creer de la connexion

Rien sur Robert

Accueil > La séduction en films & en livres > Rien sur Robert

Rien sur RobertIl n’est pas si fréquent de trouver dans le même film le parfait exemple de ce qu’il faut faire, et de ce qu’il ne faut pas faire.

Fabrice Luchini est tout à la fois le pantin d’une femme (Sandrine Kiberlain) et le prince charmant d’une autre, Valentina Cervi (toute mignonne, au passage).

Mister Nice Guy puis jerk à tour de rôle, regardez comment sa femme le manipule, observez les signes de désintérêt explicites et implicites, apprenez à lire ses actions plutôt qu’à croire ce qu’elle vous dit. Et de l’autre côté observez comment une jerk attitude involontaire peut mener celle qui vous aime au suicide par amour.

Rien de plus facile que d’être le prix avec quelqu’un que l’on n’aime pas.

Bon, évidemment, la façon dont elle s’éprend de lui au début du film est inexplicable, mais peu importe, l’intérêt n’est pas là. Il faut avoir vu (et lu) une histoire de ce type avant d’aller plus loin dans une relation longue. Le catalogue de comportements qu’on y voit est si vaste qu’il en restera toujours quelquechose, qui pourra vous mettre la puce à l’oreille au moment clé où elle vous dira

« C’est toi que j’aime, lui c’est un con »

tout en partant en voyage avec lui.

Adresse Email * Prénom *


1 COMMENTAIRE pour cet article.

  1. Yohann dit :

    Ca me rappele un certain triangle amoureux que je vis en ce moment !

    « Rien de plus facile que d’être le prix avec quelqu’un que l’on n’aime pas. »

    C’est tellement vrai … même si c’est parfois involontaire.

Qu'en pensez-vous ?

 (Ne sera pas publiée)

Archives par mois