Forum de séduction - Rencontrer et séduire la femme qui vous plaît

Plus grande bibliothèque de ressources sur la séduction et les relations : Techniques séduction, conseils séduire, changer de look

Contact

[Relation longue] Comment continuer?

Séduction & dynamiques sociales : articles, analyses et questions

Modérateurs: animal, lolalola

Avatar de l’utilisateur
Dje
 
Messages: 1608
Inscription: Ven Jan 08, 2010 2:37 pm
Localisation: Paris

Re: [Relation longue] Comment continuer?

Messagepar Dje » Mer Jan 16, 2013 11:53 am

Cette scène est d'ailleurs une leçon de vie qui profitera à tous ceux qui ne l'ont pas encore vue.

Lise
 
Messages: 373
Inscription: Dim Mai 10, 2009 12:32 pm

Re: [Relation longue] Comment continuer?

Messagepar Lise » Mer Jan 16, 2013 12:02 pm

Dje a écrit:Cette scène est d'ailleurs une leçon de vie qui profitera à tous ceux qui ne l'ont pas encore vue.


Je corrige par "vécue" si tu veux bien.

Cette insistance qu'ont certaines personnes à tout vouloir savoir me désespère. Parfois il faut savoir mentir par omission pour protéger quelqu'un de ce qu'il ne veut pas vraiment savoir.

Dans le doute, ne rien dire. Il sera toujours temps plus tard d'en dévoiler un peu plus quand vous saurez comment la personne peut réagir à l'annonce de vérités désagréables. Mais comme au début d'une relation le curseur est difficile à positionner, je ne peux que vous recommander la discrétion (histoire vécue inside).

Avatar de l’utilisateur
wu-weï
VIP
 
Messages: 2189
Inscription: Mar Juin 24, 2008 11:06 am

Re: [Relation longue] Comment continuer?

Messagepar wu-weï » Mer Jan 16, 2013 2:06 pm

Vouloir l'intégrité à tout prix, comme l'assurance que l'argent placé sur un livret A ne se dévaluera pas, c'est chercher chez une femme l'amour (normalement inconditionnel) de sa mère.

Mao tze Tung a écrit:Faire face, en toutes circonstances.
Ne compter que sur ses propres forces.


Vous êtes (censé être ou devenir) des Hommes.
Bienvenu dans le monde réel.
Just handle it!

Avatar de l’utilisateur
Augustin
 
Messages: 305
Inscription: Mer Oct 07, 2009 7:34 pm
Localisation: Paris

Re: [Relation longue] Comment continuer?

Messagepar Augustin » Mer Jan 16, 2013 2:28 pm

Image :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
BelAmant
 
Messages: 279
Inscription: Ven Mai 29, 2009 1:38 pm

Re: [Relation longue] Comment continuer?

Messagepar BelAmant » Mer Jan 16, 2013 4:18 pm

Lise a écrit:Parfois il faut savoir mentir par omission pour protéger quelqu'un de ce qu'il ne veut pas vraiment savoir.

Je dirais même pour protéger quelqu'un de ce qu'il n'a pas besoin de savoir.

L'égo est une science humaine.

Je ne peux que valider ce point:
Lise a écrit:Mais comme au début d'une relation le curseur est difficile à positionner, je ne peux que vous recommander la discrétion (histoire vécue inside).


wu-weï a écrit:Mao tze Tung a écrit:
Faire face, en toutes circonstances.
Ne compter que sur ses propres forces.

Ma force aujourd'hui, c'est de savoir m'ouvrir aux autres et de donner lorsqu'ils m'en inspirent l'envie et le désir, mais de me refermer comme une huitre lorsque ceux-ci, profitant de cette vulnérabilité coeur ouvert, sont susceptible de me faire souffrir.

Pourquoi? Parce qu'on est la dernière personne à pouvoir se protéger lorsque personne d'autre le fait (je parle de relationnel). Il y a des circonstances qui le nécessite.
Ca peut aller d'une bagarre face à votre équilibre physique, au sentiment que votre copine est un danger pour votre équilibre émotionnel.

Bref...

En cela, cette verbalisation, et ce n'est pas ma raison ou mon analyse qui parlent lorsque j'écris, mais mes émotions que j'ai ressentis lorsque je l'ai lu:
"Je voulais te dire un truc,... Si t'es aussi raisonnable que je pense que tu l'es, ca te dérangera pas". Et tout ce qui va derrière..
Après le temps que coug a passé avec elle en plus de devoir la rassurer, lui faire comprendre qu'il voulait aller à minima loin avec elle, qu'elle n'était pas un numéro (je n'invente rien), qu'elle a peur de souffrir, jusqu'à venir sur un site de séduction pour faire les choses en bien, il y a un moment où faut pas prendre les mecs pour des cons non plus.

Coug est tolérant, mais c'est pas une raison pour tout lui balancer dans la gueule. je me répète mais lui aussi a besoin d'être rassuré et de subir l'empathie.

coug a écrit:- Qu'elle s'est sentie obligée de verbaliser son mensonge en me mettant dans une situation de merde.

C'est ça qui me pose problème. Très certainement lié également à une insécurité chez moi, qui sait. Mais ce n'est pas mon aide perso. En revanche mes conseils et posts doivent être dénués de tout conditionnement négatif susceptible de déteindre et d'influencer l'interprète. Je ne supporte pas que ma copine me mette mal à l'aise. C'est dans mon tempérament.

En ce sens les conseils d'Augustin me paraissent les plus sages et opérationnels à ce niveau.
Bien qu'en fin de compte, c'est à coug uniquement qu'il advient de prendre une décision.

coug a écrit:- Qu'elle eu été tentée d'aller voir ailleurs alors que j'étais là (fierté, ego, tout le bordel)
- Et que c'était pas des Brad Pitt. Me dire qu'ils ont couchés avec la même fille que moi, me dérange.
- Qu'elle m'a mentie

Cela ne me dérange, personnellement, absolument pas. Ils font partie des closes implicites d'un début de fréquentation avant l'officialisation. Et ce n'est absolument pas sur cela que je tic.

J'apprécie beaucoup le discours d'Augustin. Mais il montre un niveau d'experience et de travail sur soi avancé, que tout le monde ne pourra assumer qu'on le veuille ou non dans la pratique.
Il est évident qu'il n'est pas à conseiller à un amateur.
Si le background n'est pas béton, il est très facile de subcommuniquer des tendances hommes paillasson en acceptant tout et n'importe quoi des attitudes et comportements des femmes à son égard d'une (même si au court terme ça n'a que peut d'importance).

Sur le long terme, l'estime et la confiance sont conditionnés par nos actions. Et si, on en vient à:
Synchronn a écrit:Maintenant soit tu t'écoutes, soit tu subis cette histoire. Et si l'option 2 prend l'avantage, je suis persuadé que tu vas en reparler, ressasser...revenir sur le sujet.

Je ne suis pas sur qu'on y gagne au change par rapport à notre prise de décision.

Faire ce qu'il faut pour ne pas gacher une belle histoire... OUI. Cent fois oui.
Que cette prise de décision, jolie sur le court terme, soit défaillante sur le long terme pour notre équilibre émotionnelle... A nuancer.

En cela, mon conseil premier, était l'affirmation (sans prendre de gant) de notre mécontentement, quitte à la réflexion et revenir plus tard, pour ne pas ressasser au moins ce point, seul, dans son coin.
C'était, sous le coup de l'émotion, une forme maladroite de communication non violente.
"Ce que tu as fait me dérange".

Quoi qu'il en soit je suis en belle phase de reflexion. C'est l'un des rares post qui me bouscule autant depuis un petit moment.
"Qui ose gagne"

Avatar de l’utilisateur
Elan
 
Messages: 1255
Inscription: Jeu Aoû 13, 2009 1:28 pm

Re: [Relation longue] Comment continuer?

Messagepar Elan » Mer Jan 16, 2013 5:57 pm

Faut dire qu'en prônant le contrôle à tout prix on sous-entend qu'au premier compromis on redevient un homme-paillasson.
Pour moi quand on parle d'être fort ça n'a rien à voir avec le fait de garder le contrôle, au contraire c'est plutôt d'avoir le courage d'accepter de perdre une partie du contrôle.
De fait, parfois ça peut chatouiller, mais une relation où rien ne dérange jamais et à laquelle on mettrait un terme du jour au lendemain si jamais quelque chose de désagréable venait à arriver, ça n'existe pas.

Par contre quand ça chatouille, je ne peux que confirmer qu'il est assez sain de le dire (si on sent que ça ne va pas se transformer en règlement de comptes). Un simple "je suis en colère" exprime à la fois ce qu'on ressent et aussi qu'on prend sur soi.

Avatar de l’utilisateur
animal
Modérateur
 
Messages: 2650
Inscription: Sam Mar 06, 2010 1:32 pm
Localisation: Paris

Re: [Relation longue] Comment continuer?

Messagepar animal » Mer Jan 16, 2013 9:52 pm

Elan a écrit:Un simple "je suis en colère" exprime à la fois ce qu'on ressent et aussi qu'on prend sur soi.

En fait, chez quelqu'un de normal et plutôt équilibré, la colère se voit et tu n'as pas besoin de l'exprimer verbalement, comme les sentiments amoureux d'ailleurs.

En relation, je crois vraiment que le pire danger est de vouloir verbaliser ses sentiments, c'est beaucoup plus important de les exprimer par le geste et l'attitude. Par exemple, le "je t'aime" est pour moi la pire connerie à dire hors contexte exceptionnel (mariage/naissance/grand moment de joie intense) parce que c'est le genre de choses dont on peut se passer assez facilement quand on montre ses sentiments dans ses actes, mais qu'elle aura toujours envie d'entendre et qu'elle bossera dur pour entendre (donc on reste "le prix" ;-) ).

Bref, montrer ses sentiments bons ou mauvais, c'est sexué, les exprimer, non.

Avatar de l’utilisateur
Romain
 
Messages: 790
Inscription: Sam Oct 01, 2011 4:50 pm

Re: [Relation longue] Comment continuer?

Messagepar Romain » Mer Jan 16, 2013 10:48 pm

Coug, mon pote:

Comme le dit BelAmant, elle n'a pas à te le dire. Mais comme le dit Augustin, c'est toi qui as cherché la merde..
Le problème avec la merde c'est qu'on finit toujours par en trouver, et c'est une merde qui sonne bien plus grosse qu'elle ne l'est réellement aux nez des hommes. Donc à ton nez à toi. Si tu as voulu la trouver, c'est que tu en avais l'envie au fond. Pour la tester ? Ou pour te tester toi ? Moi je pense que c'était te tester toi. On avait eu cette discussion ensemble ou tu m'avais confié être quelqu'un d'orgueilleux et de très fier. Mec, c'est ta fierté, mais le côté obscur de celle ci qui parle.
Tu as eu besoin de tester tes limites parce que comme le dit Lise, tu as peur de l'engagement. Parce que tu n'as jamais été engagé. Tu ne sais pas ce que c'est, donc tu ne sais pas comment on y arrive. Mais il y a en relation beaucoup de choses qui méritent de ne jamais être dites. Donc a ne jamais être demandées.

Elan dit que la décision que tu prendras sera la bonne. Moi je sais que tu connais déjà la réponse. Et tu te préserveras quoi qu'il arrive, d'ailleurs c'est ce qu'il faut faire.


Cette fille vient clairement de baisser dans ton estime. Pourquoi ? Parce qu'elle a couché avec d'autres mecs pour qui tu n'en n'as aucune ? Et alors ? Vous n'étiez pas ensemble, bon, ça on le saura, mais tu n'es pas un contrôleur qualité bordel de merde. Qu'est ce qui te dit que ce mec là, même si AFC à tes yeux, ne lui a pas fait vivre un bon moment ? Elle aurait malencontreusement sauté sur le premier venu ? Tu connais la réponse.

Elle t'a menti ? Non, tu as ouvert un de ses tiroirs avec la clef qu'elle t'a donnée avec réticence parce que tu la mettais au pied du mur. Ton insécurité, c'est l'engagement, et là ça se jauge clairement, tu as besoin de savoir dans quoi tu t'engages. Mais beaucoup d'autres choses peuvent te le dire avec autant de vérité, (d'ailleurs le fait qu'elle ait couché avec d'autres mecs n'en n'est pas une.) comme verbaliser l'envie de la garder, non pas lui dire que tu veux la garder mot pour mot.

En gros, tu t'es mis dans la merde toi même pour trouver cette merde. Si tu voulais vraiment ça, c'est qu'au fond tu as déjà tes méfiances vis à vis d'elle et que tu avais bien quelque part, l'envie d'être déçu puisque tu savais ce que tu allais trouver.

Au final je pense donc que le problème n'est pas ce que tu penses de cette fille et de ce qu'elle a fait mais plutôt de considérer la situation dans laquelle visiblement tu ne sais pas comment mettre les pieds.


Mais tu sais pourquoi tu aimerais les y mettre. Si ça tient toujours dans ta tête et tous tes autres chakras alors ça en vaudra le coup. Sinon, ça sera une belle histoire gâchée. Mais ne la gâche pas à cause de ton égo ça n'en vaut pas le coup.


Tue rechts und scheue niemand.

Je t'envoie le gros bisou de Paris. ;)
Amicalement

Avatar de l’utilisateur
BelAmant
 
Messages: 279
Inscription: Ven Mai 29, 2009 1:38 pm

Re: [Relation longue] Comment continuer?

Messagepar BelAmant » Mer Jan 16, 2013 11:26 pm

Attendez, que je remette les choses en ordre.

Coug a cherché la merde, par la suite de la verbalisation de la fille.

Mais à la base, coug n'a pas cherché la merde.

C'est la fille qui est venue d'elle même lui dire
"Je voulais te dire un truc,... Si t'es aussi raisonnable que je pense que tu l'es, ca te dérangera pas.
J'ai couché avec untel untel untel"


Coug n'a pas cherché la merde. Coug a trouvé la merde en tentant de se débattre comme il le pouvait dans une logique de rester le prix et de paraitre inaffecté.

Donc a remué la boue maladroitement. Mais le mal était DEJA fait. C'est la fille qui a cherché la merde.

BelAmant a écrit:"Ce que tu as fait me dérange"

Le fait que tu OSES me le dire.

Elan a écrit:Faut dire qu'en prônant le contrôle à tout prix on sous-entend qu'au premier compromis on redevient un homme-paillasson.

Mais quel compromis Elan?

On est pas en train de parler d'être fort ou de proner le contrôle à tout prix dans toutes les situations.

On est en train de parler d'un début de relation où la fille au bout de 4-5 mois te balance dans la gueule le nombre de mecs avec qui elle a couché pendant ta fréquentation et tes projections avec elle.

On est en train de parler du jeu de dupe nécessaire à une relation saine, posée sur des bases saines.

En sachant, anecdotiquement, que ses copines/amis sont implicitement au courant. Positionnement face à une pression sociale (anecdotique, mais existant).

Pourquoi, au grand pourquoi, a-t-elle eut besoin de verbaliser ses coucheries?

C'est quoi son calcul dans l'affaire dans cette verbalisation?
(Calcul qu'elle avait nécessairement depuis le début, apparemment)

Quel est son vrai secret agenda avec coug lorsqu'elle se permet de prendre elle même le risque du conflit avec lui, sur une affaire (que je considère) prendre plus de poids qu'un simple compromis?

On est plus dans le cercle vicieux bourreaux victime sauveur (boureau la fille, victime coug, sauveur spikeseduction) que dans une démarche positive permission et protection légitime (discrétion, jeu de dupe, mensonge par omission) à une montée en puissance du (plus ou moins futur, en train de l'être) couple.
Très loin.

Je trouve, personnellement, cette verbalisation profondément malsaine. Et je remet en questions les qualités de cette fille pour le fait de l'envisager comme partenaire de relation longue, jusqu'à avoir une réponse satisfaisante à ces questions.

Romain a écrit:Elan dit que la décision que tu prendras sera la bonne. Moi je sais que tu connais déjà la réponse.

Je suis sûr moi aussi que coug prendra la bonne décision. Qui ne sera nullement la mienne.

Et j’arrêterai de me poser en avocat du diable par la suite (chiant à la longue, mais très sincère de ma part) pour ne pas parasiter plus la tendance globale à pousser une jolie histoire à prendre son envole.

Cette question est légitime. Selon les valeurs prônées par ce forum, c'est une histoire qui peut nous arriver à tous.
"Qui ose gagne"

Avatar de l’utilisateur
Elan
 
Messages: 1255
Inscription: Jeu Aoû 13, 2009 1:28 pm

Re: [Relation longue] Comment continuer?

Messagepar Elan » Jeu Jan 17, 2013 1:27 am

animal a écrit:En fait, chez quelqu'un de normal et plutôt équilibré, la colère se voit et tu n'as pas besoin de l'exprimer verbalement, comme les sentiments amoureux d'ailleurs.
En relation, je crois vraiment que le pire danger est de vouloir verbaliser ses sentiments, c'est beaucoup plus important de les exprimer par le geste et l'attitude.
Je pense que les hommes et les femmes n'ont pas la même vision là-dessus.
Finalement ça ne coûte rien de verbaliser en plus d'être dans l'action. On est d'accord que le fait d'en parler ne remplace pas les faits, mais pourquoi ne pas faire les deux ?
Un "je t'aime" n'a jamais tué personne quand il est sincère et partagé. Je dis ça alors que moi-même je suis sans doute trop peu dans la verbalisation.

Accessoirement, certains sentiments ont besoin d'un exutoire. Quand je dis "je suis en colère" c'est que je prends sur moi pour ne pas exploser un truc au hasard dans la pièce.

BelAmant, c'est intéressant que tu parles de la pression sociale. Je suis à peu près convaincu que s'en émanciper constitue une force (dans tous les domaines). Les copines de ta petite amie sont forcément au courant des trucs qu'elle a pu faire avant de te rencontrer, ou de trucs qu'elle faisait tout en étant en phase de séduction avec toi. Le fait de considérer ça comme une humiliation ou un truc pas sain, c'est un problème entre toi et toi-même, personne d'autre a priori ne te juge là-dessus, tu ne fais que projeter ta propre insécurité sur les copines de ta petite amie (qui, en fait, sont souvent ravies que leur copine ait enfin trouvé un mec bien avec qui se caser).
On est typiquement dans ce que je décris sur le fil sur les relations par défaut, dans l'inflation des critères qui nous empêche d'avoir une relation simple alors que tout se passe normalement, sauf dans notre tête. Une relation parfaite, ça n'existe pas.

Avatar de l’utilisateur
BelAmant
 
Messages: 279
Inscription: Ven Mai 29, 2009 1:38 pm

Re: [Relation longue] Comment continuer?

Messagepar BelAmant » Jeu Jan 17, 2013 2:13 am

J'en suis conscient Elan, mais je ne cherchais en aucun cas à pointer la pression sociale comme un élément du puzzle.

Je partage ton point de vue sur les fil des relations par défaut. La relation parfaite n'existe pas. Mais la relation saine, bien que divisée sur une infinité de nuance, s'ancre sur certains principes de base minimum et fondamentaux.
"Qui ose gagne"

Avatar de l’utilisateur
Murakami
 
Messages: 264
Inscription: Jeu Aoû 16, 2012 9:28 pm

Re: [Relation longue] Comment continuer?

Messagepar Murakami » Jeu Jan 17, 2013 2:14 am

BelAmant a écrit:Quel est son vrai secret agenda avec coug lorsqu'elle se permet de prendre elle même le risque du conflit avec lui, sur une affaire (que je considère) prendre plus de poids qu'un simple compromis?


Je pense qu'on a un peu trop jeté cet élément aux oubliettes. Je l'ai déjà écrit dans mon précédent commentaire et je le répète au risque d'être comme BelAmant à contre courant du forum, peu importe, mais pour moi cette histoire est mal embarquée. Très mal embarquée. La demoiselle de l'histoire vient de sortir d'une relation longue qui a laissé ses traces et elle a EN PLUS un projet de départ à l'étranger. En gros, Coug vient perturber son secret agenda. Je te disais Coug que j'avais l'impression qu'elle se préparait au moment (inévitable?) de la rupture.

Coug a écrit:
Murakami a écrit: mais j'ai l'impression qu'elle se prépare déjà au moment ou elle devra couper court parce qu'elle sait (sent?) que ça collera pas.


Qu'elle y pense ne fait aucun doute tu as tout a fait raison la dessus. Mais cela ne peut il pas aussi être par instinct de préservation? Au début elle me voyait comme un homme relativement volatile, qui a des facilités avec les femmes, qui le sait,.. Et elle, c'est une personnalité plutôt discrète, aussi sa beauté n'est jamais ostensible mais naturelle. Elle pourrait utiliser son physique pour le mettre en avant, mais ne le fait jamais.


Si elle se prépare à couper court, quelle qu'en soit la raison c'est mauvais signe et ça devrait faire sonner une alarme dans ta tête.

Coug a écrit:"Je voulais te dire un truc,... Si t'es aussi raisonnable que je pense que tu l'es, ca te dérangera pas".


Je me répète mais ça sonne pour moi comme un défi. Pourquoi prendrait-elle le risque de créer un malaise ? Pourquoi verbaliser ça et surtout à ce moment ?

Coug a écrit: En plus, je suis heurté dans mon ego, déçu, voir presque dégouté d'elle.


Et si l'objectif était atteint ?

BelAmant a écrit:Et j’arrêterai de me poser en avocat du diable par la suite (chiant à la longue, mais très sincère de ma part) pour ne pas parasiter plus la tendance globale à pousser une jolie histoire à prendre son envole.

Cette question est légitime. Selon les valeurs prônées par ce forum, c'est une histoire qui peut nous arriver à tous.


Je suis d'accord, contrairement à la tendance globale je ne vois pas une "jolie histoire" qui doit prendre son envol. Mais plutôt un terrain miné...

C'est bien beau de vouloir voir à tout prix une belle histoire et d'essayer de l'étayer par son propre vécu mais ici c'est de l'histoire de Coug dont il s'agit.

Nous devrions essayer de nous tenir aux faits et les faits pour moi montrent une demoiselle qui a un secret agenda qui ne semble pas l'inclure, le débat a même été un moment donné de savoir si il pouvait s'y insérer, et qui maintenant envoie des scuds. Dans d'autres cas, j'aurais pu pencher pour de la maladresse mais là...

Avatar de l’utilisateur
Yannick
 
Messages: 293
Inscription: Sam Aoû 22, 2009 5:09 pm

Re: [Relation longue] Comment continuer?

Messagepar Yannick » Jeu Jan 17, 2013 8:17 am

Je m'étais fait la même réflexion que Murakami.

Etant donné son agenda secret, le début de votre relation qui ne devait déboucher sur rien, il est évident qu'elle est tiraillée entre une possible histoire avec toi et ses projets personnels.

Je subodore une tentative, peut être inconsciente de sa part, de torpiller la possibilité d'une relation sérieuse entre vous afin de ne plus avoir la responsabilité d'un choix qu'elle craint de regretter plus tard. Elle pourra ainsi tout te mettre sur le dos vis à vis de ses copines si votre relation ne va pas plus loin. Ça ne sera pas de sa faute, ou de celle de ses projets, mais de la tienne car tu n'étais pas assez tolérant ou pas prêt à t'engager.

Le bon côté dans cette histoire, c'est que je pense que si tu y tiens vraiment, tu as quand même la possibilité de passer outre cette tentative de sabordage et de bien gérer ce début de relation pour faire monter son niveau d'intérêt et tourner la situation à ton avantage. Mais si tu t'engages dans cette voie, je ne peut que te conseiller d'être très prudent vis à vis de ton implication et de surveiller de très prêt son niveau d’intérêt. Ta situation ressemble fort à un terrain miné.

Avatar de l’utilisateur
Augustin
 
Messages: 305
Inscription: Mer Oct 07, 2009 7:34 pm
Localisation: Paris

Re: [Relation longue] Comment continuer?

Messagepar Augustin » Jeu Jan 17, 2013 9:59 am

Hum, de bons arguments en présence dans les deux cas. J'ai survolé la question de la révélation.

BelAmant et Murakami pointent des choses intéressantes et leur interprétation tient la route. Effectivement, la révélation de tout ça, la question de l'intention, peuvent sonner comme un défi.

Yannick a écrit:Etant donné son agenda secret, le début de votre relation qui ne devait déboucher sur rien, il est évident qu'elle est tiraillée entre une possible histoire avec toi et ses projets personnels.

Je subodore une tentative, peut être inconsciente de sa part, de torpiller la possibilité d'une relation sérieuse entre vous afin de ne plus avoir la responsabilité d'un choix qu'elle craint de regretter plus tard. Elle pourra ainsi tout te mettre sur le dos vis à vis de ses copines si votre relation ne va pas plus loin. Ça ne sera pas de sa faute, ou de celle de ses projets, mais de la tienne car tu n'étais pas assez tolérant ou pas prêt à t'engager.


Ca se tient, c'est sûr. Mais si j'avais coupé court à ma relation à chaque fois que ce genre de caillou se glissait dans ma chaussure... De toute façon, c'est à vous d'assumer la responsabilité de la relation. Point.

Parfois, une femme peut aussi vous jeter ce genre de choses aux oreilles parce que vous ne la singularisez pas assez des autres. Parfois, parce que vous traînez des pieds devant l'évolution de votre couple (voir la théorie de la bretelle d'autoroute par le patron). Quand vous oubliez de changer de vitesse, elle vous triture le levier et fait grincer l'embrayage.

Le fait de révéler peut procéder de trois calculs:
1) déstabiliser votre relation (en te faisant implicitement accepter qqchose que tu ne sembles pas vouloir accepter)
2) plus naïvement de ma part, la volonté de ne pas garder cela par-devers toi (par honnêteté, au risque de te voir fuir)
3) te dire "attention mon petit Coug, je sais que tu es un tombeur, je ne suis pas n'importe quelle femme, alors je vais te dire un truc qui va te piquer ton égo pour te le rappeler". Elle veut être reconnu comme singulière dans la masse informe et floue (et importante) que constitue tes conquêtes passées.

Que te dit ton gut-feeling Coug?

La chose que je veux pointer, c'est que dans une relation longue et épanouie, et bien parfois, tu traverseras des putains de moments arides et détestables. Tu seras confronté à tes barrières, à tes peurs, poussé dans tes retranchements. Ton expérience te permettra d'y faire face (au lieu de geindre "je n'y comprends rien, que puis-je faire, les femmes sont vraiment contradictoires..."). Tu ne comprendras pas tout, tu avanceras dans le noir, tu tâtonneras, tu devras avoir un peu la foi parfois.

Les anglais ont cette belle expression "to take a leap of faith". Faire un acte de foi. Sauter dans le vide et l'inconnu avec ta bite et ton couteau.

Et puis, si tu décides d'y aller, vas-y prudemment, on fait tous des conneries, ça forge l'expérience et le caractère.

Avatar de l’utilisateur
wu-weï
VIP
 
Messages: 2189
Inscription: Mar Juin 24, 2008 11:06 am

Re: [Relation longue] Comment continuer?

Messagepar wu-weï » Jeu Jan 17, 2013 10:03 am

Où alors elle a des insécurités comme chacuns de nous.
Elle a peut-être juste peur d'être rejetée.
Elle avoue pour voir si elle peut être acceptée telle qu'elle est réellement parce qu'on ne vit pas une relation longue dans le mensonge (ni l'insécurité).

Voilà quelques jours j'écrivais qu'une majorité des membres de ce forum ne se soucient de ce dont l'autre a besoin.

Si vous ne savez pas lire ce dont l'autre a besoin, vous ne pouvez pas le lui apporter, i.e. pas vivre en relation.
Et a priori, si vous ne pouvez pas être en mesure de comprendre l'insécurité de quelqu'un, vous ne pourrez pas vivre avec longtemps. Une relation longue, a fortiori un foyer, c'est un lieu de sécurité.

Dans l'agenda secret, à la racine il y a aussi (et surtout) les insécurités de chacun, parce que ces insécurités motivent consciemment ou inconsciemment la quête personnelle.
=> j'ai telle insécurité => je cherche à la combler.

Le fondement d'une relation c'est l'acceptation et la confiance.
Et ça ne se bati pas sur un mensonge.

Donc, que vous le vouliez ou non, dans toutes relation longue, il y a un passage où on ouvre le pont-levis et lève la herse, on signe un traité (implicite ou explicite) et on devient alliés "contre le monde entier".
Ca nécessite de savoir s'abandonner et de remettre une partie de sa vie entre les mains d'une autre personne.

Si vous vivez dans la peur, la colère, la méfiance, ej en vois pas comment vous pouvez vivre avec l'objet de ce qui vous terrorise. (et je ne m'adresse pas à Coug, là)

PrécédenteSuivante

Retourner vers Séduction

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités