logique des femmes

Savez-vous reconnaître une vraie montre vintage ?

Accueil > Articles relooking > Savez-vous reconnaître une vraie montre vintage ?

montres vintage 1A nouveau je m’aventure loin de mon site Advam.fr pour vous faire part du résultat de l’observation de mes contemporains.

Depuis de nombreuses années, les hommes deviennent de plus en plus fainéants, dans tous les domaines. Quand ils ont envie de quelque chose, il leur faut tout de suite. L’idée même qu’une progression puisse durer plusieurs mois ou années les rebute : régime, ascension professionnelle, style de vie : il faut être au top, tout de suite. Et je ne vous parle que de temps mais c’est également vrai pour l’effort qu’il soit physique ou intellectuel : il faut être musclé sans se faire mal, brillant sans lire les livres nécessaires… Ces deux points se constatent également dans l’habillement, ainsi il n’y a plus qu’une poignée d’élégants qui savent qu’un bon vêtement s’apprécie non pas au bout de quelques heures mais après de nombreux mois et que des souliers habillés de qualité font mal aux pieds lors des premiers ports.

L’horlogerie n’échappe pas à cette tendance. Une montre de qualité dure plusieurs décennies mais coute relativement chère à l’achat. Or, si dans le temps une belle montre se transmettait de père en fils, cela est devenu plus que rare aujourd’hui. Quelques élégants peu fortunés ont alors cédé à l’achat de montres de seconde main, des occasions. La patine était véritable et le coût limité. L’idée est réellement bonne : obtenir une montre de qualité à un prix réduit ; une simple révision suffit souvent à ce que la montre reparte pour de nombreuses années de bons et loyaux services.

Vraies et fausses montres vintage

Malheureusement, les maisons horlogères ont bien vite compris le truc… et le nombre de modèles en hommage au passé des marques ou arborant une patine artificielle a explosé ces dernières années. Les marques veulent ainsi offrir aux acheteurs l’apparence du vintage mais sans les inconvénients associés (révision nécessaire, pièces de rechange dures à trouver). Seulement, ces montres ne sont pas des vraies vintages et n’en ont pas la saveur. C’est exactement la même chose que dans l’automobile : une nouvelle mini ou une fiat 500 d’aujourd’hui n’ont rien à voir avec leurs glorieuses ancêtres.
Si je comprends bien (et encourage !) ce qui motive l’achat d’une vraie vintage (mouvement de manufacture à un prix abordable par exemple, patine subtile…) je ne vois aucune bonne raison d’acheter une « ancienne neuve »… Passons en revue les plus souvent utilisées

Pourquoi acheter du faux vintage ?

  • Le look est la première des raisons annoncée… Ce qui me semble d’autant plus étrange que les vraies vintages sont infiniment plus belles que leurs pastichesmontres vintage 2 modernes. La patine véritable ne peut s’imiter, sans compter que le temps continuera son œuvre harmonieusement sur une véritable ancienne alors que l’inverse me semble plus compromis : comment vieillira une montre artificiellement âgée ?
  • Le temps nécessaire et souvent jugé trop long pour trouver la perle rare est la seconde raison de l’achat d’une néovintage. Je vous renvoie directement au premier paragraphe pour voir ce que je pense de ce genre de fainéantise.
  • Enfin, la dernière raison et la plus compréhensible est le risque de tomber sur une montre fonctionnant mal et la difficulté de trouver des pièces de rechange. Si le risque est réel, il faut savoir qu’il est facilement contournable. La règle de base est de ne jamais acheter une montre qui ne fonctionne plus, donc de vérifier en personne que la montre marche correctement (mise à l’heure, utilisation des différentes fonctions, remontage …), une révision permettra ensuite de garantir un fonctionnement durable. Enfin, si vous rester frileux, sachez que de nombreux spécialistes vendent des vintages révisées et garanties. Une montre mécanique bien révisée peut fonctionner plusieurs dizaines d’années, indépendamment de l’aspect visuel de son cadran.

Je ne vois donc aucune raison de céder à la tentation du néovintage. D’autant que le choix d’une vraie montre ancienne sera beaucoup plus gratifiant pour son porteur. D’une part l’esthétique est imbattable avec des formes souvent mieux maitrisées car visant le confort et non l’ostentation (mode moderne déplorable) et des patines admirables que seul le temps autorise. Ensuite le porteur aura la sensation de contribuer à la sauvegarde de l’horlogerie historique, ce qui n’est pas forcement important mais ne fait pas de mal au moral. Enfin, il aura la satisfaction d’avoir trouvé la montre qui lui plait, à un tarif contenu et il sera sûr, compte tenu de l’usure inimitable apportée par le temps, d’avoir une montre réellement unique et ça, ça vaut toutes les néovintages du monde.

Pierre
www.Advam.fr

Ps – jeu : et vous, laquelle préférez-vous (cliquez pour zoomer)

montres vintage jeu

Adresse Email * Prénom *


16 COMMENTAIRES pour cet article.

  1. realsurfer dit :

    je rejoins assez précisement l’avis de François.
    ce qui n’est pas dit dans l’article c’est qu’une montre vieillit.
    que la montre fonctionne au moment de l’achat est un indicateur mais ne met pas à l’abri définitivement, loin s’en faut.
    De la même façon, parler de montre révisée revêt aussi un caractère assez aléatoire.
    révisée par qui ?? comment ??
    renvoyer une montre chez Omega ou JLC doit vous mettre à l’abri d’à peu près tout contre-temps ( ;) ). la révision faite par le vendeur sur leboncoin peut être scrupuleuse ou « je m’en foutiste »!
    délicieusement compliqué toussaaa :)
    En conclusion, je dirais que la différence entre vintage et allniou, c’est que quand on choisit du neuf, on peut choisir « les yeux fermés »,
    Avant de choisir une vintage, il est plutôt conseiller de se documenter à minima.

    vive le vintage! :)

  2. guy dit :

    bonjour

    à fond pour la 3ème…

    j’ai une chronographe Witt des années 40 ou 50 dans le même genre qui fonctionne super bien.

    peut être revoir la couleur du bracelet

    à bientôt

  3. thomas dit :

    Bonjour,
    à savoir que la patine des vintage s’acquiert beaucoup grâce au tritium (dans la plupart des cas) qui se patine (index, mentions..), avec l’utilisation du luminova (aussi teinté « vintage » soit-il) n’aura pas le même aspect, donc restera tel quel jusqu’à son prochain lifting (qui sera du à une baisse de luminosité et non pas à une coloration).

    A+

  4. Stéphane dit :

    Nvel article en ligne, et il prête à débattre (sans se battre merci) !

    http://goo.gl/DncLR

  5. morgan dit :

    Stéphane dit :
    2 avril 2012 à 13:09

    Plus de 1000 lectures et 3 réponses seulement. Cette irritante passivité dégoûte de l’envie de vous proposer des jeux et plus globalement de l’interaction

    -> C’est vrai vous avez raison : je dirais sans avoir lu les avis des autres que la vraie vintage est celle qui est patinée, soit la montre N°3 a droite.

  6. Thibaut dit :

    La première et la troisième ont vraiment de l’allure, avec une préférence pour cette dernière.

  7. Nassim dit :

    Je vote pour la 2, vu que j’aime bien ce style :)

  8. Nassim dit :

    Bon article,
    je ne peux malheureusement pas encore me permettre ce genre de montres même si très jolies.
    Pour le moment, je me contente de ma montre swatch YTG400, que je trouve très belle :)
    http://www.swatch.com/zz_en/watches/ss2011_corecollection.product-YTG400.html

  9. François dit :

    Bonjour,

    la première est une Davis, ces montres sont assemblées à Monaco mais possèdent des mouvements chinois. Pour avoir eu une Davis Squelette, la qualité était pas trop mauvaise, et bonne précision pour une automatique.

    La deuxième est une Baume et Mercier, marque moyen de gamme, rien de particulier à ajouter. Swiss made.

    La troisième est une Herma si je ne m’abuse, donc la vraie « vintage ». marque standard il y’a quelques décennies.

    J’aimerais modérer l’enthousiasme pour les montres vintage. En effet si le choix se porte sur une marque haut de gamme comme Rolex, Vacheron Constantin, Eterna, Jaeger Lecoultre, etc… les montres vintage peuvent être intéressantes, car la révision et les réparations peuvent encore être faites actuellement. Les marques de luxe disposent des pièces pour ces modèles et le SAV est directement assuré par l’entreprise.

    En revanche pour des montres de marques plus bas de gamme : Kelton, Herma, Lip (marque autrefois Française qui ne vaut plus rien aujourd’hui, car produit en Chine), l’intérêt des montres anciennes est franchement moyen, comme dit, elles ne sont pas réparables et l’entretien risque de coûter le prix de la montre elle même…

    Voilà mon avis, celà m’avait déjà frappé lorsque Stéphane vendait sa Rolex en se demandant pourquoi les gens investissaient dans du toc actuel plutôt que dans du Vintage.

    Donc Vintage oui, mais Vintage haut de gamme, d’une marque encore en vigueur.

    ps : autre détail important. Beaucoup de montres anciennes comporte du Tritium, l’élément luminescent interdit dans les productions actuelles, et sont donc parfois dangereuses.

    François.

  10. David dit :

    En regardant les 3 je pencherai pour la dernière, les deux boutons poussoirs semblent usés et le boitier semble rayés par endroit et le cuir à beaucoup de rides. Et si ce n’est pas une authentique vintage, je suis quasiment sure qu’elle à du être porté (même si l’apparente absence de marque du fermoir sur le bracelet me laisse perplexe).

  11. Kévin dit :

    Tout les lecteurs ne connaissent pas assez biens les montres pour jouer à ce jeu. Sans compter ceux qui cliquent sans savoir le contenu de l’article (oui oui ça existe).

    Mais d’un autre côté, c’est vrai qu’en cherchant bien, même sans connaître les montres, on peut éventuellement trouver laquelle est une « vraie vintage »

    persos j’aurai dit la 3ème car elle a le bracelet un peu plus abîmé que les autres.

  12. Roland dit :

    Je vote pour la 3.

  13. Stéphane dit :

    Plus de 1000 lectures et 3 réponses seulement. Cette irritante passivité dégoûte de l’envie de vous proposer des jeux et plus globalement de l’interaction

  14. Fizzy dit :

    Bonjour,

    Bien que je me pose la question de savoir si les deux premiers exemplaires sont bien d’originels vintages (histoire de pimenter le jeu), après quelques secondes ma préférence se tourne vers le modèle de gauche. Plus harmonieux à mon sens.

    Et sinon je ne crois pas Pierre que j’ai besoin de te faire part du niveau de qualité globale de ton article.

  15. Lamiral dit :

    Je suis actuellement en possession d’une montre des années 50 transmise par ma famille avec un remontage manuel. Certes ça demande quelques secondes par jour pour son entretien mais quel plaisir d’entendre ses aiguilles, incomparable avec les montres « vintages » d’aujourd’hui !

  16. Franck dit :

    Merci pour cet article. Je vote pour la numéro 3.

Qu'en pensez-vous ?

 (Ne sera pas publiée)

Archives par mois