ameliorer sa voix

Les hommes ont-ils une morale – partie II, par Pierre

Accueil > Avancé > Les hommes ont-ils une morale – partie II, par Pierre

drague et moraleSuite de la partie I. A chaque fois que tu abordes une fille et que tu obtiens son numéro, admettons que par la suite, tu la revois, et que finalement tu te mettes en couple… 
Est-ce que tu continues à aborder ? Si oui pourquoi ?

Lorsque je suis en couple je socialise toujours avec les personnes que je croise sans pour autant tromper la personne qui partage ma vie.

La vraie question, qui à mon avis est celle qui intéresse nos lecteurs, la voici :

A partir de quand considérer que l’on est « avec » quelqu’un ?

Ralentissez…

…et mettez vos lunettes de soleil

Comme tu le sais probablement, on ne se met pas en couple dès que l’on revoit une fille. Je croise encore beaucoup trop d’hommes qui choisissent de partager leur vie avec quasi inconnue, en se basant essentiellement sur le critère de l’apparence physique.

Charlotte, rencontrée la semaine dernière à l’anniversaire de Julien s’intéresse à vous, vous en êtes persuadé depuis la seconde où elle s’est assise sur votre canapé. N’est elle pas merveilleuse lorsqu’elle joue avec ses cheveux en vous lançant son plus beau sourire ?

Cette scène tout le monde l’a déjà vécu. Cette petite voix intérieure qui vous dit qu’elle vous aime déjà : c’est votre égo qui a besoin d’être flatté, surtout si vous sortez de plusieurs années de traversée du désert.

Vivre un début de relation avec une femme qui vous plait, c’est comme conduire en excès de vitesse sur une route étroite de montagne avec le soleil dans les yeux. On ne voit pas, ou plutôt, on ne voit plus les virages en épingles à cheveux. Et à force de rouler avec le pied collé au plancher, vous ne le savez pas encore, mais vous aller finir dans le ravin.

Ce n’est pas moi (les lecteurs du forum connaissent mon attirance pour les danseuses classiques) qui vais vous dire que la beauté n’est pas importante. Mais ce critère, même s’il est nécessaire, ne doit en aucun cas être un critère suffisant.

La période d’essai

Lorsque je jouais à Super Mario sur ma bonne vieille Nintendo, j’avançais dans le jeu en passant de niveau en niveau. Si par malheur j’échouai à l’un des niveaux, il suffisait que j’appuie sur la touche « continue » pour reprendre le jeu où je l’avais laissé.

La prochaine fois que vous rencontrerez une femme qui vous plait, avant de vous investir émotionnellement, vous vous fixerez une période d’essai qui oscillera autour de 3  mois. Durant cette période, il ne faudra pas se laisser aveugler par la lumière qui se reflète sur les courbes de votre belle petite brune. Vous allez, et si possible avec l’aide d’un ami qui voit la situation d’un œil extérieur, guetter les erreurs éliminatoires (mensonges, tromperies, cupidité, caprices, égoïsme, mauvaises fréquentations, etc.)

Quand on porte de bonnes lunettes de soleil, on s’aperçoit que peu de femmes terminent la période d’essai sans avoir besoin d’utiliser la touche « continue ».
Je signale à nos lectrices que ce concept est aussi valable pour vous : si vous ne souhaitez pas vous encombrer d’un boulet, je vous invite à ralentir et à porter vos lunettes de soleil au début d’une relation.

(Où sont passées les femmes qui lézardaient à la terrasse des cafés derrière leurs lunettes de soleil trop grandes ?)

Tu n’abordes pas dans l’optique de trouver une dulcinée, mais plus pour la beauté du geste.

Peut on trouver du beau chez un homme qui arpente le pavé jour et nuit dans le seul but de trouver sa dulcinée ou d’étancher sa soif de conquêtes ? Si vous avez répondu oui à cette question, ne lisez pas ce qui va suivre.

La beauté du geste n’existe pas.

Si je voulais que se soit beau, je dégainerais ma guitare, mon bouquet de roses et déclamerait mon amour sur une musique de Barry White.

Lorsque vous abordez une femme il faut faire vite, du coup vous pouvez vous tromper et dire une bêtise (Ca arrive à tout le monde). Il faudra à ce moment là faire preuve de sincérité, et avouer que votre approche n’était peut être pas parfaite mais qu’elle avait au moins le mérite d’être sincère.

Astuce testée et approuvée par 100% de mes élèves Street Session.

10H00 : Le ciel est maussade et gris, une petite brune d’une vingtaine d’années me sourit, qu’il fait bon vivre à Paris.

Pierre

Adresse Email * Prénom *


6 COMMENTAIRES pour cet article.

  1. Très bonne article, mais qui à le souci de pousser à rejeter quasiment toutes les femmes (ou hommes) avec lesquels on établi un début de relation.

    Concernant les tromperies, une femme peut très bien hésiter entre se remettre avec son ex, et la nouvelle relation qu’elle établie avec vous. Elle craque au début avec son ex, car avec vous la relation n’en est encore qu’à ses débuts, et puis elle se rend compte avec le temps qu’elle doit prendre une décision ferme, commencer une relation sérieuse avec vous. Malheureusement vous avez découvert qu’elle vous à trompé, et la mort dans l’âme vous décidez de rejetez une femme que vous aimez tant et qui vous aime tout autant, sauf que vous ne tolérez pas le fait qu’elle ait pris son temps à savoir où elle en était.

    Alors oui, il ne faut pas être naïf, mais il faut garder en tête que le conjoint dans les premiers mois, n’est des fois pas encore totalement votre conjoint officiel.

    Bon après moi personnellement je suis de nature impatiente, donc si après un mois, elle est encore indécise, j’évite de me faire plus souffrir en passant à autre chose.

  2. Pierre dit :

    je ne m’arrête pas sur les deux dernier commentaires…

    Je suis comme Guillaume, j’ai l’impression qu’il manque une séparation dans un paragraphe ou un petit sous titre lorsque l’on passe de « ralentir un début de relation » (pour être sure ensuite de s’investir émotionnellement dans cette même relation), et la beauté du geste qui n’existe pas sur le faite d’aborder une femme.

    Ce sont deux sujet un peu différents, si je ne me trompe.

  3. marcel mandefu kafumbo dit :

    LA FEMME QUE J AI EPOUSEE EN 1980 ET AVEC LAQUALLE J AI EU SIX BEAUX ENFANTS ET AVEC LAQULLE DIEU A PERMIS QUE JE VIVE ENCORE AUJOURDHUI N EST PAS BELLE DE FIGURE MAIS NATURELLE EST LA MEILLEURE DU MONDE CAR MON CHOIX N AVAIT ETE BASE SUR LA BEAUTE MAIS SUR LE CARACTERE

  4. David dit :

    Nul

  5. Guillaume dit :

    Je n’ai pas compris la fin de l’article sur la beauté du geste, je ne pense pas que ça soit beau d’arpenter « le pavé jour et nuit dans le seul but de trouver sa dulcinée ou d’étancher sa soif de conquêtes » …

  6. Matthieu dit :

    La question du début était joliment incisive et je me la posais aussi.
    La réponse est normale ; du bon sens, évident même, mais ça va mieux en le disant.

Qu'en pensez-vous ?

 (Ne sera pas publiée)

Archives par mois