Comprendre et appliquer les codes sociaux pour sortir du lot (par le haut)

Modérateurs: animal, lolalola

Avatar de l’utilisateur
By Pierre de Feu
#129466 Mais We-Wei, si tu veux divertir avec les fringues, il y a effectivement le cirque et les défilés de mode, mais je ne pense pas que divertir soit le but. Il me semble que le but c'est "être séduisant".

Je pense comme Stéphane : pour être élégant, il faut être habillé comme tout le monde, en mieux.

A Paris, il y a des règles qu'on peut trouver ternes, mais c'est comme ça, on n'y peut rien. On pourra blablater pendant des heures et des heures que ce sera toujours comme ça. Ensuite, on a le droit à toute la créativité que l'on peut, que ce soit dans le cadre de ces règles, voire en les contournant légèrement. Le but, c'est de ne pas paraître anormal, bizarre, comique, grotesque ou gay.

Ne pas oublier qu'on peut se démarquer en restant dans la normalité si on sait porter les teints bruns / marrons qui sont relativement délaissés actuellement, il me semble - mais peut-être avec le piège d'être démodés ? (je ne sais pas).

L'avantage d'avoir des règles assez contraignantes, c'est qu'il est facile de faire mieux que la masse : le diable se nichera donc dans les détails, le soin apporté aux chaussures, la coupe des vêtements, les matières, tel accessoire, des tons plus clairs pour une écharpe, un gilet etc.

Personnellement, je suis relativement content d'être à Paris pour l'élégance plutôt que, je sais pas moi, New-York, Berlin, Barcelone, Londres... Mais voilà, nous avons nos codes, eux ont les leurs, et c'est ainsi que nous avons un monde divers.
Avatar de l’utilisateur
By wu-weï
#129469
Pierre de Feu a écrit:Mais Wu-Wei, si tu veux divertir avec les fringues, il y a effectivement le cirque et les défilés de mode


A la limite de l'insulte mais touchant de candeur et de naïveté.
L'élégance parisienne dont tu te gargarise n'existe qu'à quelques rares endroits et se limite presque à quelques patés d'immeubles.
Paris, c'est 99% de gens en recherche de validation sociale, quelques parvenus en recherche de reconnaissance sociale par l'ostentation, et une majorité qui n'a pas les moyens d'y vivre (vraiment) qui recherche la validation de ses semblables par la négation de la réalité sociale de la capitale (le fameux "j'connais un bar où les cocktails sont pas chers").
Dans 99% des cas, le(a) parisien(ne) est un fake exploité par des valideurs sociaux.

Je ne vois aucune élégance dans tout cela.

Quant aux règles que tu exposes professoralement, quelqu'un a écrit ici, il y a bien longtemps :
"Un apprenti copie les régles, un maître les applique. Un artiste les viole."

Situe-toi là-dedans. :wink:
By Oksana
#129475
Conséquences : les Français ont une réputation d'élégance, de raffinement et de culture dans le monde entier. Mêmes les étudiants qui s'habillent chez Jules ont 20 longueurs d'avance sur leurs rivaux de la plupart des pays du même âge. Même les Italiens ne nous arrivent pas à la cheville, à quelques exceptions prêts - souvent homosexuels d'ailleurs.

De quel chapeau sors-tu cette conclusion?

Seuls les Français peuvent emballer aussi facilement des étrangères, ce n'est absolument pas un hasard.

N'importe quoi
Avatar de l’utilisateur
By Pierre de Feu
#129487 C'est ballot, j'ai passé 1 heure à rédiger une réponse, et j'ai fait une fausse manip.

Bon, rapidement. En réponse aux deux intervenants qui précèdent.

Je suis bien désolé d'avoir donné l'impression d'avoir insulté. C'est d'autant plus idiot que je ne m'intéresse pas fondamentalement à la mode, sinon de très loin.

Pour les points qui posent problèmes, ils sont basés sur mon expérience personnelle, qui vaut bien entendu ce qu'elle vaut.

Pour la vision de Paris, des Parisiens etc... J'essaye d'avoir un point de vue un peu plus positif, je ne dis pas que vous avez tort, mais je pense qu'ils ne sont pas que ça.

Je parlais ensuite des règles et du viol.
Racine et Corneille s'accusaient mutuellement de violer les règles, l'un, l'autre. C'étaient leurs insultes à eux.
Ils avaient cependant effectivement raison.
Mais le carcan des règles leur permettait l'expression d'un génie d'autant plus grand qu'il était comme impersonnel - et pourtant personne d'autre que Racine n'est Racine.
Le carcan de la grammaire et la purgation des deux tiers du vocabulaire dans le cadre des règles a permis l'expression d'une langue absolument admirable et qui a fait l'admiration du monde entier.

Maintenant, en art, la règle est le viol. Tout n'est plus que partouze. C'est la décadence. Des homards d'un certain Kohn ou Kuhn ou je ne sais trop quel type à Versailles, Temple du Classicisme, c'est digne de Néron, de Caligula. Rome finira par brûler de nouveau.
Ce qui m'épate, c'est que les gens - que l'on s'efforce de déculturer depuis 60 ans à l'école, depuis qu'on n'y fait plus de latin mais des mathématiques abstraites et qu'on y rend tout abstrait et formaliste sous prétexte d'égalitarisme - ne se rendent pas compte à quel point notre époque est décadente.
Nous venons tout de même d'élire deux Présidents de la République totalement acculturés ! Inimaginable il y a encore 20 ans.
By Oksana
#129649 Image
Avatar de l’utilisateur
By wu-weï
#129766 Levé avant le jour, je surfais à la recherche de complètement autre chose quand je suis tombé sur la photo du tailleur mis plus haut :

Image

Image

Observez la différence d'attitude et de port.
Avatar de l’utilisateur
By Stéphane
#130878
wu-weï a écrit:Si la règle parisienne est de porter un jean bleu foncé, une veste noire (ou presque) avec une chemise noire (ou presque) et des chaussures noires...alors la régle conformiste est ennuyeuse.

Amen. Si tout le monde pouvait le comprendre, ou du moins en prendre simplement conscience au lieu de foncer tête baissée dans les couloirs du métro sans regarder rien ni personne de peur d'avoir l'air un peu humain
Avatar de l’utilisateur
By Kakura
#133533
eddy a écrit:Image

Rastignac a écrit:
Dans la même idée de recherche,
Image

Rose Selavy a écrit:Distinction, distance, identité.
Aristocratie.


Image


Rose Selavy a écrit:Urbain n'est pas vulgaire
Image

Image

Oksana a écrit:Ermanno Scervino Spring/Summer 2012
Image

wu-weï a écrit:La couleur de la veste peut étonner, je sais.

Image

Ce qui m'étonne, c'est de ne pas voir plus d'exemples de ce type d'associations - à la fois urbain/chic et décontracté.
Ca me parle beaucoup, merci à tous les cinq pour ces clichés inspirants. :)

Si quelqu'un à l'adresse d'un bon blog/site spécifique à ce courant vestimentaire particulier, je suis preneur.
Avatar de l’utilisateur
By Maltese
#148788 Allez hop ! Ré-ouverture !

Image

Image

Image

Image
Toujours faire attention aux détails :wink: