ameliorer sa voix

Portée disparue (après 3 semaines)

Accueil > Fondamentaux > Portée disparue (après 3 semaines)

rendre une femme amoureuse

Salut Stéphane,

Je suis l’évolution de ton site depuis maintenant près de deux ans. je suis sénégalais et je suis peut-être pas le premier à te dire que tu te fais des adeptes à l’étranger (moi le premier). Dire que ce site a complètement bouleversé  mon univers serait peu dire. J’ai 26 ans et étudiant en commerce. jusque là, les petits conseils ramassés ici et là sur le site m’ont largement suffis (et Dieu sait que ça m’a servi ). A vrai dire, trop même! je me permets de t’écrire aujourd’hui parce que personnellement je me pose beaucoup de questions auxquelles je ne trouve aucune réponse !

j’ai rencontré une fille dans notre business-school il y a près de 3 semaines, et dire qu’elle a de la classe serait peu dire… On s’est rencontré dans le hall du bâtiment ou étais entouré (je pèse mes mots) de quelques amis ainsi que de quelques amis à elle, quand elle m’a demandé une cigarette. Automatiquement je lui ai répondu que non parce que je n’encourageais pas les nouveaux fumeurs. Sur le coup, je l’ai dit sans arrière pensée, et c’est seulement après analyse que j’ai su que j’avais bien fait, vu la vitesse à laquelle elle a littéralement infiltré mon monde! De fil en aiguille elle a multiplié les signes d’intérêt (proximité, caresses, textos) ! Et c’est comme ça que je l’ai invité à prendre un café a la pause et tout a marché comme sur des roulettes. Jour suivant deuxième rendez-vous sur le banc de l’école ou on est resté 2 heures collés à parler de tout et de rien. Elle est devenue dans la semaine ma supporter n°1 pour nos petits matchs de foot entre potes, et on a passé la nuit ensemble la semaine suivante. Pendant quelques jours j’ai cru pouvoir pour la première fois vivre le grand Amour. Et résultat des courses, elle m’a largué !

Je suis resté digne même dans la défaite, sans montrer de signe de perte de contrôle ! Mais là, je ne tiens plus, même si j’arrive encore à garder la tête haute. motif invoqué, elle disait qu’elle ne se voit pas dans une relation amoureuse, c’était il y a deux jours. là, je suis au pied du mur, parce que franchement j’ai pas envie que ça s’arrête. But the problem is, je sais pas si je dois continuer à faire l’indifférent comme je sais très bien le faire ou me jeter a ses pieds comme dans les films et lui déclarer mon amour (ce que je ne lui ai jamais dit, remarque en 3 semaines ce serait peut-être idiot de ma part). Voilà ou j’en suis!

Pierre

PS; Je confirme que tout ce que t’as dit sur ce site est applicable en dehors de la France, évidemment avec quelques adaptations de contexte.

Salut Pierre,

Je m’étonne toujours d’entendre la surprise des hommes qui découvrent que les conseils séduction ne sont pas comme le nuage de Tchernobyl : ils ne s’arrêtent pas aux frontières de la France. Dans la mesure où tout notre enseignement consiste à mêler adroitement décontraction et élégance, intelligence et laisser-aller, et savoir devenir sexué sans devenir un sexe ambulant, il fonctionne comme un passeport : il vous permet d’être reconnu vous-même, partout dans le monde, qu’il y ait – ou non – des business school. Et en parlant de business school, poussons les portes de la tienne pour faire connaissance avec l’objet de tes désirs. S’il n’est pas déjà trop tard.

Mon doux, mon tendre, mon merveilleux amour

Tout d’abord, on ne peut pas dire que tu perdes de temps. Ni dans tes rencontres, ni dans le récit de celles-ci : une fille ne passe pas d’illustre inconnue à admiratrice n°1 de tes performances sportives et sexuelles sans quelques étapes intermédiaires, que tu omets tout de même de nous décrire. Mais faute de grives, imaginons les merles, et nous voilà donc arriver à la ligne qui fait rire (ou qui fait mal, c’est selon) : celle du “grand Amour”. Pourquoi “rire”, me diras-tu ?

Loin de moi l’idée qu’il soit impossible de tomber amoureux à 26 ans, mais c’est justement là le problème : – 1 – tu confonds l’Amour et l’état amoureux et – 2 – tu es encore plus pressé de te déclarer que tu ne te déclarerais à la douane si tu revenais de New York avec ta valise remplie d’IPAD de contrebande. Alors comme d’habitude, prenons les points dans l’ordre, ce qui est d’autant plus facile quand on n’est pas le principal intéressé. C’est d’ailleurs là tout l’intérêt d’un coaching de qualité : bénéficier sur sa situation d’un juste équilibre d’analyse et d’empathie. Trop d’empathie, et le conseil devient aussi inutile et peu pertinent que celui de tes amis. Trop d’analyse, et le conseil, décorrélé de la réalité des sentiments devient inapplicable. Et c’est justement de sentiments, dont il va maintenant être question.

Rendre une femme amoureuse

Trafalgar square

Je n’y connais pas grand chose aux échecs, mais il paraît qu’il existe des “ouvertures”, séquences et autres pièges dans lesquels le novice se fait prendre plus efficacement que dans du papier tue-mouches. C’est sans doute vrai, puisqu’elles ont leurs homologues en séduction, et qu’il paraît que l’Amour est un jeu d’échecs. Et la première d’entre elles s’appelle souffler le chaud et le froid. Poussée à l’extrême, le “coup de trafalgar”. Pour vous qui nous lisez derrière votre écran, comment réaliser votre coup de trafalgar à la maison, en un tour de main.

Tout d’abord, ne vous sentez aucune obligation d’innover dans la recette. C’est un classique, à l’instar du boeuf bourguignon, dont il ne viendrait à l’idée de personne de sensé de le préparer avec de l’ananas et du saté. Choisissez quelqu’un de disponible, dont le coeur – à défaut de battre pour vous – est ouvert au plaisir de se faire convoiter. Courtisez la proie sans ambiguïtés, faites preuve de patience, répétez vos avances sans vous démoraliser. Guettez l’apparition des premiers phénomènes d’accoutumance, et à cet instant précis, retournez votre veste. Il est important que ce retournement s’effectue d’un coup sec, sans explications autres qu’irrationnelles, avec la brutalité d’une gifle qu’on reçoit. Pour une efficacité maximale, terminez en vous débrouillant pour être aperçu faisant la cour à quelqu’un d’autre. Une recette transmise de mère en fille, dont le secret est éventé depuis si longtemps que c’est à se demander comment les gentils garçons peuvent s’y jeter avec autant d’inconscience que l’été, à la piscine, ils sautent du plongeoir. Et la pauvre victime qui, sous l’influence d’une hausse brutale et incontrôlable de son niveau d’intérêt, se noie doucement dans la mélancolie et passe ses soirées sur Facebook à regarder les quelques photos de l’être élu qui ne sont pas totalement privées, et sur Deezer à écouter des chansons tristes, en boucle et sans publicités grâce à l’abonnement premium.

Rien à déclarer

Verlaine faisait souvent ce rêve étrange d’une femme qui l’aime, qu’il aime, et qui ne serait jamais tout à fait la même, puisque tu me prends pour conseil pour défendre tes intérêts amoureux : au stade où tu en es, la dernière, mais alors la dernière des choses à faire et de lui avouer ce que tu appelles ton “Amour”, avec un grand A ou un petit a. Une femme s’intéresse à son propre niveau d’intérêt, pas au tien ! Entendre que tu l’aimes ne l’intéresse pas plus que de connaître le nom successif de tous les premiers ministres japonais depuis les années trente. Mais alors, s’il n’est pas possible de se dépêtrer de ce fichu sentiment de dépendance en le déclarant, que faire, au juste ?

Pour cette fois-ci, rien, ou du moins pas grand chose, sinon lui accorder le minimum syndical de la petite conversation lorsque tu la croiseras dans les couloirs entre deux amphis. Mais en vue des prochaines fois (la seule qui compte, comme d’habitude) : ra-len-tis. une fille que tu ne fréquentes que depuis 3 semaines est une parfaite inconnue. Tu ne confierais pas ton portefeuille à une inconnue dans le métro, si ? Alors pourquoi le fais-tu de ton coeur ? Si tu penses que sa première préoccupation sera d’y mettre du baume, alors ce n’est pas la gestion ni la finance qu’il te faut réviser : ce sont les dynamiques hommes-femmes ! Parvenir à fourrer ton pénis dans la bouche d’une fille ne fait pas de toi un dur. Arrête de porter ton coeur en écharpe et ton âme en bandoulière, tu auras tôt fait de te les faire dépouiller.

“Tomber amoureux est si agréable, c’est sans doute pour cela qu’on recommence si souvent” (Le Prince de Ligne)

Stéphane

Pour soumettre votre question : spikeseduction@gmail.com

Adresse Email * Prénom *


4 COMMENTAIRES pour cet article.

  1. Amaury dit :

    Au delà des conseils très pertinent (en gros prendre son temps et rester un peu détaché), je tenais à saluer la qualité d’écriture de cet article qui certes date un peu mais dont le contenu est lui intemporel.

  2. archie dit :

    +1 pour wu-weï ( et stéphane)

  3. wu-weï dit :

     » Une femme s’intéresse à son propre niveau d’intérêt, pas au tien !  »

    Cette phrase est d’or.

  4. Olivier dit :

    Et Brel en plus !

Qu'en pensez-vous ?

 (Ne sera pas publiée)

Archives par mois