Forum de séduction - Rencontrer et séduire la femme qui vous plaît

Plus grande bibliothèque de ressources sur la séduction et les relations : Techniques séduction, conseils séduire, changer de look

Contact
ce qui ne te tue pas te rend plus fort

[FR] Free Bird

Vos soirées, rendez-vous, aventures, etc.

Modérateurs: animal, lolalola

Avatar de l’utilisateur
Marcel
 
Messages: 132
Inscription: Mar Déc 27, 2011 5:36 pm

[FR] Free Bird

Messagepar Marcel » Mer Avr 04, 2012 10:11 pm

Bon, pour ceux qui ont lu mes deux précédents et uniques FR, vous le savez : je ne sais pas draguer. Je débute, si on peut appeler ça ainsi, je suis handicapé socialement même. Alors un peu d'indulgence pour le manque de maîtrise.

Le contexte? Après le départ au Brésil de ma voisine, ma soeur me propose de l'accompagner à une soirée chez une amie à elle. Pourquoi pas ok. J'ai la tête dans le cul, je suis un peu déprimé par toutes ces conneries et je me dis qu'au moins, passer une soirée avec ma soeur va me faire plaisir. Je l'ai pas vu depuis 15 jours, alors on va diner ensemble avant. On se donne rendez-vous 2heures avant la soirée, dans un petit resto prêt du lieu où on est censés aller plus tard.

Je la vois arriver de loin, je sens déjà que mon moral remonte. Je lui fait une bise sans lui dire "bonjour" et elle me fait :

- Bon frèrot on va manger une bonne entrecote et tu vas me raconter".
- Raconter quoi? Ha ouais ma nouvelle moto? (J'ai vendu l'ancienne, à un abruti complet. Le mec en avait rien à foutre de la bécane. Je le croise en bas de chez moi, il me fait "j'aimerais vous l'acheter". "Non". "Elle me plait vraiment. Elle est belle". "Casse toi". "Et si je vous en donne XX XXX euros?" => Le mec l'a acheté sans me demander des infos sur le moteur et compagnie... Moralité : je m'en suis payé une autre, splendide, j'ai acheté tout ce qu'il faut pour la transformer en bijou et j'ai mis le reste sur un livret)
- Aller aller...

On s'atable, et je lui raconte. Elle a le don pour me tirer les verres du nez.

Au moment du désert, elle vient s'assoir à côté de moi et me fait un gros câlin. Sa conclusion de mon histoire à la voisine, à elle? Que je suis "un type bien". Un truc que j'ai pas trop eu l'occasion d'entendre dans ma vie.

La soirée s'annonce bien.

La suite à venir.

Avatar de l’utilisateur
Eick
 
Messages: 544
Inscription: Mar Juil 06, 2010 4:33 pm
Localisation: Bruxelles

Re: [FR]

Messagepar Eick » Jeu Avr 05, 2012 12:42 am

Je pense que personne n'est en droit de poser un jugement sur ton "Handicap" social. Je n'aime pas ce mot, car je trouve qu'il sonne faux. Pourquoi souffrirais-tu d'un handicap ? Nous avons tous une faiblesse dans notre tempérament. Est-elle immuable pour autant ? Le but du jeu, c'est bien de remettre du ciment à l'endroit ou les fondations commencent à se fissurer.

Il faut bien commencer quelque part, Marcel.

Ce qui est réconfortant, c'est qu'il est possible de changer de cap et certains ici se sont très bien débrouillés.

Le fait que tu t'intéresses à ce qui se passe à l'intérieur de toi, c'est déjà un bon début en soi.

Tu as pris conscience sur deux choses :

- La situation telle qu'elle se présente nuit à ton bien-être

- Il est possible de changer. Tu cherches des solutions.

Je me reconnais parfois dans tes descriptions. Ma copine me reproche souvent de ne rien dire sur mon ressenti. Je ne trouve pas les mots, je pense même qu'ils ne veulent pas sortir. Pour elle, je suis un mec différent, atypique qui sort totalement de la norme.

Je ne sais même pas si je suis amoureux. Elle veut me voir souvent, elle veut souvent de mes nouvelles et moi, je n'ai pas envie d'une histoire ainsi. Je n'aime pas faire le mec collant qui veut constamment voir sa copine. Au fond, c'est comme si je voulais mettre une distance entre elle et moi. J'aime bien mon petit espace de vie tranquille.

Des évènements dans la vie forgent notre caractère. Il faut vivre avec et essayer de dominer les faiblesses qui se sont incrustées dans notre naturel. Il faut rester vigilant. Parfois, on rechute. Il faut se tirer les doigts du cul et sourire en voyant le progrès qui s'est accompli au fil du temps. C'est bien ainsi qu'on arrive à garder la tête haute.

Avatar de l’utilisateur
Stéphane
Le Patron
 
Messages: 8467
Inscription: Mer Juil 12, 2006 1:04 pm

Re: [FR]

Messagepar Stéphane » Ven Avr 06, 2012 9:13 pm

Bon, pour ceux qui ont lu mes deux précédents et uniques FR, vous le savez : je ne sais pas draguer.


Il semblerait que ce ne soit pas l'unique de tes carences : tu ne sais pas écrire un titre, non plus, au point que ton topic s'intitule en tout et pour tout "FR" ?
Image

Avatar de l’utilisateur
Marcel
 
Messages: 132
Inscription: Mar Déc 27, 2011 5:36 pm

Re: [FR]

Messagepar Marcel » Sam Avr 07, 2012 2:53 pm

Je m'en suis rendu compte en cliquant sur le bouton mais on ne peut pas éditer le message pour y mettre un titre.

Avatar de l’utilisateur
animal
Modérateur
 
Messages: 2907
Inscription: Sam Mar 06, 2010 1:32 pm
Localisation: Paris

Re: [FR]

Messagepar animal » Sam Avr 07, 2012 4:54 pm

Marcel a écrit:Je m'en suis rendu compte en cliquant sur le bouton mais on ne peut pas éditer le message pour y mettre un titre.

Envoie moi le titre que tu souhaites donner au topic par MP et je ferai la modification (et le ménage).

Avatar de l’utilisateur
Marcel
 
Messages: 132
Inscription: Mar Déc 27, 2011 5:36 pm

Re: [FR]

Messagepar Marcel » Dim Avr 08, 2012 12:27 am

Bon, la suite.

On arrive à la dite soirée.

Une vingtaine de personnes, que ma soeur connait pour la majorité d'entre eux. Un bonne douzaine de nanas avec qui elle était dans la même agence de mannequins, ambiance un peu culs serrés et pompeuse. J'aime pas trop.

Déjà, je précise que j'arrive ici sans la moindre intention de rentrer avec qui que ce soit, si ce n'est ma soeur pour la raccompagner à son chez-elle avant de probablement, c'est mon plan à ce moment de la soirée, retrouver mes quartiers pour finir la nuit dans le garage à bricoler la bécane, à m'enfiler des gitanes et à me descendre une bonne bouteille de malte pour oublier mes mésaventures passées en écoutant 2/3 bons disques (j'ai récupéré un intégral de lynyrd skynyrd en vinyle).

Je m'avance vers la table où les alcools sont disposés. Putain c'est quoi cette manie des gens de n'apporter que des alcools de gonzesses. Entre le malibu et la smirnoff, plutôt s'enfiler du canard WC coupé à l'alcool à 90. Au moment de déposer mon offrande, un bon cognac, un mec me salut.

- Ho c'est toi le frangin d'Ellin? Super le cognac, moi je bosse chez Hennessy. Elle m'a dit que t'aimais bien les motos. J'ai une blablabla (merde japonaise) blablablalabla viens te poser avec nous.

Faut dire que l'idée de poser mon postérieur à coté d'un type qui se la touche sur sa poubelle made in japan ne m'enchante guère mais j'ai promis à ma soeurette de faire un effort pour avoir l'air d'être un mec sympa alors je m'exécute. Le mec me baratine avec son job de jeune cadre dynamique et sa vie de cliché parisien, puis il m'introduit à ses amis. Parmi eux, je vois une grande femme blonde, la peau porcelaine et les yeux verts foncés. Elle se mêle à la conversation et prend mon parti dans le pseudo débat qui m'oppose au type en question, sur la prétendue qualité de son déchet à deux roues.

Elle : - Faut dire qu'une Harley, c'est une Harley.
Moi : - Tu vois si la dame le dit.
Lui : - Oui mais niveau vitesse et tout et tout.
Elle : - Mais niveau cachet...

Bon en plus d'avoir une caboche bien mignonne et un corps bien roulé, elle a du goût la dame.

A ce moment, ma frangine arrive et s'adresse à elle, étonnée de m'avoir vu prendre l'initiative de me mélanger à la foule. On commence à tous discuter, c'est plutôt agréable. Je fais plus amples connaissances avec ma belle, j'apprends qu'elle connait ma soeur depuis un bail, qu'elles ont fait leurs classes d'apprentis models ensemble dans la même agence et que là, fraîchement diplômée / concourisée, elle est prof en primaire. J'aime bien parce qu'elle parle pas mal. Comprenez qu'elle sait gérer mes silences et la maigreur de mes réponses sans prendre la mouche. Elle arrive à rebondir sur ces quelques mots qui sortent de ma bouche en comprenant leurs sous-entendus où ce qu'ils impliquent.

Minuit passé, je vois ma frangine commencer à bailler à s'en castagner la mâchoire. Elle a toujours du mal passé le tour du cadran. Mignon. J'ai un peu le cul entre deux chaises. J'ai bien envie de rester avec la blonde, je sens que je lui plait, que ça passe pas trop mal même si j'ai pas dû lui décrocher plus d'une cinquantaine de phrases dans la conversation qui a duré deux bonnes heures. Mais voilà j'ai promis à Ellin de la raccompagner.
Et une promesse, ça reste une putain de promesse et j'ai pas l'habitude de ne pas les tenir. De mémoire, ça ne m'est jamais arrivé sauf quand je jurais à mon entraîneur de ne pas fumer en douce au centre de formation.

Du coup je me lève, un peu brutalement et je tends mon bras à la blonde. Elle me tend le sien, que j'attrape fermement. Je lui fais mon petit numéro habituel, un peu foireux certe, à base de regard sombre, de sourcils froncés et de ratiches serrée, mais avec une idée en plus :

Moi : - Regarde là bas, tu vois la petite galloise au visage pâle?
Elle : - Ellin oui ?
Moi : - Bon elle est crevée la mioche, et en bon respect des règles de la fratrie, je vais la raccompagner avant qu'elle ne s'endorme debout.
Elle : - Ok pas de problème.
Moi : - Par contre, si ça te dit, t'attends un bon quart d'heure, le temps de prendre ta veste, de te repomponer si ça te chante puis tu prends un taxi, et tu me rejoins à telle adresse.
Elle : Heu...
Moi : (je la coupe) C'est pas l'adresse de mon plumard, mais celle d'un troquet plutôt sympa où ils servent du vin chaud toute la nuit.
Elle : Je vais y réfléchir...

A ce moment là, je sais que je prends un risque. Je donne mon numéro (sans prendre le sien, risqué / erreur de bleu vous me direz), je prends la frangine sous le bras et on s'arrache.

Je la dépose en bas de chez elle, elle me fait la bise. Là j'ai deux solutions :

- Soit je joue la sécurité et je rentre à la maison, pour passer la nuit au chaud sur le beton du garage entre les effluves maltées de ma boisson favorite, la chaleur du tabac de la belle gitane (on voit juste la silhouette sur le paquet, mais je suis sûr que c'est une vraie beauté, allez comprendre) et le doux son de Free Bird agrémenté du craquement si caractéristique de mon bon vieux tourne disque.
- Soit je prends le risque de poireauter comme un con en attendant celle qui ne viendra jamais. Car après tout, y'a 90% de chances pour qu'elle ne se pointe pas. Qui irait rejoindre un inconnu (ou presque) à l'autre bout de Paris à 1h30 du mat pour prendre un verre dans un troquet d'ivrognes?

Bon, après tout, le dit troquet est sur la butte, donc tout à coté de chez moi, 5mn de bécane en contrebas, et pourquoi ne pas attendre un brin de nuit.

Entre temps, je sens mon téléphone vibrer dans la poche de mon froc. C'est ballot, je conduis. J'arrive au lieu de rendez-vous. Je pose ma belle (la vraie, avec les bijoux chromée et le cul gansé de cuir) devant et je rentre. Je me mets à une petite table. Il y'a un groupe d'amis qui rigolent d'un coté, un couple de touristes de l'autre et les trois / quatre habituels ivrognes (où plutôt les trois / quatre habituels bobos qui veulent se la jouer artistes ou je ne sais quoi d'autre de tout aussi débile) au bar. Je me commande un verre. Il est 1h55. Ca fait déjà 20 minutes que j'attends. Si elle avait quitté la soirée 15mn après mon départ, soit à 1h15 environ, elle devrait déjà être là. Je me dis que je vais attendre jusqu'à 2h.
Le temps de m'en griller une.
Je sors.
Même pas le temps de l'allumer que je vois un taco se garer devant moi, avec la jolie blonde qui en sort.

Je lui fait un clin d'oeil.
Elle sourit.
Sans échanger un mot, je lui ouvre la porte et on va s'assoir.

Il est 2h et la nuit commence.


La suite pour plus tard, si j'ai pas perdu tout mon temps à enculer les mouches pour trouver un titre à ce "[FR]" ou à apprendre à me servir correctement d'un ordinateur.

Avatar de l’utilisateur
Marcel
 
Messages: 132
Inscription: Mar Déc 27, 2011 5:36 pm

Re: [FR] Free Bird

Messagepar Marcel » Lun Avr 09, 2012 1:17 am

Suite et fin.

J'ai fractionné le truc en 3 parties parce que j'avais pas le courage de tout écrire d'un jet.

On est donc posé tous les deux, à boire du vin chaud à 2h du matin dans ce petit troquet. Elle commence la conversation en me disant :
- Avoue, tu ne pensais pas que je viendrai.
- Non.
- J'ai hésité. Mais après tout, du vin chaud, c'est bon.

Je lui souris et on commence à parler du quartier, de tout, de rien, de son job, de moto. Puis on en vient au sujet sensible : elle découvre que j'habite juste à deux pas. Je sens qu'elle a l'impression d'avoir été prise dans un traquenard, du style "bah viens maintenant on va s'envoyer en l'air c'est à deux pas" alors je lui propose aussi tôt de la raccompagner chez elle, quand elle voudra aller se coucher.

Au final, on se rend compte qu'il est 4h, et qu'on commence à avoir faim.
- Bon écoute, soit on attend 5h30/6h pour l'ouverture de la boulangerie, soit on se donne la peine de descendre chercher quelque chose de dégueulasse sur le boulevard vers pigalle, soit on va chez moi manger un bout.
- Bon ok, c'est bien parce que j'ai faim.

A ce moment, je sais que ça va être compliqué d'aller plus loin. Je lui plais, je le sais, sinon elle ne serait pas venue jusqu'ici. Mais ça va être mort pour passer à l'action dés ce soir sans avoir l'air d'un sauvageon. Je sais qu'à partir du moment où elle sera chez moi, je suis certain de pouvoir la mettre dans mon lit. Mais le défi que je me pose, c'est d'arriver à faire en sorte que ça ne finisse pas mal, avec le cas où elle repart chez elle le matin en ayant eu l'impression d'avoir été utilisée ou je ne sais quoi et que j'en ai rien à carrer.

On sort du bar, je lui file le casque d'Ellin et on rentre chez moi. A peine arrivé, je file à la cuisine et commence à préparer des pates. Elle est dans le salon, elle trifouille dans mes cds pour choisir lequel mettre. Je lui suggère de mettre le fameux vinyle de Lynyrd Skynyrd dont je me faisais une joie d'écouter les riffs sur mon vieux tourne disque.
Elle s'exécute, elle se dépatouille et arrive à caler Simple Man. Elle m'explique que son père est fan etc. Je sens que je marque quelques points en plus. Je sers le repas, on recommence à parler. J'ouvre une bouteille de vin. Elle se met à l'aise, détache ses cheveux, enlève ses talons. Je la charrie en lui demandant si elle ne veut pas non plus que je lui prête un pyjama. Elle me dit "chiche". Je lui apporte une chemise qu'elle enfile à la place de sa robe sur son épais collant noir.

Elle est sur le canapé, à se prélasser, en jouant avec ses cheveux. Je sais que c'est le bon moment. Mais je suis assis sur une chaise, à 2 bons mètres, accoudé à la table. Si je me lève pour aller m'assoir à coté d'elle, ça va vraiment faire "viens on baise". Alors je lui dis de se lever, pour aller lui montrer une autre cagette à disques. Elle s'accroupie pour y jeter un oeil. Je fais de même, à coté d'elle. On regarde tous les deux en même temps quel autre disque on va bien pouvoir mettre. Elle sort un vieux Aerosmith. Elle me le montre. On se regarde. On s'embrasse. Mais là, au lieu de la plaquer au sol et tout le reste, je prends sa main et l'amène avec moi pour qu'elle change de disque. J'ai maintenant une bonne excuse pour aller au canapé avec elle. Au lieu de m'assoir en me collant, je laisse une bonne marge, qu'elle comblera très vite d'elle même en prenant l'initiative de relancer la chose par des petites caresses sur la main. Au final, vers 6h, on couche ensemble. On le refait. Et encore. Pour nous réveiller la tête dans le cul à 15h.

Elle se lève avant moi, elle me prépare un petit déjeuner qu'elle m'apporte au lit. Et là, comme ça :
- Tu me promets de ne rien dire à ta soeur hein?
- Ok. Pourquoi?
- Parce que je ne veux pas qu'elle sache que je me suis fait son frère, comme ça.
- Pourquoi, ça t'arrive souvent de découcher avec un inconnu?
- Jamais. Demande lui, ça a du arriver une seule fois il y'a longtemps. Ta soeur me surnomme "la vierge Marie".
- Et Ellin, elle est aussi sainte que toi?
- Ne t'en fais pas pour elle. Elle c'est plus "trouver le bon pour être en couple".
- Et toi?
- Je sais pas trop. Et toi?
- Trouver la bonne pour me faire le petit dej?
- Tsss fais pas le fier avec moi.

On termine le petit dej, et elle rentre chez elle.

Je ne sais pas si j'ai envie de la revoir. Ce qui m'a plu chez elle? Bon ne soyons pas hypocrite. Son physique, avant tout. Puis sa faculté à me parler et à créer une conversation avec moi. Je dirais aussi la manière dont elle m'a surpris. Mais sinon, je ne sais pas. A part avec la voisine, je suis pas un mec dont le coeur s'emballe pour rien.
Du coup, je ne me prends pas la tête.

3 jours plus tard, elle m'envoie un texto : "J'ai bu un vin chaud cet aprem, pas aussi bon".
Je réponds "bah tu sais où venir en boire un bon".
"C'est une invitation?"
"Qui sait."
"Alors invite moi?"

Et je n'ai pas répondu.

Là je suis parti dans le sud 3 jours avec ma soeur à Cannes voir une tante. Ma soeur, évidemment, sait tout vu que la jolie blonde lui a évidemment tout raconter. Elle ne m'en veut pas, ma soeur, mais m'a juste dit que c'était une chic fille, plutôt très sérieuse, et a été très surpris qu'on ait passé la nuit ensemble si tôt, comme ça.

Moi, de mon côté, je ne sais pas trop quoi en penser.

Je l'aime bien, mais y'a la voisine.
Sa remarque "Parce que je ne veux pas qu'elle sache que je me suis fait son frère, comme ça." me laisse penser que pour elle c'était juste un du cul.
Et le fait qu'elle m'ait explicitement dit qu'elle ne savait pas ce qu'elle voulait.

Sinon, je remarque avec du recul que je me suis amélioré sur quelques points.
J'arrive à faire des réponses de plus de 2 syllabes et 1 mot.
Je peux suivre une conversation.
J'arrive à aller plus loin que de juste m'envoyer les femmes qui me plaisent : j'arrive à avoir une conversation avec elle, à installer un minimum de jeu (le rdv au troquet) et à passer un peu de temps agréable et "social" avec le lendemain.

C'était long, mais voilà!

Avatar de l’utilisateur
noonan
 
Messages: 128
Inscription: Mer Aoû 18, 2010 5:11 pm

Re: [FR] Free Bird

Messagepar noonan » Lun Avr 09, 2012 9:43 am

Super plume.
Super jeu.
Super évolution.

3 jours plus tard, elle m'envoie un texto : "J'ai bu un vin chaud cet aprem, pas aussi bon".
Je réponds "bah tu sais où venir en boire un bon".
"C'est une invitation?"
"Qui sait."
"Alors invite moi?"

Et je n'ai pas répondu.


C'est quand même bien violent. :lol:

Equus
 

Re: [FR]

Messagepar Equus » Lun Avr 09, 2012 2:21 pm

Marcel a écrit:Déjà, je précise que j'arrive ici sans la moindre intention de rentrer avec qui que ce soit, si ce n'est ma soeur pour la raccompagner à son chez-elle avant de probablement, c'est mon plan à ce moment de la soirée, retrouver mes quartiers pour finir la nuit dans le garage à bricoler la bécane, à m'enfiler des gitanes et à me descendre une bonne bouteille de malte pour oublier mes mésaventures passées en écoutant 2/3 bons disques (j'ai récupéré un intégral de lynyrd skynyrd en vinyle).

Putain mais voilà quoi ! J'suis en train d'écouter "Street Survivors" (pas en vinyle, on fait avec ce qu'on a) et je me demandais si le titre "Free Bird" était un coïncidence... :)

C'est de la bonne soudure ce FR !

Avatar de l’utilisateur
Weib
 
Messages: 278
Inscription: Ven Déc 29, 2006 5:40 pm
Localisation: Toronto

Re: [FR] Free Bird

Messagepar Weib » Lun Avr 09, 2012 4:06 pm

Merci pour le lien pour écouter la musique, ça rajoute une bonne dose de rock a ton texte, au mon dieu que c'est bon.
Surtout ça aide a se mettre dans ton contexte.

Avatar de l’utilisateur
coug
 
Messages: 2803
Inscription: Jeu Fév 26, 2009 7:43 pm

Re: [FR] Free Bird

Messagepar coug » Lun Avr 09, 2012 5:43 pm

Marcel a écrit:Bon, pour ceux qui ont lu mes deux précédents et uniques FR, vous le savez : je ne sais pas draguer. Je débute, si on peut appeler ça ainsi, je suis handicapé socialement même. Alors un peu d'indulgence pour le manque de maîtrise.

Mais en attendant, tu as connu plus de belles femmes, qu'un certain nombre de personnes ici qui "débutent pas" et sont "pas handicapées socialement" ;)

C'est marrant, d'un côté, tu t'es soucié de ne pas la brusquer, lorsqu'elle était chez toi, afin d'éviter qu'elle se sentie "utilisée et salie" (et c'est tout à ton honneur)... Puis, tu lui mets un rateau, que dis-je, une pelleteuse industrielle, dans les dents, qui va lui permettre de jardiner tout l'été. Et ce, alors qu'elle se mets en danger, s'offre vulnérable à toi.. Y a intérêt à ce que ce soit une "High Self Esteem"; D'un autre côté, y a pas meilleur test pour le découvrir.

Et le fait qu'elle m'ait explicitement dit qu'elle ne savait pas ce qu'elle voulait.

Ca veut rien dire, peut être qu'elle en saura plus, lorsque tu lui auras communiqué, ce que toi tu veux. Beaucoup de belles histoires, ont débutées sur un plan cul :twisted:

Sinon, j'ai comme la dernière fois, beaucoup aimé le style, vivement la suite.


Il n'y a pas de règles, c'est pas une science exacte, tout au plus, on peut dégager des tendances, basées sur l'expérience et le vécu. C'est vrai que j'aurais plutôt eu tendance à mettre la soeur dans un taxi, rester un peu à la soirée et isoler la demoiselle en lui proposant d'aller prendre du vin chaud, en Harley.

Mais ca aurait peut être pas marché, elle serait peut être restée à la soirée. Ne voulant pas qu'on la voit partir, avec quelqu'un qu'elle connait depuis 2 heures...

Comme avec l'américaine, le fait que tu lui décroches un direct du droit à la pointe du menton, avec le "tu vas rater ton avion", c'est antinomique à toute "tendance", qu'on pourrait dégager... Pourtant, j'ai la conviction que c'est entre autre ca, qui a fait qu'elle s'est accrochée à toi; Car habituée aux caricatures de Ken, bien dociles et doux avec elle.

Ici, le fait que tu la mettes devant le fait accompli, l'a sans doute surprise, en faite, elle s'est surprise à être séduite.

Donc j'aurais tendance, à te conseiller de ne surtout pas perdre, ton côté spontané, rustre, "handicapé social", car il semblerait bel et bien, que conjugué à ta personne (caractère, attitude, humour, langage corporel, image, look, tatouages,..), cela soit pour le moins efficace, avec certaines femmes (et pas les plus inintéressantes, en plus).

Zadig
 
Messages: 93
Inscription: Dim Avr 05, 2009 5:43 pm

Re: [FR] Free Bird

Messagepar Zadig » Mar Avr 10, 2012 9:28 am

Etre " handicapé socialement " et arriver a finir avec deux minettes très " jolies " ce n'est pas ce que j'appelle être handicapé socialement :roll: .

Revois un peu la définition d'un handicapé social.

Merci :roll:

Sinon belle plume continue ainsi.

The Man Outside
 

Re: [FR] Free Bird

Messagepar The Man Outside » Mar Avr 10, 2012 9:59 am

Marcel a écrit:Elle se met à l'aise, détache ses cheveux, enlève ses talons. Je la charrie en lui demandant si elle ne veut pas non plus que je lui prête un pyjama. Elle me dit "chiche". Je lui apporte une chemise qu'elle enfile à la place de sa robe sur son épais collant noir.


Le meilleur moment de ton FR. De l'or.

Ma soeur, évidemment, sait tout vu que la jolie blonde lui a évidemment tout raconter.


Psychologie féminine illustrée. :lol:

Sinon, je remarque avec du recul que je me suis amélioré sur quelques points.
J'arrive à faire des réponses de plus de 2 syllabes et 1 mot.
Je peux suivre une conversation.
J'arrive à aller plus loin que de juste m'envoyer les femmes qui me plaisent : j'arrive à avoir une conversation avec elle, à installer un minimum de jeu (le rdv au troquet) et à passer un peu de temps agréable et "social" avec le lendemain.


Oui. Félicitations. :wink:

J'arrive à aller plus loin que de juste m'envoyer les femmes qui me plaisent : j'arrive à avoir une conversation avec elles


Tu noteras que pour la plupart des hommes (des garçons ?) qui viennent consulter ce site, la démarche doit s'effectuer dans le sens inverse.


Très bon FR, et non, il n'est pas long.

Marcel a écrit:Elle se met à l'aise, détache ses cheveux, enlève ses talons. Je la charrie en lui demandant si elle ne veut pas non plus que je lui prête un pyjama. Elle me dit "chiche". Je lui apporte une chemise qu'elle enfile à la place de sa robe sur son épais collant noir.


J'insiste, c'est énorme. A partir de ce moment là il est évident qu'elle acceptera de coucher. 8)

Avatar de l’utilisateur
isador
 
Messages: 122
Inscription: Sam Juin 27, 2009 11:30 pm

Re: [FR] Free Bird

Messagepar isador » Dim Avr 15, 2012 10:41 pm

Le morceau Free Bird est sympa, je connaissais pas (il me réconcilie avec le vieux Rock)
Il y a un peu de Renaud dans ta manière d'écrire, un petit côté "j'men foutiste" plutôt agréable.

Pour le FR, bien joué. J'ai l'impression que tu sous-estime ton jeu, ou que tu te sous-estime (rien n'est sur, je ne sais de toi que ce que tu écris).
Bonne continuation.

Isuxe
 
Messages: 145
Inscription: Jeu Jan 29, 2009 11:42 am

Re: [FR] Free Bird

Messagepar Isuxe » Lun Avr 16, 2012 4:31 pm

Marcel a écrit:
- Ho c'est toi le frangin d'Ellin? Super le cognac, moi je bosse chez Hennessy. Elle m'a dit que t'aimais bien les motos. J'ai une blablabla (merde japonaise) blablablalabla viens te poser avec nous.

Faut dire que l'idée de poser mon postérieur à coté d'un type qui se la touche sur sa poubelle made in japan ne m'enchante guère mais j'ai promis à ma soeurette de faire un effort pour avoir l'air d'être un mec sympa alors je m'exécute. Le mec me baratine avec son job de jeune cadre dynamique et sa vie de cliché parisien, puis il m'introduit à ses amis.


Je m'en fous complétement des motos donc j'ouvre pas le débat la dessus. Mais à l'occasion, penses à remercier le type qui se la touche avec son job de jeune cadre dynamique d'avoir une certaine sociabilité et d'avoir fait l'effort de t'intégrer dans son groupe, ce qui a pas l'air d'être une mince affaire ...

Suivante

Retourner vers Vos rencontres

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités