Forum de séduction - Rencontrer et séduire la femme qui vous plaît

Plus grande bibliothèque de ressources sur la séduction et les relations : Techniques séduction, conseils séduire, changer de look

Contact
améliorer sa voix

[FR] L'homme idéal, en librairie

Vos soirées, rendez-vous, aventures, etc.

Modérateurs: animal, lolalola

Avatar de l’utilisateur
Stéphane
Le Patron
 
Messages: 8422
Inscription: Mer Juil 12, 2006 1:04 pm

Messagepar Stéphane » Jeu Mar 03, 2011 11:49 pm

Magicspade a écrit:Simple question (désolé si elle a déjà été posée et que je ne l'ai pas vue), je suppose qu'on le verra en librairie, mais dès le 16 mars ? Enfin y a t'il un endroit où je sois sur de le trouver or internet ?

Normalement un peu partout en librairie, comme un livre normal quoi ;)
Image

Avatar de l’utilisateur
Stéphane
Le Patron
 
Messages: 8422
Inscription: Mer Juil 12, 2006 1:04 pm

Messagepar Stéphane » Ven Mar 04, 2011 2:48 pm

Désolé de ne pas avoir publié l'épisode 8 hier soir comme prévu, mais j'étais un peu ému, mon premier exemplaire est arrivé.

Image

Pour en lire les 30 premières pages avant tout le monde : http://www.facebook.com/hommeideal50lecons
Image

Avatar de l’utilisateur
Orphée
 
Messages: 2355
Inscription: Sam Nov 10, 2007 3:44 pm

Messagepar Orphée » Ven Mar 04, 2011 5:38 pm

Quel plaisir ce doit être de feuilleter son premier livre papier... :)

Gin
 
Messages: 385
Inscription: Ven Fév 16, 2007 2:25 pm

Messagepar Gin » Ven Mar 04, 2011 9:44 pm

Et puis le gout pour la (belle) mise en scène comme toujours :)

Avatar de l’utilisateur
ignomo
 
Messages: 906
Inscription: Mer Avr 18, 2007 9:02 pm

Messagepar ignomo » Sam Mar 05, 2011 5:32 pm

J'ai aujourd'hui reçu le monsieur de mars / avril.

Page 22 :
"L'homme idéal existe et c'est vous ! Voici le message du livre de Stéphane Edouard, coach en séduction. Avec humour, il révèle les secrets de la confiance en soi face à la gente féminine. 50 leçons qui ne feront pas de miracle mais qui peuvent s'avérer utiles aux plus timides. Flammarion, 19,90€".

Avatar de l’utilisateur
ignomo
 
Messages: 906
Inscription: Mer Avr 18, 2007 9:02 pm

Messagepar ignomo » Sam Mar 05, 2011 5:45 pm

Le commentaire sur le contenu d'un livre non encore paru me laisse rêveur.

Avatar de l’utilisateur
animal
Modérateur
 
Messages: 2862
Inscription: Sam Mar 06, 2010 1:32 pm
Localisation: Paris

Messagepar animal » Sam Mar 05, 2011 5:59 pm

Ils ont surtout publié la photo d'une ancienne couverture, (malheureusement très assombrie), preuve qu'ils ont quand même eu une épreuve du livre entre les mains.

Avatar de l’utilisateur
Stéphane
Le Patron
 
Messages: 8422
Inscription: Mer Juil 12, 2006 1:04 pm

Messagepar Stéphane » Sam Mar 05, 2011 8:19 pm

ignomo a écrit:Le commentaire sur le contenu d'un livre non encore paru me laisse rêveur.

Les journalistes reçoivent le livre 1 mois avant (certains, dumoins)
Image

Avatar de l’utilisateur
Stéphane
Le Patron
 
Messages: 8422
Inscription: Mer Juil 12, 2006 1:04 pm

Messagepar Stéphane » Dim Mar 06, 2011 1:40 am

L’homme idéal est un très bon titre, mais ce n’est pas le mien. Ou plutôt, c’est celui que j’ai fini par trouver, de guerre lasse, après avoir refusé la douzaine d’autres que Flammarion m’a proposés. Mon idée initiale avait de toutes façons été jugée trop littéraire et «jouant trop sur la connivence» par le premier comité de lecture, qui l’avait immédiatement évacuée comme on tire une chasse d’eau. Je sais, vous allez me demander en quoi elle consistait. Non, désolé je ne vous la dirai pas, j’ai besoin de sentir qu’elle m’appartient encore un petit peu.

Episode 1 : Sensations
Episode 2 : Occasion
Episode 3 : Réactions
Episode 4 : Rédaction
Episode 5 : Dépression
Episode 6 : Rédaction (bis)
Episode 7 : Expédition
Episode 8 : Négociations
Episode 9 : Pulsations
Episode 10 : ... Séduction

La seule image que je me faisais (et que je me fais toujours) d’un comité de lecture vient du cinéma, c’est vous dire à quel point elle doit être vraie. Dans L’homme qui aimait les femmes, Brigitte Fosset défend le manuscrit de Charles Denner devant une poignée de quinquagénaires rondement attablés, dans une ambiance de conseil des classes du dernier trimestre. Puis elle roule en taxi l’accueillir à l’aéroport et discuter le titre définitif - discussion qui ne dépasse pas la petite minute - avant qu’ils n’éprouvent le besoin de sceller le contrat qui les lie en allant au lit poursuivre leur débat. Je vous le disais, ma vision du comité de lecture est vraisemblablement quelque peu romancée. Tenez, prenez les propositions de titres, par exemple. Je connaissais le mien depuis près de deux ans (celui qui a disparu dans les toilettes, cf plus haut). En quelques secondes son éviction a laissé place à un grand vide sur la couverture. Enfin, à un petit détail près : la couverture n’existait pas encore, c’était donc un grand trou dessiné sur un grand vide. Tout cela avait de quoi stimuler l’imagination.

Et pendant que je cherchais des titres remplaçants (notamment grâce à vous, cf une newsletter de 2010, à laquelle je vous remercie encore une fois d’avoir répondu aussi nombreux), le comité graphique planchait sur la couverture et pondait des propositions par paquet de quatre. Pour être franc, les deux premiers paquets étaient, hmm, comment dire... Disons que si je n’avais pas encore eu les idées bien claires sur tous les clichés qui se cachent derrière le mot séduire, c’était maintenant chose faite. Une rose rouge, une voiture cabriolet de la même couleur, une veste de costume largement épaulée; non, tout ça n’était pas bien sérieux, il fallait négocier le principe d’une couverture sans dessins ni photos. Ouille, négocier, le mot est lâché.

Image

Je n’ai jamais aimé négocier un tarif, ça me rappelle la mascarade triste des taxis à Marrakech. Négocier une idée, par contre : ça, ça a une autre allure. A condition de ne pas tomber dans le vice de l’époque consistant à tout faire par email. On m’a appris que l’on négociait comme on jouait aux échecs, et il ne me semble pas qu’Outlook express soit le meilleur moyen de faire roquer la tour avec le roi. C’est donc à plusieurs reprises que j’ai pris le chemin du bureau en verre donnant sur la Seine, et autant de soirées à préparer ces rendez-vous avec une méthode de ma concoction. Ceux d’entre vous qui ont fait l’atelier dream-job le savent : exception faite de ceux avec votre dentiste ou votre maîtresse, les meilleurs rendez-vous sont d’abord ceux qui ont été préparés.

La couverture que vous allez tenir entre les mains dans... moins de deux semaines maintenant (!) est l’objet d’une longue négociation entre le comité graphique, le marketing, la direction de collection, d’autres personnes que j’ai probablement oubliées, et l’auteur (bibi). De même pour le titre. De même pour le sous-titre. De même pour la police des caractères. Et sans oublier la quatrième de couverture. Le texte, en revanche, le texte a fait l’objet d’une surprise telle que je n’aurais pas même osé en rêver.

J’avais tout entendu. Qu’un auteur - a fortiori jeune et inexpérimenté - serait systématiquement réécrit ; ses phrases refaites ; ses idées réorganisées (pour ne pas dire reformatées) ; son champ lexical châtié ; son style émasculé. Euh, pardon, je voulais dire : son style amélioré. Eh bien croyez-le ou non : il n’en a rien été. Les 313 pages sont exactement ce que j’ai écrit, brutes comme une gitane sans filtre. J’ai «rangé» la plupart de mes récits de rencontre pour raisons personnelles. Mais si le ton vous manquait, alors vous allez pouvoir vous rassasier. Et sur un beau papier. Le fond non plus, n’a pas fait l’objet de négociations. J’avais voulu 50 chapitres courts (5 à 6 pages chacun), abordant séparément et bien distinctement tous les aspects d’une séduction naturelle, élégante et efficace. Ainsi en a t-il été. J’avais voulu qu’il soit possible d’entrer dans le livre par n’importe lequel de ses chapitres et d’y apprendre quelque chose en moins d’une minute. Ainsi en a t-il été. J’avais voulu que des exemples de situations vécues y figurent. Ainsi en a t-il été. Pas un prénom n’a été changé.

Une vidéo fait le tour du monde sur Youtube depuis quelques années, on y voit un professeur d’hec expliquer que la chance se travaille, qu’elle est le résultat d’un processus, qu’elle se mérite. J’ai dû être meilleur à l’école de la chance qu’en classes préparatoires alors, car elle est bien arrivée. Et au meilleur moment.


A suivre : épisode 9, "pulsations"

Les 30 premières pages disponibles gratuitement à la lecture en devenant Fan de L'homme idéal sur Facebook Image
Dernière édition par Stéphane le Dim Mar 06, 2011 10:25 am, édité 1 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
kero
 
Messages: 934
Inscription: Jeu Fév 04, 2010 10:01 pm

Messagepar kero » Dim Mar 06, 2011 4:00 am

Tu as une très belle manière d'écrire. Je suis persuadé que ton livre sera un succès.

Avatar de l’utilisateur
Stéphane
Le Patron
 
Messages: 8422
Inscription: Mer Juil 12, 2006 1:04 pm

Messagepar Stéphane » Dim Mar 06, 2011 10:28 am

kero a écrit:Tu as une très belle manière d'écrire. Je suis persuadé que ton livre sera un succès.

Merci. Mais attention, c'est un guide pratique, pas de la littérature ;)
Image

Wicked
 

Messagepar Wicked » Dim Mar 06, 2011 12:16 pm

Merci. Mais attention, c'est un guide pratique, pas de la littérature.


Oui mais la prose est quand même très bien, pas la peine de jouer le modeste :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Stéphane
Le Patron
 
Messages: 8422
Inscription: Mer Juil 12, 2006 1:04 pm

Messagepar Stéphane » Dim Mar 06, 2011 12:20 pm

Image
Image

Avatar de l’utilisateur
jaraya
 
Messages: 41
Inscription: Dim Aoû 15, 2010 7:24 pm

Messagepar jaraya » Dim Mar 06, 2011 3:20 pm

J’avais voulu 50 chapitres courts (5 à 6 pages chacun), abordant séparément et bien distinctement tous les aspects d’une séduction naturelle, élégante et efficace. Ainsi en a t-il été. J’avais voulu qu’il soit possible d’entrer dans le livre par n’importe lequel de ses chapitres et d’y apprendre quelque chose en moins d’une minute. Ainsi en a t-il été. J’avais voulu que des exemples de situations vécues y figurent.


livre contenant : chapitres nombreux et courts (rapidement assimilable), couronné par des métaphores philosophique, et qui n'a pas de début ni de fin.
ça ressemble diablement à un TAO :roll: .

Avatar de l’utilisateur
Orphée
 
Messages: 2355
Inscription: Sam Nov 10, 2007 3:44 pm

Messagepar Orphée » Dim Mar 06, 2011 5:11 pm

Stéphane a écrit:
kero a écrit:Tu as une très belle manière d'écrire. Je suis persuadé que ton livre sera un succès.

Merci. Mais attention, c'est un guide pratique, pas de la littérature ;)

Justement, il se démarque d'autant des autres "guides pratiques". :)

Tu as des projets/envies de littérature, d'ailleurs ?

PrécédenteSuivante

Retourner vers Vos rencontres

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités