ce qui ne te tue pas

Je veux récupérer mon ex (autres exemples de langage des femmes)

Accueil > Fondamentaux > Je veux récupérer mon ex (autres exemples de langage des femmes)
Adresse Email * Prénom *

je recupere mon ex

Bonjour Stéphane,

Comme tous, je te remercie toi et ton équipe pour le site de qualité que vous améliorez un peu plus chaque année. Je suis lecteur depuis un peu moins de deux ans maintenant, et j’ai beaucoup appris en théorie (malheureusement pas en pratique mais j’y travaille). Avant tout, j’imagine que tu dois recevoir des tonnes et des tonnes de mails dans le genre, alors si au lieu de me répondre tu peux m’orienter vers des articles en particulier,  ou du phone coaching, je t’en serais également reconnaissant, cependant j’ai parcouru tout le site et n’ai rien trouvé de vraiment proche. C’est une histoire d’ex…

Ma découverte du monde de la séduction a coïncidé à peu de choses près avec le début de ma dernière relation, qui a pris fin cet été (officiellement à la rentrée) après presque deux ans de cocooning. Je comprends bien pourquoi cette relation fut un échec : moins d’un mois après son arrivée sur Paris, nous sortions ensemble (j’avais rompu 2 semaines auparavant avec une autre relation longue, de 3 ans et demi, j’aurais peut être du attendre… Je ne me suis pas posé de questions), nous étions dans la même école ET dans la même classe, autant dire que nous avons vécu l’un sur l’autre pendant ces deux dernières années, sans faire d’effort pour sociabiliser, pour se développer personnellement chacun de notre côté, pour être vraiment heureux en somme. Nous nous reposions sur une des seule chose qui marchait vraiment: notre relation, notre amour l’un pour l’autre. Elle déplorait cette situation car elle avait une vie sociale stimulante avant de venir à Paris, et passait par des crises épisodiques, des mini-dépressions, mais ravalait sa douleur à chaque fois, car elle m’aimait et j’étais à ses côtés.

Mais ce qui devait arriver arriva, et cet été, pendant mes 2 mois et demi d’absence (stage) elle entama une relation avec une fille (mon ex est « bi périodique » et me l’avait toujours dit), une fille qui correspondait en tout point à ce qu’elle recherchait tant sur le plan personnel que social : cette fille l’a intégrée dans un cercle d’amis quasi identique à ce qu’elle pouvait connaître avant de monter sur Paris, sortie dans des bar rock, teufs en rase campagne… Elle me l’avoua au bout de 3 semaines, mais refusa de me quitter, n’étant pas sûre du tout de ce qu’elle voulait vraiment, croyant passer une sorte de crise de la cinquantaine anticipée. Evidemment à mon retour, la rupture fut officialisée, cela fait un mois environ et aujourd’hui elle n’est plus avec la fille (mais est toujours dans le même état d’esprit : sortir sortir, profiter, etc.)

Nous nous avouions ouvertement notre amour jusqu’à encore quelques jours, elle me disait tenir encore plus à moi depuis notre rupture (j’ai couché avec une de nos amies et cela l’a un peu marquée, ça a joué je pense), mais la semaine dernière je suis descendu chez ses parents avec elle (pour la première fois !) pendant 4 jours. Depuis elle a repris quelques distance, plus de câlins, plus de mots doux, elle m’a dit vouloir garder sa bulle à elle (elle fait ça avec tout le monde, elle à eu une enfance difficile avec ses parents, je précise), qu’on soit chacun 1 et non 2 comme avant. J’ai peur de voir la fin, la vraie, arriver.

My ex, my last, my everything

Mais je ne peux pas, et je ne veux pas: je sais que ça tient de l’obsession amoureuse, que je l’idolâtre un peu trop, que le manque amplifie tout, que je ne me suis pas construit une vraie vie à côté pendant ces deux dernières années. Et je sais aussi que tu prônes plutôt le lâcher prise quand les choses semblent perdues. mais cette fille, je l’aime, et je ne veux pas qu’elle sorte de ma vie, même comme amie. Je nourris toujours l’espoir de la récupérer un jour, quand je serais devenu quelqu’un de plus intéressant, quand j’aurais un vrai lifestyle, bref, quand je serais heureux sans elle. Rien n’est impossible, et si j’en ai vraiment envie (durablement dans le temps) pourquoi devrais-je lâcher l’affaire ? Je le regretterais sûrement très longtemps.

Alors aujourd’hui que faire? Dois-je vraiment abandonner? Comment me comporter avec elle pour maintenir un « truc » ? Quelque chose qui me permettra, quand je me serais amélioré et devenu celui que je veux être, d’essayer de la séduire à nouveau. A partir de quand peut on dire que tout est perdu? Je précise qu’actuellement nous sommes toujours dans la même école, et avons une journée de cours en commun par semaine, et le 20 de ce mois nous allons voir un concert de son artiste préféré ensemble à Marseille (que je lui ai offert pour son anniversaire)

J’espère que tu me pourras m’aiguiller
Merci d’avance et à bientôt en séminaire !

Xavier

Xavier,

Comme tu le sais peut-être si tu te souviens de tes cours d’expression écrite, la manière la plus académique de démarrer la rédaction consiste à lever une contradiction, aussi appelée par notre belle éducation nationale la problématique. Inutile de dire qu’avec toi je n’ai pas eu à chercher bien loin, il y a plus de problème et de contradictions dans ta lettre que de cordes et de noeuds sur un bateau de pêche.

Tout d’abord, apprendre « en théorie » n’existe pas. Une chose est considérée apprise lorsque tu la portes en toi, autrement dit que tu sais en faire la démonstration. Apprendre = appliquer, et tout le reste est littérature et auto-persuasion. S’il suffisait de passer son temps devant un écran pour devenir bon, alors avec le nombre d’épisodes de Top Gear que j’ai regardés, je serais pilote de course.

Tu affirmes néanmoins lire attentivement Spike Séduction depuis deux ans. Cela me paraît si peu vraisemblable que j’ai besoin de savoir : tu es sûr que tu tapes l’url correctement dans ton navigateur ? Où sur SpikeSéduction est-il conseillé de sauter de relation longue en relation longue comme un singe passe de branche en branche ? Où sur SpikeSéduction est-il conseillé de végéter avec sa petite amie comme un tomate et une aubergine qui compotent à petit feu sous le couvercle d’une casserole ? Où est-il conseillé d’entraîner chez une fille des crises et des mini-dépressions ? Où est-il sous-entendu que l’amour était un sédatif si puissant qu’il endormissait tous les problèmes et que le ciel était rose et bleu le matin au réveil ? Où est-il suggéré de déclarer sa flamme à son ex et de coucher avec sa meilleure amie en même temps ? Où est-il fait le pont entre une soi-disant enfance difficile et le fait qu’elle s’ennuie avec toi ? Où est-il proposé de garder son ex comme amie parce qu’on ne « veut pas qu’elle sorte de sa vie » ? Non, vraiment, je n’ose pas croire que ce soit SpikeSéduction que tu lises tous les matins en ouvrant ton iPad, ça me ferait trop mal. Je préfère penser qu’on t’a fait une blague en allant dans ton onglet favori substituer l’url par aufeminin.truc ou psychologies.machin.

Tu l’as compris (ou sinon pressenti), je pourrais répondre point par point à toutes tes questions en argumentant, mais une fois n’est pas coutume je vais m’abstenir. Tu me dis « à bientôt en séminaire » pensant susciter chez moi l’envie de te répondre vite, mais d’une part je ne fonctionne pas comme cela, et d’autre part tu ne viendras jamais en séminaire. Tu viens chercher un extincteur (gratuit) pour sauver une maison qui a déjà brûlé par tous les bouts, et dont ne subsistent même plus mes murs ; que la porte d’entrée, que tu aurais déjà dû franchir définitivement dans l’autre sens depuis longtemps.

A vos claviers, traduisez (ce langage des femmes)

Dès lors cet article n’est plus un courrier des lecteurs, mais l’occasion de travailleur sur les fondamentaux, en l’occurrence le langage des femmes. Vous êtes tous cordialement (quel horrible mot, pourquoi tout le monde l’utilise t-il autant) invités à vous prononcer – en laissant un commentaire ci-dessous – sur les points suivants.

  1. Quelle interprétation tirer d’une fille qui vous annonce, en début de relation et alors que tout va bien, qu’elle est « épisodiquement bisexuelle » ?
  2. Quel est précisément l’état émotionnel d’une fille qui vous dit ne pas savoir ce qu’elle veut ? Y’a t-il un moyen de savoir ce qu’elle veut vraiment ? Si oui lequel ?
  3. Y a t-il une conclusion à tirer lorsqu’une fille vous présente à ses parents ? Si oui laquelle ?
  4. Que signifie exactement sortir et profiter ?
  5. Pourquoi a t-elle refusé de le quitter alors que visiblement elle ne l’aime plus depuis longtemps

Si vous n’avez pas la réponse « au tac-o-tac » à ces 5 questions, vos relations avec les femmes risquent de finir par ressembler à une n-ième version de Ne me quitte pas et Reviens Léon j’ai les mêmes à la maison. Vous pensez que les mots des femmes ont le même sens que les nôtres ? Erreur numéro 1. Et vous croyez qu’il suffit de leur demander ce qu’elles veulent pour avoir la réponse ? Erreur numéro 2. Il n’y a pas pas 3 manières de ne plus jamais vous faire prendre pour un con, il n’y en a qu’une : apprendre à décoder leur langage.

Tous les outils dont vous avez besoin pour décoder le langage des femmes se trouve dans ce séminaire. Vous avez décidé de faire l’impasse de vous débrouiller tout seul avec ce que vous avez pu glaner à droite et à gauche, comme Xavier ? Alors bon courage ;)

Stéphane


23 COMMENTAIRES pour cet article.

  1. Etan dit :

    non mais que vous arrive-t- il ? vous etes tous devenus des limaces qui ne savent plus avancer sans « instructions »? sans ordonnance de « spike »!!!on dirait une secte mysogyne avec un gourou omniscient!!!!!!!!!!!!!
    Perso je suis heureux de ne pas etre une « tapette » qui ne sait plus faire rever sa belle au point de venir pleurnicher sur des sites de ce genre heureusement que vos « femmes » ne voient pas vos coms
    a moins que …
    vous etes minables!

  2. maitre.marabout dit :

    Je suis
    Le Marabout désigne quelqu’un qui aboutit des problèmes aux solutions c’est a dire qu’ un marabout a toutes les chances de résoudre les problèmes suivants :
    Amour :
    si votre partenaire est parti(e)avec une autre personne, il ou elle reviendra rapidement et définitivement. Votre partenaire reviendra vers vous avec un désir plus puissant qu’au début de votre amour).
    Sécurité,Attirance clientèle,Affaires,Travail,Chance,Argent,Succès politique et commercial,Rattrapage du temps passé,
    Intelligence,Dés envoutement,Chasse aux esprits,Nettoyage de lieux d’esprit…Vous défend de toutes influences maléfiques ou néfastes, fléaux ou mauvais air qui circulent entre les gens dans l’aube des mercredis Dés la première séance, vous ressentirai un mieux être immédiat, et à plus long terme, un bien être sur tous les plans, physique, émotionnel, affectif et mental…: vitalité, confiance en soi,apaisement, harmonie… Si vous avez des questions,
    Je travail à distance,
    Pour me contacter: maitre.marabout@outlook.fr
    A très bientôt.
    Marabout

  3. martine dit :

    je rejoins maude, sur le sujet quelle a lancé debut janvier 2012 et qui est apparamant resté sans reponse
    effectivement je trouve vraiment tres dommage, que nous les femmes nous ne puissions aussi raconter nos histoire sue ce site et vous messieurs, peut etre nous conseiller, il y aurait un veritable echange d homme-femme, qui ont vécus des situations de souffrances et ne nous connaissons pas, nous pourrions avoir des dialogues plus sains, sans esprit de seduire ou de conquete ou de manipulation etc
    j espere vraiment que vous tiendrez compte de ma demande quiappuie clairement celle de maud
    en attente de votre reponse, je vous souhaite mes alutations les plus honnorables
    martine

  4. Momo dit :

    Cher Stéphane,
    Ou plutôt devrais-je dire cher gourou, tu déconnes… Tu as une belle rhétorique, tu affiches une belle assurance, celle d’un coach solide, face à des personnes en faiblesse, tourmentées, perdues…
    Xavier, réveille-toi, il te parle mal, c’est pas classe. J’espère que tu auras le fichier MP3 que tu as commandé…
    Quand, Stéphane, tu parles de multiples contradictions dans le message de Xavier, tu en viens à en faire une dans le paragraphe suivant, et elle est fondamentale à ton activité. De le déplorer parce qu’il apprend en théorie, et non par l’expérience, je suis d’accord, mais alors que vient faire ton blog? A quoi sert-il, si ce n’est lire, être devant un écran? On ne peut donc pas devenir « bon » en lisant tes écrits.
    Peut-être es-tu vexé qu’un de tes plus fidèles lecteurs n’aie pas réussi et démontre l’inefficacité de tes logorrhées…
    D’autre part, ta conclusion sur le « à bientôt au séminaire » est bien hâtive pour quelqu’un de qualifié en psychologie.
    C’est dommage… Moi aussi je suis un peu paumé dans ses affaires, et j’en viens à chercher des réponses sur des sites douteux, mais toujours intéressantes à prendre en compte, mais là je me permets d’intervenir car je trouve ta réponse dédaigneuse envers quelqu’un de gentil qui ne t’a pas agressé.
    Ta dernière phrase est assassine et humiliante pour Xavier, elle te permet, si moi aussi je veux faire des conclusions hâtives de mieux dominer tes lecteurs, en désignant un mouton noir.
    Bisoucoucou.

    On m’appellera Momo.

  5. linda dit :

    Je connais mon ex depuis 2001, et je suis sortis avec en 2005. Nous sommes restés 6 ans ensemble, jusqu’à rompre en 2011. Il représentait tout pour moi, c’était mon amant, mon meilleur ami aussi… Il était comme un membre de ma famille! Tout a commencé quand je suis partie faire mes études dans une autre ville, à 5h de la région parisienne, là ou il réside. Tout allait bien, il me rendait visite régulièrement en
    Mais je souhaiterai avoir plus de conseil parce qu’en faite, j’ai fait tous les interdits. Au début, lorsque nous avons rompu, je souhaitai couper tous contacts avec lui, c’est ce que jai fait pendant un mois. Je lui ai demandé des explications et il m’a dit qu’il voulait plus de liberté, qu’il n’avait plus les mêmes sentiments, que j’étais trop dépenddante;, que notre relation était devenue routinière, et que je n’allais plus dans le même sens que lui. Je lui ai dit que je préfèrais couper les ponts, parce que ça me faisait trop mal d’être ami avec lui. Mais quelques temps après, nous avons recommencé à communiquer, à se taquiner comme d’habitude, tout en restant des ex. Au mois de décembre, je l’ai revu, il voulait coucher avec moi, mais j’ai refusé. Car je ne voulais pas céder à ses avances tant que nous ne retournions pas en couple. Il m’a dit ceci : “ok, tu as raison, si on couche ensemble, tu souffriras trop, laissons le temps faire les choses.” Au mois de janvier 2012, je vais sur son facebook, et je vois des messages de filles qui le draguent. Je lui fait une crise de jalousie et là, il le prend mal et on ne se parle plus pendant quelques semaines. Mi Janvier 2012, je pars à l’étranger effectué des études pendant six mois. Je l’appelle fin janvier pour avoir des news, on parle 15 min au tèl. Je lui dit que je le rapellerai des mon retour, dans la région parisienne, il m’a dit qu’on se contactera par texto. Plusieurs jours après, je lui envoie un texto, mais il réponds à peine, voire pas, comme sil s’en foutait… J’ai alors pris conscience que je devais l’oublier, donc je commence un Silence radio.Je bloque et efface toutes ses adresses mail, je change de numéro …Tout ce passe bien, je fais des activités, je m’amuse … Jusqu’au jour où approche son anniversaire. Nous sommes le 21 mars 2012. J’hésite à lui envoyer un message pour son anniversaire… Mais je me dit qu’il me l’a souhaité et honnetement, il me manquai, je voulais voirsi je lui manquai, ou sil pensait à moi. Donc, je lui envoie un message. Il me demande c’est qui, je lui dit “linda”, et là me réponds en m’apellant par le surnom auquel il avait l’habitude de m’apeler. Tout ça m’a perturbé!!! Je suis devenue obsédé par lui et tout … Le jour d’après je l’apel plusieurs fois, lui envoie plusieurs messages ( je l’harcèle quoi) j’ai fait car je voulais parler avec lui, et surtout savoir si je lui manquai et si j’avais toujours des sentiments pour moi, et si on pouvait retourner ensemble. Donc nous parlons sur msn et là il me dit : ” tu sors de nullepart et tu me demandes si j’ai encore des sentiments, pour toi!! tu es trop directe!!!” ” j’ai des sentiments pour toi, mais pas au point de me poser avec toi, oublies moi!”
    Tout cette histoire m’amène à plusieurs questions :
    – si l’ex nous dis “oublies moi” est il encore possible de le récupérer malgrés toute les erreures commises ??

  6. Maud dit :

    Petite question qui n’a rien à voir, mais comment et ou peut-on écrire notre histoire pour avoir vos précieux commentaire comme l’a fait Xavier ci dessus ? Merci d’avance

  7. Bloopette dit :

    Bonjour,

    Je tiens juste à préciser que si j’annonçais en début de relation que j’étais « épisodiquement bisexuelle », cela serait une manière de signifier mon ouverture vis-à-vis des femmes… Peut-être aussi une manière d’imprimer dans la tête de mon interlocuteur des images un peu cochonnes … Si je devais évoquer mes escapades saphiques, ce serait pour suggérer un plan à trois (voire plus?).
    Bref, cela ne serait pas une manière de me ménager une porte de sortie, car si je considérais les filles comme des partenaires (pour autre chose que du sexe) possibles, je serais bisexuelle un point c’est tout.

    Attention donc à ne pas tout prendre au sérieux, et du coup passer à côté d’une sexualité un peu plus libérée …

  8. nico dit :

    dite moi comment atirer une fille dans mes bras alors qu’elle a deja un copain. mais par contre leur relation file d’un mauvais coton….

  9. skintaro dit :

    1. Quelle interprétation tirer d’une fille qui vous annonce, en début de relation et alors que tout va bien, qu’elle est « épisodiquement bisexuelle » ?

    –> Une simple excuse, un simple prétexte pour dissimuler le fait qu’elle s’est tapé, qu’elle se tape ou qu’elle se tapera un ou plusieurs mecs à l’insu de son pauvre partenaire actuel. Ce prétexte est un moyen typiquement féminin, simple et efficace pour se déculpabiliser.

    2. Quel est précisément l’état émotionnel d’une fille qui vous dit ne pas savoir ce qu’elle veut ? Y’a t-il un moyen de savoir ce qu’elle veut vraiment ? Si oui lequel ?

    –> L’état émotionnelle d’une fille qui souffle le chaud et le froid. Si il y a bien une espèce animale, à côté des animaux à sang chaud et de ceux à sang froid, la plus redoutable serait la bonasse qui souffle le chaud et le froid. (-Spike-)

    –> La mettre au pied du mur : Au détour d’un couloir, tu vas lui dire que tu as un secret à lui révéler, puis tu vas attendre quelques heures ou quelques jours qu’elle vienne te supplier pour savoir ce que c’est. C’est une fille, elle le fera (ou alors tu ne l’intéresses pas plus que son premier livre). Tu lui donneras un petit rendez-vous de 15 minutes à la sortie du boulot dans le café ou le parc du coin. Elle s’attendra à une déclaration ou autre mièvrerie. Et là, coup de trafalgar, tu lui fais tout le contraire : tu lui dis que tu t’intéresse à X (invente-lui un corps et une personnalité) et tu lui demandes conseil pour la séduire. De deux choses l’une : soit elle se met à critiquer violemment ta cible virtuelle et alors tu la forces à abattre son jeu en lançant innocemment : « Mais… tu pensais qu’il pouvait y avoir plus entre nous ? » , soit elle te donne réellement les conseils que tu demandais, et alors tu sais qu’il n’y a plus rien à faire.(-Spike-)

    Aux femmes comme au poker, est vaincu celui qui abat ses cartes.(-Spike-)

    3. Y a t-il une conclusion à tirer lorsqu’une fille vous présente à ses parents ? Si oui laquelle ?

    –> De la part d’une fille stable émotionnellement : Une grande valeur symbolique (acceptation, intégration et intimité familiale, construction d’une base solide de la relation, mariage…)

    –> De la part d’une fille instable : Aucune.

    4. Que signifie exactement sortir et profiter ?

    –> « Girls just wanna have fun » (-Blusher-)

    5. Pourquoi a t-elle refusé de le quitter alors que visiblement elle ne l’aime plus depuis longtemps?

    –> Spike emploie le terme de « Dead Man Walking » pour désigner ces infortunés qui vivent les derniers jours d’une LTR sans se douter, ou sans vouloir admettre, que la miss a depuis belle lurette cessé de les aimer.
    Bref, Les carottes sont cuites, la messe est dite, mais ils s’accrochent encore a ce qu’il reste de leur idylle avec la force du désespoir.
    De son côté, Mademoiselle se laisse draguer à tout-va, lance des oeillades au serveur et glousse comme une adolescente quand le stagiaire du service Marketing la complimente sur son brushing.
    Bref, elle est plus que disponible mais le courage lui manque encore d’asséner le coup fatal à son homme.

    –> Métaphore du singe et de la branche.

  10. SahnaS dit :

    1- Ce qu’il faut mesurer ici, c’est l’intentionnalité. Pour ce faire, mettons nous dans le cas inverse ; mon cursus scolaire ( plutôt long ) n’est pas nécessaire pour se rendre compte qu’elle croit dans cette relation autant que dans l’efficacité du Vaudoo. En gros, elle ne fait que se munir ( par précaution acrobatique ) d’un extincteur prêt a emploi pour éteindre l’incendie de votre relation sans trop se brûler les doigts.

    2- Personnellement, j’appelle cela le glissement de la négation. Sans doute une erreur de syntaxe ou le préfixe négatif glisse dans la phrase comme une savonnette dans un Hammam. Ce qui nous donne : Ne pas savoir ce qu’elle veut = savoir ce qu’elle ne veut pas. Un conseil cependant, achète un revolver et braque le sur elle en lui ordonnant de te révéler le contenu de son carnet de Bord. Ou bien autre solution, plutôt que d’écouter ce qu’elle peut dire, regarde ce qu’elle te fait, autrement dit, son comportement, et demande-toi si une fille vraiment intéressée ferait pareil.

    3- Je considère cet acte comme faisant partie d’un processus naturel ; là est l’os. Faire cette démarche en la délocalisant revient à ôter le caractère naturel du processus qui, une fois dénaturalisé, se retrouve complètement synthétique et donc, présente autant de signification d’un tajine au nutella.

    4- Sortir et profiter. Tous les chemins mènent à Rome. Les stades d’une relation sont comme des ballons d’hélium. Le tien se dégonfle autant qu’un afc face a une fille. On ne regarde par la fenêtre uniquement lorsque l’on n’a rien a faire de plus intéressant.

    5- Parce que c’est une acrobate (cf 1), et parce que les femmes ne restent en couple sans aimer leur partenaire que pour deux raisons :
    O- attendre de rencontrer Mister Stronger-Better-Richer
    O- et ( moins connu mais tout aussi important ) construire assez de ressentiments contre lui pour s’assurer de ne pas faire machine arrière une fois la porte franchie.

    Les soubresauts de reprise ne doivent pas t’influencer a transiger sur tes principes. Ca te coutera a court terme certes, mais plus tard cela t’éviteras bien des misères.

  11. kishkool dit :

    1. Quelle interprétation tirer d’une fille qui vous annonce, en début de relation et alors que tout va bien, qu’elle est « épisodiquement bisexuelle » ?

    « Un moyen rapide et simple d’avoir une excuse sous le coude en cas de rupture »

    2. Quel est précisément l’état émotionnel d’une fille qui vous dit ne pas savoir ce qu’elle veut ? Y’a t-il un moyen de savoir ce qu’elle veut vraiment ? Si oui lequel ?

    « Une fille pas assez forte pour dire ses pensées profondes (en l’occurrence de vouloir fuir, et je la comprends) et d’envoyer LE signal : « Je ne sais pas ce que je veux » en espérant que l’autre décode. »

    3. Y a t-il une conclusion à tirer lorsqu’une fille vous présente à ses parents ? Si oui laquelle ?

    « Cela peut tout dire et ne rien dire à la fois, tout dépend de la relation entre les parents et l’enfant.
    Je dirais que la seule certitude, c’est l’importance qu’elle vous porte, lorsqu’elle ose partager un album de photo avec vous (celui bien caché sous le lit ou au fond du placard, pas celui sur facebook…) »

    4. Que signifie exactement sortir et profiter ?

    « En général on « sort » et on « profite » lorsqu’on ne se sent pas réellement en liberté un peu comme un soldat qui profiterais lors d’une permission »

    5. Pourquoi a t-elle refusé de le quitter alors que visiblement elle ne l’aime plus depuis longtemps

    « La réponse est dans le sujet, la métaphore du singe et de la branche…excellente »

  12. Isador dit :

    1- Je l’aurais interprété comme un « je suis pas totalement sur que c’est de toi donc j’ai besoin ». En clair, échec dans la démarche de séduction.

    2- Une fille ne sait pas ce qu’elle veut si elle n’a pas trouvé ce qu’elle veut, logique ? Donc, ce qu’elle veut en définitif, ce n’est pas son mec. Le seul moyen de vérifier est de la quitter, et de voire les réactions.

    3- La seule conclusion à tirer, c’est que le mec qui rencontre les parents de sa copine démontre par la même occasion qu’il a un temps incroyable à perdre.

    4- Sortir et profiter :
    C’est soigner son lifestyle, s’occuper de projets passionnants, faire ce qui nous plait réellement.

    5- Un brin de culpabilité et de « pitié », des sentiments nobles, sauf pour celui qui les suscite.

  13. irca dit :

    sorry pour les fautes….;-)

  14. irca dit :

    Coucou,
    juste pour dire que la fille n’a pas l’air trop bien dans sa tête et que de fait, c’est pas facile d’avoir un raisonnement rationnel…( je pense même que pour l’instant tu es ce qu’elle a eu de mieux!).Je ne pense pas que tout les problèmes vienne de toi ;-) et que le cocooning lui plaisait aussi…bref elle a l’air de changer de phases assez souvent.
    Comme ca a été dit plus haut, tu risques d’y perdre des plumes à insister, il y a bc d’autres filles sur terre…;-)

  15. spike dit :

    Tu n’as pas reçu ton fichier ? Envoie un mail à webmaster@spikeseduction.com et vois avec lui ce qui se passe

  16. Xavier dit :

    Merci à tous pour vos réponses. Et évidemment l’émotion, plus que la raison, trouble complètement ma réflexion.

    J’apporte quelques information complémentaires (mais qui à mon avis ne changeront rien)

    1) Au début on parle de nous, si c’est vrai pourquoi me le cacher? Elle peut être franche après tout. Elle a commencé par sortir avec des filles, puis avec des mecs, ça se passait rarement bien, jamais de relation sérieuse, beaucoup de relations conflictuelles…Je suis sa première long date. (et pas de sexe vu qu’en ce moment elle ne veut plus d’hommes, elle est pas très branchée sexe, ni avec les hommes, ni avec les filles d’ailleurs)
    2) elle ne savait pas ce qu’elle voulait cet été, au moment de l’annonce de son forfait, mais maintenant elle est très claire avec moi, elle ne veut pas qu’on se remette ensemble (parce qu’évidemment quand elle était avec moi on « cocoonait », ce que je déplore aussi)
    3) le but de notre descente chez ses parents était plus que je découvre son cadre de vie, dont elle m’avait tant parler, son père difficile, ses amis, ses petits coins secrets…Etc. Et c’est après cette incursion dans son intimité qu’elle a voulu prendre du recul. Je l’ai revu depuis et ça va, parce que je m’impose plus à elle.
    4) Sortir et profiter c’est à peu près ça pour elle: Rock’n roll, mais plus largement faire quelque chose: elle prend son pied à passer la soirée à déplacer des baffles énormes lors d’un concert dans le 18ème avec ses amis (ça correspond à son lifestyle)
    5) Parce que malgré tout elle m’aimait encore (un peu), qu’elle se sentait coupable surtout, et qu’elle avait l’impression de passer une crise d’ado. Elle prenait du recul je pense.

    C’est vrai que je pouvais représenter un espoir de normalité pour ses parents, mais nous en avons discuter et ça l’a plus déranger qu’autre chose (sa mère faisait des réflexions désobligeantes, et d’ailleurs elle m’adore, évidemment), elle veut que ça mère s’y fasse et n’hésite pas à l’envoyer bouler quand elle aborde le sujet. Je pense que c’est aussi pour ça qu’elle a pris un peu de recul (elle m’associe à la normalité chiante)

    C’est clair que dans la situation actuelle je n’ai qu’une chose à faire: prendre mes distances, passer à autre chose, etc. Mais vous êtes les premiers à le dire, si ça c’est finit, c’est en grande partie parce que je suis pas assez génial, rock’n roll, etc. pour que ça tienne et qu’elle n’ai pas envie de s’amuser ailleurs. Mais le but de ce site c’est de s’améliorer non? Je me souviens d’un séminaire dont l’accroche était « ne vous faites plus jamais quitter », j’imagine que si j’avais vraiment appliquer ce que j’avais pu lire, si je m’étais posé plus de questions, tout ceci se serait passer autrement.
    Ce que je me demande c’est plutôt, si ça c’est finit une fois, ça ne remarchera plus jamais?

    Même si on sait qu’on a fait des erreurs, qu’on ne lui plaît plus aujourd’hui, on doit considérer que game over, jette la cartouche de jeu? Je trouve ça un peu triste quand même.

    Stéphane, oui je viendrais en séminaire, mais j’attend de recevoir le mp3 du dernier que j’ai commandé il y a un moment.

  17. Jeff dit :

    Oups j’ai oublie mes devoirs. J’ai un mot des parents (de la fille) pour le retard.

    1) »bi a temps partiel »=Game Over Relation Longue. Tu ne seras jamais « the one ».On peut quand meme rester ensemble pour nicker de temps en temps d’ici a ce que je trouve quelqu’un.
    2) »ce je ne sais pas ce que je veux », »tu merites quelqu’un de mieux que moi »= »tu n’es pas ce que je veux »=…Le seul moyen:la quitter.
    3)Depend de comment elle te presente a ses parents. (a) »Je vous presente Julien »,(b) »Je vous presente Julien, un copain de… » et (c) »Enfin je vous presente mon mec/amour/homme, Julien, d’ailleurs vous nous preterez la voiture on part en Bretagne ensemble cet été… » (d) « Voila le fameux Julien… »:seule l’option (c) est de bonne augure, a la rigueur (d) peut etre ambigu. Ici j’opterai pour l’option « couverture de survie »: regardez papa/maman je ne suis pas si bisexuelle j’ai meme un mec. Ou alors presenter le petit ami qui ne compte pas pour continuer la vraie relation avec « the one » dans l’ombre a l’abri des parents.
    4) « Sortir et profiter: »= »la vie avec toi est chiante a mourrir »= »je veux me taper d’autres mecs/filles/? ».
    5) a) Si il y a sexe: Pourquoi les femmes n’auraient pas le droit a leur « Fuck-friend »? Si c’est une bi active aucun probleme a mon avis pour qu’elle fonctionne sur ce mode la.
    b)Sans sexe: Une fille instable emotionnellement a besoin de generateur de confiance en soi, rien de tel qu’un gars a ses pieds.

  18. Jeff dit :

    La mauvaise nouvelle: Cette fille ne reviendra jamais.
    La bonne: Vu la description de ta relation tu n’y perds rien.

  19. Jeff dit :

    Un dicton marocain: On peut compter sur les ex. Une petite amie elle peut partir, mais avec ton ex ce qui est bien, c’est que tu es sur qu elle restera toujours ton ex.

  20. Yannick dit :

    Je m’essaye aux réponses spontanées sans avoir lu les autres :

    1) Elle sais qu’elle aura envie d’aller voir ailleurs et se décharge par avance de sa culpabilité en faisant mine de l’annoncer par une excuse bidon.

    2)Son niveau d’intérêt est descendu trop bas, et elle se demande ce qui la retient, si elle veut rester par confort.
    Ou alors elle a rencontré quelqu’un d’autre et a des remords à le quitter ou peur de se retrouver seule au final.

    3) Pour celle là je sent le piège. J’aurai dit naïvement pour donner un caractère plus sérieux à la relation mais au vu de l’histoire je dirai pour essayer de rattraper une histoire déjà finie. En somme, c’est une action qui ne représente pas grand chose.

    4) Rencontrer des hommes (et femmes dans son cas) et coucher à droite à gauche (quoi que vision un peu masculine de la chose).

    5) Deux ans d’habitudes et de « confort », la peur de se retrouver seule.

  21. sabri dit :

    Bonjour

    Ce séminaire « language des femmes » me paraît primordial à qui ne veut pas se retrouver dans l’incomprehension et se faire manipuler, je tient d’ailleurs à te remercier pour cette brillante idées des enregistrement audio qui permettent de ré-écouter le séminaire et de pouvoir l’entendre pour ceux qui sont trop loin pour se déplacer à chaque fois qu’il y en a un.

    Article interessant mais je vais plutôt me consacrer à (essayer) de répondre à ces questions :

    1- Une fille qui annonce qu’elle est périodiquement bi sexuel ? En début de relation ? J’en pense qu’elle ne doit pas trop tenir à ce début de relation, comment elle réagirait si moi, à la fin d’un dîner copieux ou j’ai encore payé, je lui annonçait tranquillement « ah au fait j’suis gai, mais seulement de temps en temps » je ne sais pas si elle le prendrait très bien.
    2- Une fille qui me dit qu’elle ne sait pas ce qu’elle veut, pour moi c’est simple si elle ne sait pas ce qu’elle veut c’est qu’elle ne m’aime pas assez.
    3- Pour mi une fille qui me présennte à ses parents représente un symbole d’une relation qui passe le niveau au dessus, mais dans ce cas précis j’ai plutôt l’impression qu’elle veut calmer maman avec ces « alors tu es encore célibataire » ou « quand est-ce que tu nous présente ton copain? » qu’elle lui rabâche à chaque fois qu’elle rentre chez elle (enfin chez ses parents)
    4- Que signifie sortir et profiter ? = sortir avec mes copines sans qu’une relation serieuse ne m’en empêche avec option me taper quelques mecs/filles
    5- Elle a refuser de la quitter alors qu’elle ne l’aime plus, c’est sans doute la question la plus difficile et il faut absolument que tu y réponde lors du séminaire language des femmes, mais je dirais que mon (mes) avis provisoires sont :
    …elle l’aime oui mais « un peu »
    …elle ne veut pas de confrontation
    …Ce mec a de l’argent (j’en sais rien, xavier es-tu pèté de thune ?)
    …Sinon, à toi de me le dire le 16 octobre.

  22. Sébastian dit :

    1. De toute évidence, elle y pensait déjà, elle avait déjà douté, et je dirais même plus (comme les Dupondt) : elle doutait au moment où elle l’a dit. Rendons-lui quand même grâce : d’autres filles ont fait le même coup sans avoir jamais stipulé ce « petit détail ».

    2. L’état d’une maison en construction… ou en ruine, tout dépend si on est optimiste ou pas. Tu aurais du creuser les choses dès le début, t’arrêter sur les petits détails et les analyser (du genre « je suis bi à mes heures »), savoir comment ses précédentes relations s’étaient terminées et qui les avaient terminées, tâcher de définir quel était son « secret agenda », comprendre pourquoi une fille qui avait une vie sociale épanouie a tout laissé tomber du jour en lendemain sans raison apparente, et de là, te demander si elle était émotionnellement stable pour une relation longue.

    3. Eh non, lorsqu’une fille te présente à ses parents, ce n’est pas nécessairement une bonne chose, c’est juste qu’elle veut qu’ils valident son avis. Même si c’est moins fréquent, il est possible qu’une fille te présente à ses parents parce qu’elle a un doute et qu’elle veut qu’ils lui confirment ce doute (et comme par hasard, elle a pris ses distances juste après).

    4. Sortir, profiter… sans toi. Elle décide de continuer sa vie, et tu n’y as pas ta place. Mais comme c’est une fille maligne qui a bien compris que tu es à ses pieds, elle ne t’évincera jamais complètement, elle te gardera sous la main, comme une carte dans son jeu, pour reprendre la métaphore de Spike. Tu resteras toujours un troisième ou quatrième choix (non, tu n’as même plus droit au deuxième).

    5. Tu es sorti avec elle un mois après son arrivée à Paris, quand elle ne connaissait personne et qu’elle était – de toute évidence – désarçonnée. Bravo, tu as été une béquille idéale, mais maintenant les beaux jours reviennent et elle n’a plus besoin du plâtre. Désolé de le dire comme ça, mais tu as été un tampon affectif, une éponge agréable, tout juste tolérable tant qu’elle avait besoin de toi. La preuve ? Deux mois loin des yeux et déjà loin du cœur. Par ailleurs, elle ne t’a pas largué tout de suite parce qu’elle attendait d’être sure de ce qu’elle faisait, histoire d’être sure de ne pas souffrir. Et vu sa stabilité ce n’est pas étonnant (j’ai du mal à croire au « bi occasionnelle », c’est comme si je te disais que j’étais végétarien occasionnel, c’est débile).

    ____________________

    Maintenant, après l’exercice scolaire, mon avis personnel (qui vaut ce qu’il vaut).
    Cette fille ne t’aime plus depuis longtemps et ce n’est pas en te contorsionnant et en l’étouffant qu’elle reviendra (un boa n’a rien de sexy).
    La première erreur de ta longue liste a été de délaisser complètement ta vie sociale pour « te consacrer » à elle : elle te l’a bien rendu. D’ailleurs, c’est fou qu’après ce qu’elle t’a fait subir (ok tu l’avais un peu mérité) tu puisses dire : « la récupérer un jour, quand je serai quelqu’un de plus intéressant, quand j’aurai un vrai lifestyle ».
    Attention, scoop : ça, c’est le travail à faire en amont, pas en aval, quand le fleuve s’est déjà jeté dans la mer.
    Mais le comble, c’est d’embrasser à pleins bras ton bourreau encore en train de te flageller en lui payant un concert. Là, même par amour, on touche le fond.

    Alors je vais te donner un conseil qui ne marchera sûrement pas puisqu’il fait appel à la raison, et que tu es encore dirigé par tes émotions : réfléchis-bien à tout ce que cette fille a fait et n’a pas fait pour toi, tout ce qu’elle t’a pompé (sans jeu de mots), et demande-toi si elle si unique que ça. Réfléchis à tout ce qu’elle a l’air de transporter et de suinter comme poison émotionnel : fille qui marche à voile et à vapeur, qui ne sait pas ce qu’elle veut et se fait des crises en permanence, qui préfère gober des pilules en rave party plutôt que d’être avec toi, enfance « difficile » (qui, soit-dit-en passant n’excuse pas son comportement), etc etc.

    En guise de conclusion, je te laisse cette réflexion : durant deux ans tu es sorti avec une image, une actrice. Ces fameux moments de crises épisodiques et de mini-dépressions étaient les seuls moments où elle se retrouvait, et où tu pouvais la voir telle qu’elle était ; c’est le moment où elle arrête de jouer son rôle, et où elle s’affiche à toi dans toutes ses contradictions. Ce sont ces moments là qui auraient du te mettre la puce à l’oreille. Ta copine n’était pas la fille caline qui regardait NCIS dans ton canapé, mais bien cette inconnue que tu as découverte après votre rupture.

    Voilà, je t’ai dit ce que j’en pensais, je laisse Spike me corriger et te répondre si jamais je m’étais trompé.

  23. Atomicdada dit :

    1) Que cette relation ne sera jamais « longue » cad ad vitam eternam, car si tu étais l’amour de sa vie « the one and only » pourquoi aurait-elle besoin d’allez chercher quelque chose ailleurs ?
    2) Ne pas savoir ce qu’elle veut = ça sent le sapin dans ta relation avec elle… elle est sur le point de te quitter/elle te trompe/tu ne corresponds plus à ce qu’elle attendait de toi.
    Savoir ce qu’elle veut : A part en prenant des cours avec Dr Carl Lightman de Lie to Me, seule elle pourra te le dire, donc prends les devant en la quittant toi-même, je pense que ce sera la meilleure probabilité qu’elle se confie à toi, par la suite. Je rajouterai simplement que… si elle te dit qu’ « elle ne sait pas ce qu’elle veut… » cela veut dire qu’elle ne veut plus de toi..
    3) Plusieurs possibilités :
    a) Ta relation est arrivée à un point de confiance où les projets à long termes font que la fille est prête à franchir cette étape.
    b) Vous êtes de très bons amis et ça ne la choque pas du tout de te présenter à ses parents, même si dans ta tête, tu ne vois pas du tout les choses de cette façon.
    c) Tu corresponds à l’image de ce que veulent ses parents pour elle, et elle se sert de toi pour les rassurer, qu’ils sachent que leur fille fréquente un gentil garçon adorable comme tout avec une bonne situation.
    4) Sortir avec ses copines, rencontrer/trouver/fréquenter d’autres mecs … bref, si elle te dit ça, WARNING DANGER !!
    5) Parce qu’il est gentil… serviable… adorable… il rend service, il sera là pour elle dès qu’elle claquera des doigts en remuant ses fesses… il l’emmènera à Marseille voir un concert ;-) ( tu lui payes le voyage ?? )

    1+2+3+4+5 = tu te fais du mal à nier l’inévitable… GAME OVER… plus tu vas t’ancrer sur elle, moins tu arriveras à l’oublier, tourner la page, en trouver une autre etc…
    COUPE LES PONTS : le fil vert sur le bouton vert, le fil rouge sur le bouton rouge !!!

Qu'en pensez-vous ?

 (Ne sera pas publiée)

Archives par mois