Forum de séduction - Rencontrer et séduire la femme qui vous plaît

Plus grande bibliothèque de ressources sur la séduction et les relations : Techniques séduction, conseils séduire, changer de look

Contact
améliorer sa voix

Relations par défaut et rythme de la séduction

Séduction & dynamiques sociales : articles, analyses et questions

Modérateurs: animal, lolalola

Sobre n' Soft
 
Messages: 281
Inscription: Mer Oct 14, 2009 3:08 pm

Re: Relations par défaut et rythme de la séduction

Messagepar Sobre n' Soft » Mar Jan 15, 2013 5:49 pm

Les relations par défaut
Il y a pire que la relation par défaut : la non-relation par défaut, qui la précède. Les deux s'inscrivent dans une... vie par défaut.

La séduction n'est (malheureusement) pas un sport de combat
(heureusement, l'amour, si)
Il me semble que, si lorsque j'avais vingt ans, je n'avais pas abordé quelques poignées de pucelles dévergondées - et autres expertes châtiées - je ne serais pas en couple avec ma fiancée, rencontrée bien plus tard, mais que j'ai su ne pas laisser passer.

Emmagasiner des connaissances relatives aux étapes qui nous permettront d'obtenir leurs numéros, de les revoir, les embrasser, les revoir, et coucher avec elles, n'a en soi, aucun intérêt propre : il s'agit de prendre du recul et d'en extraire la psychologie érotique et sociale.
Au-delà des rencontres, ce qui est important dans les débuts de la séduction est d'acquérir une expérience des femmes, comprendre pourquoi elles aiment, pourquoi elles quittent, comment elles disent oui et pourquoi elles disent non.

"Lequel d'entre-vous a déjà été en relation longue ?"
Pour ce qui est des relations longues, la mienne se construit depuis un peu plus de deux ans. J'ajouterais aux remarques d'Animal, qu'au-delà de critères à rechercher (connivence sexuelle, mentale, sociale) on peut légitimement attendre d'un couple que le fonctionnement à deux qui en découle soit une nouveauté bénéfique à nos deux vies. La femme doit y apporter une vision nouvelle, positive et pertinente, et les deux personnalités doivent s'engrener avec surprise et complémentarité, bien mieux qu'avec toute autre personne : car il s'agit de passer le reste de sa vie avec cette personne-là, chose que l'on ne fait ni avec une amie, ni-même avec une soeur.
Enfin, bien sûr, les attentes et les visions du monde des deux partenaires doivent être absolument claires et compatibles. Un jour par exemple, ma fiancée a torpillé l'un de mes très bons collègues parce qu'au cours d'une discussion, il banalisait le divorce, façon jeunesse-libre-et-moderne : je n'en espérais pas tant. Chacun son opinion, mais au sein d'un couple, certaines doivent particulièrement être partagées.

Et comment faire pour que ça continue à fonctionner ? Euh, c'est une préoccupation de femme, ça, non ? L'homme se fait désirer, gagne beaucoup d'argent, et lui fait l'amour comme un Dieu... Non ? ;D
Si, à condition qu'en plus, elle se sente (très) aimée.

vanstrummer
 
Messages: 38
Inscription: Lun Jan 09, 2012 6:30 pm

Re: Relations par défaut et rythme de la séduction

Messagepar vanstrummer » Mar Jan 15, 2013 5:50 pm

Hello,

J'ai une relation de 3 ans et une de 4 à mon actif, là je suis en couple depuis 12 mois (oh merde! ya pas un séminaire sur les cadeaux ? :wink: ) et c'est parti pour durer encore un moment je pense.

La synthèse d'animal me va parfaitement. Je rajouterai simplement 4 points qui se complètent entre eux:
- Tu dois aimer parler avec elle
- Elle doit représenter un challenge intellectuel
- Elle doit avoir un socle culturel ou de "croyances/convictions" pas trop éloigné du tien. (religieux, social, éducatif, etc.)
- Vous devez partager les mêmes ambitions et envie en terme de style de vie etc.
"souvent femme varie"

Laureline
 
Messages: 128
Inscription: Ven Juil 03, 2009 2:41 pm

Re: Relations par défaut et rythme de la séduction

Messagepar Laureline » Mar Jan 15, 2013 6:29 pm

Deux relations longues au compteur (sept et bientôt trois ans pour l'actuelle), j'ai quelques idées sur ces questions mais c'est toujours passionnant d'y réfléchir.

Une relation par défaut, c'est effectivement une relation de confort : si l'on voit l'autre comme un ami, ou pire, simplement comme une aide ménagère/bouillotte/compagnon sexuel et rien de plus, bref, que le côté "pratique", "utilitaire" prédomine sur les émotions, on est dans ce cas de figure. Pour les femmes, le cas classique, surtout dans ma tranche d'âge, c'est aussi les relations où l'autre est avant tout le "géniteur", ce qui fait un peu froid dans le dos...

C'est vrai que beaucoup de couples sont socialement endogames, avec un partenaire rencontré dans l'entourage habituel ou le milieu professionnel. C'est un peu la facilité, mais dans ce cas de figure les chances d'avoir des valeurs, une culture, un milieu amical et familial "compatible" sont plus élevées, or tous ces facteurs jouent aussi dans le cadre d'une relation longue, où l'on présente la personne avec qui l'ont est à son entourage, entre autres. Dans ce cas, je ne pense pas que ce soit forcément des relations par défaut. C'est plutôt des relations "à risque faible" et à retour sur investissement globalement "garanti", même si pas forcément au maximum de ce à quoi pourrait prétendre les deux protagonistes - pardonnez-moi la métaphore financière.

Après, même dans une relation où le partenaire n'est pas vraiment choisi (cf. les mariages arrangés de nos grands-parents, pas si lointains), l'amour peut apparaître, et durer. Quelque part, la relation est aussi et surtout ce qu'on en fait. Si les deux personnes veulent s'engager durablement, rendre l'autre heureux, bref qu'elles s'impliquent activement au lieu de subir passivement, ça change nettement les choses (mais si seule l'une des deux est dans ce cas, son énergie va peu à peu être grignotée jusqu'à épuisement).

Avatar de l’utilisateur
Elan
 
Messages: 1261
Inscription: Jeu Aoû 13, 2009 1:28 pm

Re: Relations par défaut et rythme de la séduction

Messagepar Elan » Mar Jan 15, 2013 6:31 pm

Pour ma part j'ai trois relations longues à mon actif, avec les situations de rencontre suivantes :

- la première à une soirée (à 23 ans), très bon feeling immédiat, quelques gestes un peu osés dans des recoins de la soirée puis c'était parti, on est restés ensemble un an
- la deuxième dans un musée (24), coup de foudre net, elle a plaqué son mec le mois suivant (après 5 ans de vie commune) et a finalement changé de boulot pour emménager chez moi, dans une autre ville. J'aurais dû me méfier (si vous avez vu Alfie avec Jude Law, elle se comportait un peu comme le personnage de Sienna Miller). 3 ans dont 2 de vie commune + 1 année bonus en tant qu'amant (la meilleure, sauf pour son mec)
- la troisième d'abord dans la rue (29), elle était assez sceptique je pense et je me suis vautré au premier rendez-vous (très attiré et clairement trop entreprenant). Je l'ai croisée quelques mois plus tard à un concert où je l'ai directement repérée dans le public, sans toutefois la reconnaître tout de suite. Quand je l'ai remise j'y suis allé et j'ai un peu mieux géré les rendez-vous cette fois :mrgreen: Ça fait presque 2 ans.


Je confirme ce que dit Sobre'n'Soft (qu'on ne lit pas assez). Les rencontres et le fait d'être à l'aise ne vont pas faire, en soit, qu'on ne sera pas en relation par défaut. Si on sait séduire et qu'on en a marre d'être seul, alors hop, on peut être en relation qui n'est pas plus choisie que le célibat qui l'a précédé.
Par contre, le jour où on croise quelqu'un qui nous scotche vraiment, et dans l'hypothèse où ça ne serait pas immédiatement réciproque (car oui ça arrive, et ça règle beaucoup de problèmes), maîtriser un peu la séduction donne un joker assez utile.

Ceci dit tout ça n'a rien à voir avec le fait d'être content de sa relation. Comme déjà dit, le piège principal est de relever ses critères et de ne plus savoir quand s'arrêter (ok celle-ci me plaît, mais si j'en croise une mieux ?).
Le critère final est bien d'être épanoui et satisfait et de pouvoir installer quelque chose qui a une légitimité à perdurer. Pour ça il faut encore d'autres conditions, comme indiqué par Animal, S'n'S et Lise.
Après, certains réunissent ces conditions avec leur voisine d'amphi ou leur collègue de travail, d'autres non. Je ne vois pas tant de différences dans les couples que je connais et qui sont ensemble depuis la nuit des temps, et d'autres où le mec a un passé de séducteur plus développé.

Avatar de l’utilisateur
Augustin
 
Messages: 312
Inscription: Mer Oct 07, 2009 7:34 pm
Localisation: Paris

Re: Relations par défaut et rythme de la séduction

Messagepar Augustin » Mer Jan 16, 2013 11:53 am

animal a écrit:j'en ai eu une de 3 ans quand j'en avais 20 (mais qui représente un tel florilège de ce qu'il ne faut pas faire qu'elle n'a vocation qu'à être éducative).


Haha, la première histoire longue aux alentours de la vingtaine qui réunit le b.a.-ba du fail amoureux, un classique!

animal a écrit:Pour être honnête, je tâtonne un peu sur le sujet, mais comme j'ai de bonnes bases ça se passe sans trop de soucis.


Voyez les nouveaux, ça c'est important. En couple, tu tâtonnes! Arrêtez de chercher la certitude, la formule magique pour chaque situation et fourrez-vous plutôt dans le crâne de grands préceptes de vie. On n'est pas amoureux comme on part en vacances dans les Tropiques. Essayez de vous vacciner tant que vous voulez contre le râteau, mais vous n'apprendrez qu'en vous confrontant au principe de réalité.

Beaux témoignages tous, c'est intéressant de voir qu'il y a, sur le forum, plus de personnes lancées dans des aventures longues qu'on pourrait le croire.

Avatar de l’utilisateur
john dilinger
 
Messages: 1516
Inscription: Sam Juil 25, 2009 2:22 am

Re: Relations par défaut et rythme de la séduction

Messagepar john dilinger » Jeu Jan 17, 2013 9:59 pm

Pour les relations longues, rien de plus simple.
Appliquer Doqueuh Loveuh.

Et si jamais elle passe en dessous des 90 % et qu'elle ne vous fait plus votre plat préféré, la challenger à mort.

JD, dictateur de la séduction :mrgreen:
Si tu peux être amant sans être fou d'amour,
Si tu peux être fort sans cesser d'être tendre
[...]
Et si tu peux aimer tous tes amis en frère
Sans qu'aucun d'eux soit tout pour toi ;
[...]
Tu seras un Homme, mon fils.

Avatar de l’utilisateur
coug
 
Messages: 2735
Inscription: Jeu Fév 26, 2009 7:43 pm

Re: Relations par défaut et rythme de la séduction

Messagepar coug » Jeu Jan 17, 2013 10:40 pm

On entends énormément parler de ce Doc Love dernièrement...

Il n'y a pas un poste qui reprends ses grandes lignes pour qu'on sache de quoi il s'agit?

Avatar de l’utilisateur
Murakami
 
Messages: 265
Inscription: Jeu Aoû 16, 2012 9:28 pm

Re: Relations par défaut et rythme de la séduction

Messagepar Murakami » Jeu Jan 17, 2013 11:59 pm

coug a écrit:On entends énormément parler de ce Doc Love dernièrement...

Il n'y a pas un poste qui reprends ses grandes lignes pour qu'on sache de quoi il s'agit?


Pour un post avec les grandes lignes, je ne sais pas. Par contre, tu peux trouver le sommaire du bouquin ici :

http://uk.askmen.com/products/doclove/

Pour ses interventions sur AskMen, c'est par là :

http://uk.askmen.com/dating/doclove/

Je te conseille vivement de le lire, il est "drôle" et bourré de réflexion qui font sens. Très bon sur la partie gestion de la relation, un brin trop succinct sur la partie séduction à mon goût.

Avatar de l’utilisateur
Stéphane
Le Patron
 
Messages: 8422
Inscription: Mer Juil 12, 2006 1:04 pm

Re: Relations par défaut et rythme de la séduction

Messagepar Stéphane » Ven Jan 18, 2013 4:53 pm

coug a écrit:On entends énormément parler de ce Doc Love dernièrement...


J'en parlais déjà en mars 2006... http://www.spikeseduction.com/date/2006/03
Image

Avatar de l’utilisateur
wu-weï
VIP
 
Messages: 2189
Inscription: Mar Juin 24, 2008 11:06 am

Re: Relations par défaut et rythme de la séduction

Messagepar wu-weï » Lun Jan 21, 2013 11:57 am

Et c'est Stéphane qui nous a parlé en premier de l'agenda secret en citant le Doc.

Précédente

Retourner vers Séduction

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité