creer de la connexion

The rules, ou quand on vous disait que les règles du jeu étaient écrites…

Accueil > La séduction en films & en livres > The rules, ou quand on vous disait que les règles du jeu étaient écrites…

… par les femmes

Critique du livre the rules en français

Vous croyez naïvement – parce qu’on vous l’a présenté ainsi et que vous n’avez pas approfondi – que les inventeurs des « règles de la séduction » sont les PUA américains dont vous avez collectionné les posters il y a 4 ou 5 ans et dont la simple évocation vous fait encore dresser le bulbe de la fierté. Comme me l’a récemment dit un ami expatrié à Los Angeles, si les français avaient ne serait-ce qu’un quart du patriotisme des américains pour leur propre nation les choses iraient un peu mieux dans l’hexagone. Mais non, il faut continuer d’admirer sans limite et sans discernement le made in usa, a fortiori dans les domaines du développement personnel et du geekisme. Mais là n’est pas le sujet.

Vous croyez donc – j’y reviens – que la codification de la séduction en règles immuables est l’oeuvre d’hommes bien en mal pour parvenir à leur fin dans ce domaine et qui ont théorisé, façon programme informatique, une méthode leur garantissant un minimum de succès ?

Vous avez tort !

Le premier ouvrage grand public à proposer une vision aussi réductrice et caricaturale des dynamiques sociales est l’oeuvre d’une femme. Ou plutôt deux : Ellen Fein et Sherrie Schneider, qui en 1995 avaient déjà écrit et publié The Rules*.

Alors j’en profite pour ouvrir une (grande) parenthèse adressée aux filles : mesdames, la prochaine fois qu’il vous vient l’idée de m’écrire pour me reprocher je-ne-sais-quelle ôde à la manipulation et au contrôle des pauvres créatures sans défense et dénuées de malice que vous êtes, pourriez-vous

  1. Arrêter de réagir avec votre vagin et réfléchir deux minutes
  2. Dans l’espace de ces deux minutes, vous documenter sur le sujet dont vous voulez parler
  3. Documentation qui vous fera indubitablement comprendre que :
  4. Toutes les revues féminines y vont de leur conseil séduction depuis des décennies, et ils sont écrits par des femmes ; de plus on sait maintenant que le premier livre publié sur le sujet vient de vous
  5. Le livre en question – pour ne citer que lui – est bien plus (mais alors bien plus) caricatural et dénué de finesse que le message nuancé que j’essaye de faire passer.

Alors la prochaine fois que vous avez envie de m’insulter et de me pointer d’un doigt accusateur avant même d’avoir lu et compris le quart de ce que j’ai écrit, prenez le dit-doigt et rentrez-vous le par où je pense, ça vous fera peut-être à y voir plus clair

Rappelons-nous les règles d’Ellen et Sherrie pour capturer une « belle bête »…

… c’est à dire riche et bien nourrie, toute prête à être dévorée.

1. Soyez unique

Ok, on est d’accord. Et priez pour tomber sur un des rares hommes à n’être pas trop obnubilé par une attirance purement hormonale pour tenter de voir en quoi vous l’êtes, ce qui est une autre paire de manches. Et ce n’est pas faute d’essayer de leur faire comprendre pourtant.

2. Laissez-le faire le premier pas

Globalement ok, sauf rares exceptions.

3. Ne parlez pas trop

Ben bien sûr, laissez-nous faire tout le boulot, nous remerciant par le charme inqualifiable de votre seule présence. Remarquez, il y en a qui aiment, c’est pour ça qu’on a inventé les filles russes.

4. Lors du rdv déplacez-vous le moins possible et laissez-lui faire tout le trajet

Ben voyons. Comme si ça suffisait pas d’être muette, il faut être faignante aussi.

5. Ne l’appelez presque jamais, et ne le rappelez pas même s’il vous le demande

Si j’avais osé écrire la moitié de ça, je me serais fait lyncher. Mais l’ont-elles été ? Je demande à voir

6. Raccrochez toujours en premier

Une règle bien fine et subtile qui fera plaisir aux intéressés

7. Exigez que les rendez-vous soient pris au moins 3 jours en avance

Là d’accord

(…)

11. Lors du rendez-vous, rentrez chez vous la première

Comme si ça ne suffisait pas de raccrocher en premier

(…)

12. Quittez-le s’il ne vous fait pas de beau cadeau…

… pour votre anniversaire et la Saint-Valentin. Mmm, moi je veux bien mais où commence le « beau » cadeau pour une américaine vénale exactement ?

14. Ne couchez pas le premier soir

Vrai, ou bien il ne tombera jamais vraiment amoureux de vous, convaincu que vous êtes assez désespérée pour vous offrir à qui veut

(…)

15. N’en dites pas trop de vous

Moi je veux bien, mais ça s’appelle comment sinon de la manipulation ça ?

(…)

23. Ne fréquentez pas d’homme marié

D’accord.

34. Apprenez à n’aimer que ceux qui vous aiment

D’accord. Dur, mais juste.

35. Soyez facile à vivre

Avec toutes les règles qui précèdent, on se demande s’il faut prendre la dernière au pied de la lettre

 

Stéphane

* Titre original : The Rules: Time-tested Secrets for Capturing the Heart of Mr. Right

Adresse Email * Prénom *


2 COMMENTAIRES pour cet article.

  1. Alexis dit :

    Dans le sens sont-il à la hauteur de leurs récits ?

  2. Alexis dit :

    Vous connaissez des ricains qui draguent bien ?

Qu'en pensez-vous ?

 (Ne sera pas publiée)

Archives par mois