logique des femmes

Le palmarès des pires vendeurs de Paris, par Romain

Accueil > Articles relooking > Le palmarès des pires vendeurs de Paris, par Romain

Mode : palmares des pires vendeurs de Paris.

En mode comme en hifi, en sport, ou partout ailleurs, il est difficile de discerner les bons vendeurs des mauvais vendeurs quand on n’y connaît rien. Je me suis décidé à ouvrir ce topic pour :

  1. recenser les bons vendeurs. (ça existe encore) J’entends par bon vendeur quelqu’un qui vous vendra un produit à votre taille. On admet que si vous êtes rentré dans une boutique, c’est que vous aimez les vêtements qu’ils y vendent, donc question look, on ne peut rien reprocher au vendeur. (enfin si, mais on y reviendra)
  2. recenser les mauvais vendeurs (en général, les mauvaises, 99% du temps ce sont les femmes les plus mauvaises, avec leurs phrases bateau toutes faites et leurs goûts douteux, inventés sur l’instant pour grossir leurs primes potentielles.)
  3. Reconnaître un bon vendeur, un homme qui connaît le produit. Comme dans toute relation, il va falloir être social à sa place.

Comment reconnaître un bon vendeur ?

Quand vous rentrez dans la boutique, laissez le faire son petit jeu: vous expliquer les dernières tendances, le bla bla habituel.

  • Un bon vendeur sait recevoir, point barre, c’est le minimum. S’il ne décroche pas un sourire ni une politesse, soyez sûr qu’il va vous refiler une merde. Cela va de soi, mais ça va mieux en le disant.
  • Ensuite, testez le. Oui, demandez lui combien de drops différents il peut vous avoir sur ce costume. S’il ne sait pas ce qu’est un drop, sortez du magasin. C’est l’ultra base que n’importe quel arlot se doit de connaître pour faire ce métier.
  • Poussez plus loin, demandez calibre de la laine, entoilage traditionnel ou thermocollé ? S’ils ne savent pas, changez de maison, sauf si vous, vous le savez bien sûr.
  • Le mauvais vendeur se fout de vous dans les deux sens du terme. Déjà par sa présentation, regardez ses chaussures, le soin qu’il leur porte. Jamais je n’ai vu un bon vendeur mal habillé, et certainement jamais mal chaussé. L’inverse est tout aussi vrai, à chaque fois que j’ai rencontré une croûte, il était chaussé chez zara ou pire.

Testez toujours le vendeur, vous aurez gagné son respect, et c’est à ce moment là qu’il commencera à vraiment vous aider. Si vous saviez le nombre de fois où un vendeur dit qu’il n’a pas la taille juste parce qu’il a la flemme d’aller la chercher en réserve… Mieux encore, il vous dira où vous pourrez trouver votre bonheur, sur les autres boutiques de la marque, voire vous faire faire venir la pièce (n’hésitez jamais à demander, voire insister)

  • Evitez les multimarques, les vendeurs sont en général rémunérés qu’avec des primes comme chez Darty, avec un fixe ridicule.
  • Gardez vous bien des grands magasins idéalement, bien que comme on le verra plus tard, des vendeurs valables s’y trouvent et sauront vous aider/conseiller avec goût et connaissances.

Sachez que les vendeurs ne sont pas à blâmer. Quand j’ai commencé chez Givenchy, on m’a laché dans le tas sans formation aucune. Je ne connaissais rien à rien. Puis j’ai appris, seul, avec l’aide de mes collègues et avec l’expérience. Je me suis fait piéger mais j’ai toujours été honnête, quand je ne connaissais pas, je demandais. Malheureusement, vous le savez, ce n’est pas le cas de tous le monde. J’ai eu une fois une vendeuse qui m’a dit que les costumes en laine étaient des costumes de mauvaise qualité (!). Heureusement, ce genre de personne ne tient pas longtemps dans les boutiques sauf dans certaines, que l’on va détailler.

Il n’y a pas mille façons de reconnaître un bon vendeur. Comme vous le voyez, les moyens sont assez limités pour les recenser. Mais ces quelques questions bien placées et simples constatations vous permettront de vous y retrouver dans une jungle de guignols qui n’en veulent qu’au contenu de vos poches.

Penchons nous maintenant sur les bonnes adresses où vous ne serez pas lâché dans l’eau froide.

Mon avis sur les boutiques de Paris et leurs vendeurs

Field testées, ces adresses/boutiques emploient des vendeurs qui connaissent leurs produits et ne vous vendront pas un 48 si vous faites un 54. Je précise qu’on parle des vendeurs, pas des produits.

Givenchy

Uniquement la boutique François 1er. Il y a une nouvelle vendeuse qui n’a pas l’air de connaître, mais demandez David. Le tailleur est un homme formidable qui vous fera un ourlet en trois quarts d’heure avec talonette, et le tout sans rien à redire. Egalement, vous pouvez aller voir Ayache au corner des Galeries Homme. N’allez pas au Printemps, les deux greluches n’y connaissent rien. Evitez à tout prix la boutique Saint Honoré, peuplée de tatas qui ne veulent de vous que votre morlingue.

Dior

Je n’ai jamais vu un vendeur compétent. Idem pour Paul Smith, Dolce Gabbana, Prada, Boss (palme du pire vendeur de tous les temps, sur Opéra).

Lanvin

Carole, sur la boutique St Honoré, connaît son métier et le fait avec le sourire. Le reste est une peuplade plus ou moins compétente.

Grossomerdo sur les grandes maisons, on voit bien qu’il y a quoi, 10% de vrais vendeurs ? Impressionnant pour des maisons de couture

En gros, pour ce qui concerne la gamme luxe, n’allez pas sur le Faubourg. Privilégiez plutôt les boutiques dans des quatriers plus intimes, par exemple rue Marbeuf, François 1er, ou encore rue de Rennes.

Aux Galeries

on ira chez Bowen ou le vendeur à lunettes (je ne me souviens plus de son prénom) ne vous vendra pas une taille trop petite. J’ai essayé une paire, un chouia trop petit mais supportable, il m’a fait mettre la demi taille au dessus de côté sur le stand des galerie. Classieux.
Evitez la blondasse de chez Doucal’s qui ne sait pas différencier un Goodyear d’un Blake.
Chez Loding, j’ai toujours eu la chance de tomber sur des gens compétents.

Chaînes de marques « style haut de gamme » (mais qui ne le sont pas)

The Kooples

Que des glands. Faites vous confiance. Ou demandez de l’aide.

Sandro

Idem.

Billtornade

Idem.

Non exhaustif bien sûr, mais sur ce genre de marques jeune et branchouille, pas un gland ne vous aidera. Ils n’ont aucune formation, mais vous refilerons des slims partout.

Bon, je ne vais pas passer en revue tous les vendeurs de toutes les boutiques. N’oubliez pas qu’un bon vendeur ne remplacera pas la flot de conseil qu’un coach vous apporte en relooking, mais dans la démarche d’achat, c’est évidemment important de pouvoir se fier à quelqu’un qui sait ce qu’il vend. La liste est bien sûre crée pour l’actualiser, alors partagez vos bonnes adresses et vos hommes de confiance, à condition bien sûr de connaître ;)

Romain

Des bonnes / mauvaises expériences avec des vendeurs ? Racontez-les nous ici. Et n’omettez pas de préciser le nom de la boutique et l’adresse.


Pour faire descendre les femmes de leur piédestal, il n'y a pas 36 solutions : il faut comprendre leur logique (vraiment).

19 juillet 2014, journée spéciale "F pure, l'essence féminine". Plus vous réservez tôt, moins vous payez !
Adresse Email * Prénom *


8 COMMENTAIRES pour cet article.

  1. Thomas dit :

    Tu parles des Galleries sans citer le Bon Marché ??
    Ou se trouvent sans doute les vendeurs les plus compétents des grands magasins de la Capitale.
    BIzarre…

  2. Laurent dit :

    Petite anecdote : un jour, à la recherche d’un modèle de trench épuisé un peu partout en taille 44, j’appelle en dernier recours une boutique située sur les Champs, pour savoir si ma taille est dispo.
    Au téléphone, le vendeur, d’un air jovial et épanoui me répond :

    « Quoi, du 44 ? Mais monsieur vous êtes tout maigre ? »

  3. Rose Selavy dit :

    « La vanité d’autrui n’offense notre goût que lorsqu’elle choque notre propre vanité. » Nietzsche

    Ainsi pour l’orgueil ou la confiance. Une fois compris ça, toutes les insultes de ce registre ( pédant, orgueilleux, etc ) sont autant de petits cris de chiots pris la main dans le sac.

  4. @hopkins dit :

    merci pour les tuyaux .. n’empêche, ce n’est pas destiné aux petits budgets :p

  5. Romain dit :

    J’aime les gens qui viennent sur des sites de conseil pour répondre un très constructif « pédant » justement à un conseil donné gratuitement.

    Je me fiche de me donner de la valeur, je sais m’habiller et tous mes relookés vous diront la même chose, alors écraser la valeur des autres, on repassera.

  6. Thomas dit :

    Comme toujours sur Spike Seduction, où la plupart des membres pensent se donner de la valeur en diminuant celle des autres…

    Mais bon, sur le fond,
    les articles ne m’ont jamais déçus !

  7. Safari dit :

    Très bon article qui sort du contenu habituel, et qui répond à beaucoup de mes questions.
    Quand on n’y connaît rien, un mauvais achat peut très facilement s’effectuer après le sourire/commentaires positifs d’une ou de plusieurs vendeuse/vendeurs. ça m’arrivait régulièrement quand j’étais ado :)
    Maintenant évidemment que ça ne m’arrive plus, mais depuis je me suis toujours demandé comment savoir si le vendeur est sincère ou veut seulement faire tourner son stock (il y a de bons acteurs).

    Merci pour ces conseils donc.

  8. David dit :

    pédant…

Qu'en pensez-vous ?

 (Ne sera pas publiée)

Archives par mois