée
  2. Parfumez régulièrement vos placards. Je veux parler de ceux qui ferment de façon hermétique ou presque, grâce à des portes. L’odeur y «macère» toute la nuit et y imprègne le coeur de vos vêtements jusqu’au lendemain matin. Un traitement de fond ultra efficace.
  3. Parfumez l’intérieur de votre veste, blousons et manteaux. Une goutte de parfum à l’intérieur d’un vêtement dure aussi longtemps que 2 ou 3 à l’extérieur, car elle s’évapore moins vite (moins de contact avec les éléments). Vos mouvements naturels, comme par exemple vous asseoir, feront le reste : de vous émanera cette suave odeur à intervallez réguliers comme par magie
  4. Evites le cou et les poignets. Le premier pour les raisons déjà évoquées plus haut, les seconds parce que vous êtes censés vous laver les mains plusieurs fois par jour, et que l’odeur serait totalement lessivée par celle du savon !
  5. Parfumez surtout le cuir, la laine et les cheveux. Ce sont les 3 matières qui conservent l’odeur le plus longtemps
  6. N’achetez pas un parfum au dessus de vos moyens. Un parfum est fait pour être utilisé, en quantité probablement supérieure à ce que vous faites aujourd’hui. Résultat anticipez cette utilisation au moment de l’achat : mieux vaut un parfum moins cher appliqué régulièrement qu’une merveille à 250€ les 100ml dont vous ne saurez que faire, par peur de le gaspiller
  7. Ne copiez pas le parfum de quelqu’un d’autre. C’est ridicule, il n’est pas vous, vous n’êtes pas lui, et l’odeur est un reflet de votre personnalité
  8. Parfumez-vous plusieurs fois par jours, au lieu d’en vider une tonne le matin. Aucun parfum ne tient toute la journée, contrairement à ce que la vendeuse veut essayer de vous faire croire (c’est comme l’histoire des chemises qui, « chez nous », ne rétrécissent pas, Monsieur!)
  9. Mangez et buvez de la qualité. Les odeurs naturelles (dont l’haleine) sont l’émanation de ce qui rentre dans votre corps.
  10. Enfin, arrêtez avec le mythe bidon du parfum unique auquel on reste fidèle, c’est une ânerie. Le corps ne sent pas la même odeur en été qu’en hiver, par exemple, ce qui sous-entend déjà 2 parfums différents. Plus 2 variations pour changer un peu et conserver le plaisir de vous sentir différent le parfum. Vous devriez avoir 3 ou 4 parfums minimum.

Personnellement, j’utilise :

- Tuscan Leather (Tom Ford)
- Gucci Museo (Série limitée créer pour l’ouverture du musée Gucci à Firenze)
- Cravache (Robert Piguet)
- Crème hydratante à la vanille d’Ouganda (Kiehls)
- Pour l’été, des eaux de cologne de chez Sous le Parasol, situé sur cet affreux boulevard parisien du nom de Sébastopol, au n°75

Je sais que vous allez probablement être nombreux à copier, j’ai l’habitude depuis 2005 et les centaines de cols officiers que j’ai vu fleurir partout, mais à quoi bon… Si vous copiez c’est ridicule, c’est que vous n’avez rien compris.

Trouvez votre odeur singulière, celle qui renforce votre odeur naturelle et forme avec elle une combinaison unique.

Et sentez bon ! Du moins sentez quelque chose ! Celui qui est inodore est généralement aussi sans saveur.

Vous voulez plus de ce type d’articles ? Dites-le en cliquant sur J’aime.

Stéphane 


Et rendez-vous le 26 avril pour le second volet de nos séminaires sur la manipulation : Obtenez ce que vous voulez. Plus vous réservez tôt, moins vous payez !
Adresse Email * Prénom *


24 COMMENTAIRES pour cet article.

  1. Maurice dit :

    Il n’y a jamais vraiment de mélanges de parfums vraiment différents puisque sur la durée ne reste que la base, fortement affaiblie, et souvent comparable d’un parfum à un autre, et aussi, il est rare que le mélange des parfums soit catastrophique (ou alors faut-il acheter le shampoing de la marque du parfum ? Plaisanterie !). Au pire, il reste une base plus riche, mais normalement le parfum qu’on vient de mettre couvre celui qui est là depuis longtemps, atténué.

    Cependant l’article parle de parfumer le placard en pendant à ce qu’on va porter le lendemain ;-).

    L’été dernier, je me suis amusé à composer des versions « eau de cologne » en diluant des eaux de toilettes dans différentes eaux de cologne, et j’ai rarement eu un échec.

    Le monde de la parfumerie doit rester de l’ordre de l’amusement, voire des expérimentations (avez-vous essayé de mélanger différentes eaux de toilettes ? Eh oui, ça se fait !). Et surtout ne pas tomber dans le piège de l’attachement à une marque, car même à l’intérieur d’une même marque, la composition évolue (ne serait-ce que pour des questions de législation), ce qui fait qu’un Chanel n5 n’est plus qu’une imitation du premier Chanel n5, par exemple.

    Ce dernier point a une incidence intéressante pour votre porte-monnaie : il existe de très bonnes maisons d’imitation du côté de Grasse, et il n’y a aucune raison de s’en priver ;). Il existe aussi en Espagne des imitations satisfaisantes pour presque rien aussi, pour les voyageurs (le tout en respect de nos législations puisque ce qui est imité n’est pas indiqué – du moins sur la bouteille) (allez faire un tour dans les « chinos », les quincailleries tenues par les chinois, le parfum venant lui de Saragosse, si ma mémoire est bonne, et assurément d’Espagne).

    La question de « que porter » a aussi à voir non pas tant qu’avec les saisons mais avec le temps, et aussi avec le taux d’humidité. Un truc un peu passe-partout à Paris (ville humide) comme le Mâle de Gaultier, usé jusqu’à la corde, fera des merveilles en soir d’été sur terrain sec (donc pas vraiment en France, ou alors en Alsace ?) : il ne sentira pas du tout la même chose !

    Ne pas croire non plus les publicités. Mettre ce bon vieil Azzarro en été, comme le suggère une publicité récente, est assez aberrant (surtout en journée) : je ne le porte que par temps (très) humide et froid (soit 2 fois par an, bouteille 25 ans d’âge, n’ayant absolument pas bougé).

    Soluce de rechange pour les armoires, ces bons vieux sachets de lavande… Ne pas hésiter à abuser, d’autant que la Lavande est un parfum masculin par essence, et que de très nombreux parfums pour homme en contiennent (un de mes préférés pour matins d’été parce qu’il me rappelle des souvenirs d’une personne chère disparue qui le portait : Pour un homme de Caron – Lavande, Vanille et Musc), simple, frais et pourtant classe : à éviter s’il fait fait trop chaud cependant, jamais le soir).

    Quand vous arrivez à comprendre un peu comment ça fonctionne, et comment vous fonctionnez avec ça, vous ne vous parfumez plus du tout en pensant séduire avec ça, mais juste pour vous même.

    Précision : j’ai une cinquantaine de parfums et eaux de cologne, certains d’imitation, d’autres en échantillon aussi – le tout s’étalant évidemment sur de nombreuses années (je tente la conservation au frigo pour l’été au moins, et j’ai de bons résultats : aucun n’a jamais tourné). J’ai des périodes de quelques mois par dizaine d’années où je développe une vraie passion pour le truc, puis ça retombe – et heureusement ! ^^

  2. Laurent dit :

    Petite question qui semble idiote, mais comment peut on concilier :
    « Parfumez régulièrement vos placards. Je veux parler de ceux qui ferment de façon hermétique ou presque, grâce à des portes. L’odeur y «macère» toute la nuit et y imprègne le coeur de vos vêtements jusqu’au lendemain matin. Un traitement de fond ultra efficace. »
    et « Enfin, arrêtez avec le mythe bidon du parfum unique auquel on reste fidèle, c’est une ânerie. Le corps ne sent pas la même odeur en été qu’en hiver, par exemple, ce qui sous-entend déjà 2 parfums différents. Plus 2 variations pour changer un peu et conserver le plaisir de vous sentir différent le parfum. Vous devriez avoir 3 ou 4 parfums minimum. » ?
    Le mélange de deux parfums peut être une vraie catastrophe et le lavage complet des vêtements à chaque saison est tout de même inconcevable non ?

    En tous cas, depuis que j’ai lu cet article, on me fait de plus en plus de remarque sur mon parfum, comme quoi ça marche (mais qui en aurait douté ? ;)).

  3. Cesare dit :

    Pour rectifier la crème hydratante à la vanille d’Ouganda de Kiehl’s qu’utilise Stéphane n’est pas une crème mais un lait de corps… ce qui n’est pas la même chose techniquement parlant.
    C’est un produit très connu chez Khiel’s car il est associé à du cèdre, mais attention c’est une senteur assez « féminine » ça ne plait pas à tout le monde, et ça ne peut pas aller à n’importe qui.

    Sinon inutile de s’asperger de parfum partout sur vos vêtements pour sentir toute la journée, quelques petites doses suffisent, sinon vous allez sentir à 50m et ça fera de vous quelqu’un qui en met trop et qui ne maitrise pas son parfum et même pire ça fera fuir les filles…

    à bon entendeur.

  4. Pliskin dit :

    Maurice, j’ai eu la même problématique et je trouve que les deo en poudre de lush sont une alternative probante.

  5. Cédric dit :

    Merci pour cet article, j’ai testé cette semaine, deux-trois pitch de blueberry la veille sur le col de chemise et je sent encore à 18H! Et ce n’est pas désagréable après une journée sur les banc de la fac.

  6. Maurice dit :

    @ Vif argent, pour l été, en journée, privilégier évidemment les eaux de cologne. Aucune tache sur mes chemises (pour le moment), projection d’assez loin quand même ! Pour le reste, plus le parfum est clair, moins il a de chance de tacher. Et pour finir, c’est pas difficile de faire des essais.

    Mais si on lit l’article, il est bien précisé que le parfum c’est pour l’intérieur des vêtements d’abord. Stéphane ne va pas non plus venir te chercher si tu en diffuses un peu sur les poignets ou sur le torse. Ce qui m’amuse dans l’article, c’est qu’il prend le contrepied de cette phrase prêtée à Coco Chanel, qui dit « Parfumez-vous partout où vous aimeriez être embrassées ». Cependant, force est de reconnaître qu’ici, il tend à avoir plus raison que la Coco.

    Bien vues les eaux de cologne de chez Sous le parasol. La chose amusante, c’est ensuite de faire des mélanges adéquats et d’ajouter un peu du parfum habituel : de la sorte on a un dérivé « cologne » de son parfum favori tout en jouant au petit chimiste !

    Perso, une question me taraude, celle du déo. Quid du déo ? Je ne les supporte pas parfumés et je n’aime pas me foutre de l’aluminium sur la peau (et même la pierre d’alun, c’est de l’aluminium, ce qui fait de certaines pubs, des pubs parfaitement mensongères), plutôt puer que me choper l’Alzheimer !

    Ma solution jusqu’à présent a été de prendre deux douches par jour et de passer un jet d’eau de toilette sous chaque bras. Le résultat, je dois dire, marche pas mal avec des parfums « animaux » comme Habit Rouge, bien moins avec un parfum de la famille d’Allure Homme Sport (mais ça pue juste le déo, alors…). J’ai en outre la double chance de ne pas suer, de ne pas avoir une sueur qui sente trop fort (régime à la limite du végétarisme) et d’avoir des horaires de travail plutôt relax…

    J’avais aussi une fois essayé des déos dérivés des parfums : je n’ai jamais été convaincu par les résultats non plus.

    Dans ma revue du web à ce sujet, je suis tombé sur un conseil d’un type sur internet qui allait jusqu’à dire qu’il fallait appliquer… de l’eau de javel… (je crois qu’il était sérieux ! ne faites surtout pas ça !). Il y a le talc non parfumé… mais pas envie de poudre blanche non plus.
    Actuellement, je me mets mes eaux de cologne maison sous les bras et j’en suis assez content aussi (comme l’eau de cologne s’évapore rapidement, surtout si elle est essentiellement « agrumes », il me semble préférable de la trimballer avec soi en cas de longue absence).

    Et vous ? Votre solution déo ? Elle passe comment ?

  7. Vif Argent dit :

    Tres bon conseils. Surtout pour l’interieur des vetements. J’ai bien vu les cheveux, car c’est un endroit relativement huileux (meme quand le cheveux n’est pas « gras »), ce qui fixe bien le parfum. Que suggererais-tu pour l’ete, quand on n’a pas de veste, manteau ? L’interieur de la chemise, j’aurais tendance a penser que la tache que ca laisserait pourrait se voir par transparence.

  8. Stéphane dit :

    Jamais porté de parfum de ta vie ??? Mais c’est pas possible tu as quel âge ?

  9. Johndouglas dit :

    Aucune chance de tâcher ton cuirs en le parfumant à la longue? J’imagine que c’est une question de distance…

    Moi qui n’ait jamais porté de parfum de ma vie, bien que toutes mes ex m’ont dit que je sentais bon (et je confirme ton point 9. Stéphane), je trouve cet article remarquable! Je vais aller poursuivre mon éducation, merci.

  10. Stan dit :

    « Je sais que vous allez probablement être nombreux à copier, j’ai l’habitude depuis 2005 et les centaines de cols officiers que j’ai vu fleurir partout, mais à quoi bon… Si vous copiez c’est ridicule, c’est que vous n’avez rien compris. »

    Mais transmettre tout un corpus de valeurs, des goûts, des références, n’est-ce pas ça que tu recherchais (aussi), en créant ce site ?

  11. Ryo dit :

    Que pensez-vous du parfum Booster de Lacoste?

    Personnellement c’est mon préféré malgré plusieurs essais de parfums.

  12. Pierre de Feu dit :

    Notez aussi pour les petits budgets qu’on peut parfaitement trouver des parfums de qualité pour 20 euro et moins en cherchant bien… (et c’est d’autant plus explicable qu’un parfum de 70 euro coûte à peine 2 euro à faire…)… Quelques pistes : les parfumeurs de Grasse (ou le pire cotoie le meilleur), les destockeurs de fringues de marques qui proposent parfois des bouteilles intéressantes, et des sites internet…

    Autre piste intéressante que j’essaie, le petit morceau de mouchoir en papier imbibé de parfum (mais déjà séché) à glisser dans sa poche de chemise par exemple, ou dans la poche intérieur d’un manteau – je n’invente d’ailleurs rien puisque le morceau de tissu parfumé glissé dans sa poche est un classique.

  13. badstef dit :

    Un article original et tout en finesse comme souvent, merci Stéphane.

    J’avais sous-estimé l’importance de vaporiser les vêtements, et de parfumer les placards.

    Je crois que le conseil n°9 est particulièrement précieux. Même très bien portés, les parfums peuvent être rendus inefficaces si l’hygiène de vie et l’hygiène alimentaire ne sont pas au niveau.

  14. Pierre de Feu dit :

    Et quant au morceau de musique du parfum Egoiste, il s’agit d’un extrait du Roméo et Juliette de Prokofiev, intitulé, la Danse des Chevaliers ! http://www.youtube.com/watch?v=cFkZQ84YDlk

  15. Pierre de Feu dit :

    Merci pour cet article plein de bon sens dans lequel je vais pouvoir trouver à m’améliorer !

    Pour répondre à Clovis, quelques techniques pour éviter que les parfums ne tournent :
    - ils ne doivent pas être entreposés à la lumière, et la lumière directe du soleil est mortelle.
    - une technique utilisée par les perfumistas, c’est de mettre les parfums au frigo au moins en été – en plus pour l’été, effet glaçon garanti !

    Les parfums d’été, les citronnés, sont plus fragiles que les tueries hivernales qui peuvent même évoluer d’une manière intéressante au fil des ans (mais surtout pas de soleil direct).

    (NB. Les tueries hivernales peuvent cependant être intéressantes les soirs d’été…).

    Perso, j’ai des parfums qui ont 10 ans, ils n’ont pas encore tourné (parmi les tueries hivernales). Au total, j’ai une quarantaine de bouteilles – parfois juste des échantillons quand même !

  16. clovis dit :

    Article intéressant, d’autant que j’ai toujours l’impression de faire ça mal.
    Je m’explique, je me parfume tout les jours ou presque, j’ai 4 parfum que j’aime beaucoup, et qui tournent régulièrement… Et ça fait 2 ans maintenant que j’ai les mêmes parce que j’arrive pas à finir les bouteilles !
    Je veux dire, même à coup de 2-3 coup le matin et la même avant de sortir le soir, j’arrive pas à faire descendre mes bouteilles.
    Alors est-ce que c’est moi qui n’en mets pas assez, ou est-ce que c’est normal ?

  17. Sam dit :

    J’ai explosé de rire au passage sur la racaille. Sinon je déteste les parfums hugo boss, ils sont d’une vulgarité totale : aucune nuance dans les senteurs, ça « cocotte », c’est insipide et affreusement banal.

  18. Chosta dit :

    Dans l’article tu aurais pas confondu Aqua di Parma avec Aqua di Gio ?
    A moins que Cary Grant soit un hétéro de base :)
    Article génial sinon.
    J’avais cru comprendre que tu choisissais un parfum s’ils le désiraient aux clients de relooking. Il est donc bien possible d’apprendre à le choisir, donc ?
    Je n’en porte personnellement pas (quelle tristesse, je sais), n’ayant pas pris le temps de m’intéresser au sujet, mais quelques pistes pour apprendre à choisir, j’adorerais. Ne serait-ce que quelque endroit où aller en sentir.

  19. Emmanuel dit :

    Magnifique article. J’ai le sentiment qu’il s’agit du prolongement logique de l’homme idéal. De mémoire, le conseil était : Mieux vaut ne rien sentir que sentir mauvais. Nous avons ici l’étape suivante.
    Une chose me surprend, beaucoup disent qu’il est important d’avoir une identité olfactive, c’est pourquoi il ne faut pas alterner les parfums. La fille se souviendra de nous par CETTE odeur qu’elle a découvert (on l’espère) sur nous.

  20. La pure classe dit :

    Cadeau : http://videos.arte.tv/fr/videos/360-geo–7568586.html

  21. Thomas dit :

    Article génial, depuis longtemps je suspectais l’importance du parfum, mais faute de ne pas savoir le porter, je l’utilisais peu (comme tu le décris). Maintenant j’ai des pistes pour expérimenter. Merci Stéphane

  22. Safari dit :

    Très bon cet article! Une bonne valeur ajoutée.

    C’est vrai que je me suis beaucoup demandé comment bien porter un parfum, où en mettre, où ne pas en mettre, combien de flacons avoir, etc.

    ça m’aide déjà.

    Merci!

  23. Losing My Way dit :

    « Vos mouvements naturels, comme par exemple vous asseoir, feront le reste : de vous émanera cette suave odeur à intervallez réguliers comme par magie ».

    Vérifié toutes les fois où tu t’es assis à coté de moi, pendant mon relooking en 2009. Ca m’avait frappé à l’époque. Je me suis longtemps demandé comment on pouvais sentir bon toute une après midi comme ça, sans cocoter et que ce sois carrément agressif à proche distance.

    Merci pour cet article :)

  24. Xavier dit :

    Merci de confirmer par cet article ce que j’ai compris très récemment :)

Qu'en pensez-vous ?

 (Ne sera pas publiée)

Archives par mois