Vos soirées, rendez-vous, aventures, etc.

Modérateurs: animal, lolalola

By archie
#105960 Créer n'est pas donné à tout le monde, et parmi ceux qui peuvent, une bonne partie n'a pas le courage d'aboutir quoi que ce soit. Donc bravo.
De plus en plus impatient de parcourir ces chapitres...
Avatar de l’utilisateur
By Jester
#105982 J'aime beaucoup ta description du processus d'écriture, particulièrement du fait que ce qui se retrouve sur la page est rarement ce que l'on avait dans la tête.

Est-ce que le fait de se "vider la tête" à un impact à long terme sur toi? Vidé d'énergie, envie de passer à autre chose?

Sinon question plus technique, est ce qu'une version ebook est prévue? Voir, puisque tu montres ton classement Amazon, une version Kindle? Cela serait pratique pour des gens vivants à l'étranger (comme moi) pour lesquels les frais de livraison dépassent le prix du bouquin.

Merci,
Avatar de l’utilisateur
By Narmolanya
#105989 Bonjour,

J'ai juste une petite question :
Le contenu du DVD est-il inclu dans ton livre?

Merci d'avance :)
Avatar de l’utilisateur
By Stéphane
#105993
Jester a écrit:J'aime beaucoup ta description du processus d'écriture, particulièrement du fait que ce qui se retrouve sur la page est rarement ce que l'on avait dans la tête.

Est-ce que le fait de se "vider la tête" à un impact à long terme sur toi? Vidé d'énergie, envie de passer à autre chose?


Ca prend effectivement beaucoup d'énergie, raison sans doute pour laquelle je suis particulièrement entouré en ce moment

Jester a écrit:Sinon question plus technique, est ce qu'une version ebook est prévue? Voir, puisque tu montres ton classement Amazon, une version Kindle? Cela serait pratique pour des gens vivants à l'étranger (comme moi) pour lesquels les frais de livraison dépassent le prix du bouquin.

Merci,


Non, pas pour l'instant. C'est un livre papier.

Narmolanya a écrit:Bonjour,

J'ai juste une petite question :
Le contenu du DVD est-il inclu dans ton livre?

Merci d'avance :)


Je n'ai pas écrit un livre de 300 pages pour répéter ce que contient le dvd ;)


PS : 15000 lectures pour ce thread, j'espère que vous serez 15000 à acheter le livre dès le premier jour ;)
Avatar de l’utilisateur
By Stéphane
#106029 Au stade de l’expédition aux éditeurs, les images d’Epinal veulent que l’auteur, affalé devant sa machine à écrire, repu de l’écriture comme on le serait d’un bon repas, rassemble ses dernières forces (et ses derniers centimes) pour se rendre jusqu’au tabac du coin acheter un gros paquet d’enveloppes kraft, et patiemment y glisser les copies du manuscrit qu’il aura fait imprimer chez son cousin. Quand son cousin n’est pas l’éditeur lui-même, chez lequel il lui suffit généralement de passer vers trois heures de l’après-midi, du côté de la place Saint-Sulpice à Saint-Germain des prés. Ma réalité a été un peu différente. D’abord parce que mes cousins font tout sauf des livres. Ensuite parce que, comme le savent ceux d’entre vous qui ont fait l’atelier dream-job, si je ne crois pas que l’on puisse décrocher le poste de ses rêves en arrosant l’univers avec son cv, je ne vois pas bien comment il pourrait en aller différemment avec son manuscrit. Quand bien même serait-il particulièrement bien écrit.

Episode 1 : Sensations
Episode 2 : Occasion
Episode 3 : Réactions
Episode 4 : Rédaction
Episode 5 : Dépression
Episode 6 : Rédaction (bis)
Episode 7 : Expédition
Episode 8 : Négociations
Episode 9 : Pulsations
Episode 10 : ... Séduction

Pour être tout à fait exact, je n’avais pas attendu d’avoir fini l’écriture pour m’inquiéter de la publication. Voilà déjà un an que j’avais entamé les démarches de «séduction d’un éditeur» (un atelier à suivre très bientôt sur ce sujet d’ailleurs, guettez-le) et, comme lors de presque tous les moments importants de ma vie, rien ne s’est passé exactement comme prévu.

On m’avait dit qu’il ne fallait envoyer que des projets terminés ; j’ai envoyé 30 pages. On m’avait dit qu’il fallait se déplacer et déposer son manuscrit soi-même sur place ; je suis passé par un agent, convaincu d’avance que les hôtesses d’accueil des maisons d’éditions ont des façons bien rodées d’éconduire les visiteurs un peu trop intéressés. On m’avait dit qu’il fallait être patient ; je ne l’ai pas été. On m’avait dit qu’il fallait être gentil avec son agent ; je l’ai renvoyée. On m’avait dit qu’il fallait être choisi ; j’ai choisi. Bref, comme d’habitude, on dit beaucoup de conneries. Au soir de l’expédition finale, le 30 septembre dernier, je n’avais pas l’angoisse de devoir trouver une maison d’accueil au petit de 300 pages que j’avais enfanté. Non, au contraire, délivrer ce pour quoi on vous avait engagé par contrat 6 mois plus tôt vous octroie le luxe sensoriel d’une temporaire et infinie légèreté. J’ai envoyé le texte avec un jour d’avance car je voulais que cela coïncide avec le soir de mon opéra préféré au théâtre Bastille : le vaisseau fantôme de Wagner.

Image

A 16h12, l’email partait avec la pièce-jointe la plus précieuse à avoir transité par ma messagerie. Je n’avais pas compressé le fichier, le transfert a duré de longues secondes, auxquelles j’ai rajouté quelques autres afin d’être sûr que tout était bien terminé. Puis j’ai refermé l’écran de mon petit mac blanc pour la dernière fois et je l’ai remisé au salon, dont il n’a plus bougé depuis. Sa retraite consiste à jouer de la musique dans l’ampli de la chaine hifi. Je suis sorti acheter son remplaçant, j’ai lancé la récupération automatique des données (Times Machine, pour les mac-addicts), et j’ai pris le vélo jusqu’au théâtre où malgré mes efforts pour ralentir je suis arrivé en avance. J’étais presque seul dans la salle et mes pensées se lovaient dans le silence soyeux comme dans de la plume. Les silhouettes des spectateurs qui commençaient de se glisser dans les rangées m’évoquaient des fantômes anonymes qui se seraient donnés rendez-vous en secret pour la messe Wagnérienne. Je savais que le lendemain matin, en arrivant à son bureau, la directrice de Flammarion trouverait mon manuscrit terminé en haut de la pile de son courrier (courrier électronique, certes, mais courrier tout de même), et cette idée me rendait fort et placide comme un ours.

J’avais produit du concret, maintenant il me fallait du solide. Avec la nuit tombée, le quartier de la Bastille avait repris quelques-uns de ses airs d’érotisme sordide qu’il arbore fièrement le samedi soir, lorsque de jeunes hommes viennent lancer leurs filets de testostérone sur les jeunes femmes disponibles, et que les filets tombent généralement dans les flaques de vomi laissées par leurs homologues passés avant eux. Chez Boffinger, 3 rue de la Bastille, j’ai dîné d’un ris de veau très moelleux servi par un personnel assez cassant, puis j’ai appelé Elena. Elena me fait penser à la Femme Léopard de Moravia. J’ai attendu des femmes trop de pureté, trop de vertu. Maintenant, il me suffit qu’elles aient du goût musicalement et qu’elles sentent très bon. Je m’occupe du reste.

A suivre, épisode 8 : Négociations
By Rose Selavy
#106051
Stéphane a écrit: Voilà déjà un an que j’avais entamé les démarches de «séduction d’un éditeur» (un atelier à suivre très bientôt sur ce sujet d’ailleurs, guettez-le)


Tout simplement excellent. Unique, comme souvent.
Thanks.
By doudou
#106053
Stéphane a écrit:On m’avait dit qu’il fallait être gentil avec son agent ; je l’ai renvoyée.


C'est pas la dame blonde qu'on a vu a un de tes séminaires début 2010 ?
Avatar de l’utilisateur
By Stéphane
#106054
doudou a écrit:
Stéphane a écrit:On m’avait dit qu’il fallait être gentil avec son agent ; je l’ai renvoyée.


C'est pas la dame blonde qu'on a vu a un de tes séminaires début 2010 ?

Non, ça c'était l'attachée de presse.
Avatar de l’utilisateur
By Miami Vince
#106056 Le texte semble gagner en précision à chaque épisode.
Je suis tout simplement captivé par ce récit et par ton savoir-faire démoniaque !
Cher Spike, tu ne peux pas imaginer à quel point tu m'inspire en ce moment.
Avatar de l’utilisateur
By jaraya
#106057 qui a conçu la couverture du livre ?



ps:Flammarion est N°4 en France.
Avatar de l’utilisateur
By jaraya
#106070
Stéphane a écrit:
jaraya a écrit:qui a conçu la couverture du livre ?
Flammarion


qu'elle a été la démarche artistique ?,design des vieux livre de cuisine?, simplicité et titre accrocheur des lire de développement personnel?

jaraya a écrit:ps:Flammarion est N°4 en France.

Dans quelle catégorie ?


catégorie éditeur de livre (volume de vente, chiffre d'affaire, tout ça...)
http://www.groupe-flammarion.com/conten ... ommes-nous

le N°1 étant le groupe Hachette.

Y aura t'il une opération marketing de prévu hors site ?
un soir chez Michel terrain, un tour chez Ruquier, une psychanalyse chez Dumas, et un dimanche chez Drucker ou au autre ?

au plaisir de vous lire.
Avatar de l’utilisateur
By Stéphane
#106072
jaraya a écrit:
Stéphane a écrit:
jaraya a écrit:qui a conçu la couverture du livre ?
Flammarion


qu'elle a été la démarche artistique ?,design des vieux livre de cuisine?, simplicité et titre accrocheur des lire de développement personnel?

jaraya a écrit:ps:Flammarion est N°4 en France.

Dans quelle catégorie ?


catégorie éditeur de livre (volume de vente, chiffre d'affaire, tout ça...)
http://www.groupe-flammarion.com/conten ... ommes-nous

le N°1 étant le groupe Hachette.

Il me semblait qu'ils étaient 1 en guide pratique, ce qui est la catégorie de mon livre, mais je n'ai pas consulté les classements récemment. Si tu le dis, alors ils sont 4ème. Précision apportée.

Je rappelle que les 30 premières pages sont consultables simplement sur Facebook en "likant" la page : http://www.facebook.com/hommeideal50lecons
Avatar de l’utilisateur
By Narmolanya
#106184 C'est moi ou, la :

"En résumé, ayez le courage de dire à quiconque viendrait
vous implorer à grands cris de ne surtout jamais apprendre à
séduire et que séduire, justement, n’est : (...) " (P.24)

cette phrase veut dire : en résumé, ayez le courage de dire à quiconque qui viendrait vous implorer à grands cris qu'il ne faut jamais apprendre à séduire et que séduire, justement, n'est (...)

Avec ta construction, c'est le "quiconque" qui dit que "séduire, justement, n'est (...)". Il manquerait donc une virgule après les quatre points après laquelle tu donnerais ton point de vue.

Enfin, je peux me tromper, je signale simplement ça histoire que tu puisses, si ce n'est pas trop tard, changer le texte au cas où j'aurais, malheureusement, tord. (ne le prend pas mal ^^')
By Magicspade
#106250 Simple question (désolé si elle a déjà été posée et que je ne l'ai pas vue), je suppose qu'on le verra en librairie, mais dès le 16 mars ? Enfin y a t'il un endroit où je sois sur de le trouver or internet ?