Séduction & dynamiques sociales : articles, analyses et questions

Modérateurs: animal, lolalola

Avatar de l’utilisateur
By Stan
#129198 JD, ton grand problème, c'est que, que je te dise quelque chose ou que tu le lises, c'est que tu le prends trop au sérieux.

Tu es supérieurement intelligent, fais pas en sorte que ça te desserve.
Avatar de l’utilisateur
By Léo
#129202 John, je ne comprends pas en quoi ce que tu as fait/tenté est différent de ce qui habituellement prôné ?

La différence que Rose Selavy nous montre, est essentiellement dans la première approche et la prise du numéro, non ?

Pour lui, pour Doc Love, priorité au challenge : lorsqu’on prend un numéro, on ne l'amène pas en image, on ne promet rien, on ne la laisse pas flairer le rendez vous qui vient, rien, pas même un je t’appelle bientôt. Rien. On la laisse dans l’incertitude complète. Challenge…

Les résultats ? Excellent nous assure t’il. Plus de filles qui décrochent, plus excitées, plus enclintes à sauter sur un rendez vous non garanti. Le tout simplement avec du silence.
Avatar de l’utilisateur
By animal
#129204 John, les SMS ne sont pas à considérer comme des signes d'intérêt. Ce que tu considères comme de gros signes d'intérêt est en réalité à diviser par 10, en admettant qu'on soit placé dans le bon contexte, c'est à dire "est-ce qu'elle n'est pas juste en train de passer le temps?", par exemple. Sans langage corporel à analyser, mets ça de coté et ne le prends pas en compte dans tes calculs de niveau d'intérêt, ça ne vaut rien et c'est comme ça qu'on se plante.

Quand au fait de l'embrasser au premier RDV, tu as poussé le jeu trop loin pour reculer, le dosage se fait sur l'ensemble du RDV, pas sur un petit moment tiré au hasard.

Je ne pense pas que tu l'as "vexée", ça reste l'idée de challenger que de frustrer un minimum la personne en face, mais il faut qu'elle perçoive de l'intérêt de ta part à un moment (j'ai pas déjà dit ça quelque part?), parce que les filles, à la différence des garçons, déconnectent quand la différence de niveau d'intérêt entre les deux leur semble trop grande. Donc ton challenge est bon, mais tu ne montres pas assez ton intérêt, ça ne s'appelle pas souffler le chaud et le froid pour rien, des fois il faut souffler un peu de chaud...
By john dilinger
#129206 Exact animal, tu m'as déjà fait cette remarque de ne pas assez souffler le chaud dans mon post sur Anissa (ce qui m'a fait la perdre).
Bien vu ;)

Pour son niveau d'intérêt, ses textos sont plus les confirmations de ce que son langage corporel me disait durant le rendez-vous.
Elle s'est assise sur la banquette en serrant sa cuisse contre la mienne,
a tenté de m'embrasser pour me dire bonjour (on s'était déjà embrassés sur la piste de danse),
baiser que j'ai esquivé par une bise => challenge (elle en est restée figée pendant 5 secondes ; ça me rappelle la fille à la main figée de wu-weï),
et elle me bouffait du regard pendant tout le rendez-vous.

C'est justement la nécessité de souffler le chaud qui m'a poussé à amener le baiser à la fin.
Avatar de l’utilisateur
By animal
#129207 Oui mais ça n'est pas bien dosé dans l'optique selon laquelle tu présentes les choses (être un challenge) puisque tu ne montres rien pendant 2 heures, puis tu sors un bazooka pour compenser. C'est tout l'intérêt du neg ("j'adore tes ongles, c'est des vrais?" Ou "j'adore tes yeux, je peux les toucher?"), ou tu balances un truc gentil et tout de suite tu casses tout. C'est ça du chaud froid, ça alterne vite et bien et c'est joueur, si tu as déjà vu Pierre en action ça transparaît vraiment dans sa manière de faire.
ByZikos
#129456 Et si je vois que la fille me challenge, qu'est ce que ça signifie ? qu'est ce qu'elle veut dire ?
By john dilinger
#129468 Une fille du sud quoi ;)
ByZikos
#129481
wu-weï a écrit:Une femme qui challenge est une femme qui attend une réaction d'homme viril et sexué.



Merci wu-weï, toujours disponible :wink: .


john dilinger a écrit:Une fille du sud quoi ;)



je dirais plutôt les russes et les ukrainiennes :lol: .
Avatar de l’utilisateur
By Elan
#129484 Accessoirement une fille qui challenge rend l'homme viril et sexué - faute de quoi il disparaît rapidement.

Hier soir j'ai invité une demoiselle avec pas mal de répondant à aller challenger un peu un ami (un peu comme la dernière scène de "Roger Dodger") mais il est entré dans la catégorie des disparaissants...
By Bishop
#129580 Sur la nécessité de souffler un peu le chaud...

animal a écrit:Je ne pense pas que tu l'as "vexée", ça reste l'idée de challenger que de frustrer un minimum la personne en face, mais il faut qu'elle perçoive de l'intérêt de ta part à un moment (j'ai pas déjà dit ça quelque part?), parce que les filles, à la différence des garçons, déconnectent quand la différence de niveau d'intérêt entre les deux leur semble trop grande. Donc ton challenge est bon, mais tu ne montres pas assez ton intérêt, ça ne s'appelle pas souffler le chaud et le froid pour rien, des fois il faut souffler un peu de chaud...


A force de lire des articles et passages de Doc Love, je suis resté sur une de ces citations qui disait "you can't never be too much of a challenge". Et j'ai remarqué que cela s'appliquait bien aux filles qui sont plus intéressées dès le départ de la relation, dès la rencontre.

A l'inverse, si on veut choisir la fille avec qui l'on veut avoir une relation longue et que cette fille ne nous remarque qu'une fois l'abordage effectué, l'alternance du chaud et du froid trouve tout son intérêt pour faire monter la sauce. Maintenant faire bonne figure reste du domaine de l'art pour ne pas que le téléphone sonne constamment occupé... Dans cette peur, j'ai parfois l'impression de ne pas souffler assez de chaud non plus.
Avatar de l’utilisateur
By Elan
#129754 Le seul intérêt de souffler le froid est de rendre le chaud encore plus chaud.
Mais faut bien qu'il y ait du chaud à un moment, effectivement.