Menu
7 signes qu’il faut fuir une fille (en courant), par Julien

7 signes qu’il faut fuir une fille (en courant), par Julien

Notre précédent article 7 raisons de ne pas sortir avec une fille Russe a provoqué des réactions en pagaille (et ça continue), preuve s’il en était besoin que vous êtes beaucoup plus nombreux que nous ne l’imaginions à être allé chercher le bonheur loin à l’Est, au pays des gens (mal)heureux. Julien a donc eu la bonne idée d’emboiter le pas d’Alexandre (avec son article pourquoi éviter les filles qui n’ont pas d’estime d’elle-même) et de Stéphane (avec les femmes à éviter) pour l’étendre à une recherche plus générale des signes potentiellement repérables chez toute personne, et qui doivent vous inciter à prendre vos jambes à votre cou pour ne pas perdre votre temps ni souffrir inutilement.

Voila, c’est fini. Elle avait pourtant bien commencé, cette histoire avec cette fille. Puis, d’un coup, volte-face. Elle vous adore, oui, mais préfère que vous restiez amis. Si vous avez le malheur de lui faire comprendre que vous avez assez d’amis comme ça, elle vous explose à la figure et vous efface définitivement et sans appel de sa vie : tout est de votre faute, vous qui l’avez si mal comprise…

Si l’histoire ci-dessus vous évoque quelque chose, félicitations, vous avez vécu l’histoire la plus formatrice et la plus douloureuse qui soit dans le petit univers de la séduction. Vous avez aussi, un temps, mis de coté tous les principes de cet univers, et oublié de juger objectivement le niveau d’intérêt de cette fille, en projetant le votre sur elle. Vous avez surtout, de fait, négligé tous les signaux qu’elle vous envoyait qui auraient du vous faire remarquer que, sur le bas coté de la route, le commissaire de course agitait le « red flag », qui vous signale de ralentir et de bien réfléchir avant de prendre le prochain virage.

Cette fille, que je décris ci-dessus, est ce qu’on appelle une personne abimée. Estime de soi très basse, compensée par un jeu de séduction inconscient très au point, elle peut faire tourner la tête au plus rodé des hommes qui aiment les femmes. Je l’ai rencontrée moi-même, je suis tombé dans ses filets, j’en ai pris plein la poire, et j’en ai tiré quelques leçons, qui déclenchent désormais inconsciemment l’alerte rouge dans mon esprit, et que je prends le temps de mettre au clair ici pour les partager avec vous.

La lumière rouge doit s’allumer dans votre esprit à l’un de ces signaux:

1. Elle n’est jamais responsable de ses malheurs

La vie a été dure avec elle. Elle l’est encore aujourd’hui, malgré tous ses vaillants efforts pour s’en sortir. Cette fille se bat chaque jour pour assurer sa subsistance avec un maigre salaire, oubliant au passage qu’avec 2000€ nets par mois, elle est loin de la tranche la plus basse des revenus en France. Mais, dans son esprit, il faut que le monde soit dur avec elle, car tout ce qui lui arrive ne peut en aucun cas être de sa responsabilité…

2. Il n’y a pas un ex pour sauver l’autre

Evidemment, avant de vous rencontrer, elle a connu d’autres hommes (2, 3 maximum dans son discours, beaucoup plus dans les faits). Evidemment, tous les hommes qu’elle croise dans sa vie lui courent après, mais ça n’est pas sa faute, elle ne fait qu’envoyer des signaux de disponibilité et de besoin de protection à quiconque croise son chemin, et ces monstres d’hommes ne pensent qu’à la séduire bien malgré elle.

Drapée dans son rôle confortable de petit mouton blanc, elle vous expliquera que tous les hommes qu’elle a connu l’ont blessée, trompée, maltraitée, quittée, alors qu’elle leur avait tout donné. Mais, surprise, dans quelques jours, c’est elle qui vous quittera le coeur chargé de reproches (et, pour le suivant, vous rejoindrez la longue liste des hommes qui l’ont maltraitée, et lui après vous).

3. Elle a vécu un évènement traumatisant jeune et en parle

Deux de mes exs ont perdu leur mère jeune, l’une parce qu’elle l’a abandonnée, l’autre parce qu’elle n’est plus de ce monde. La première m’en a parlé au second rendez-vous, en détails, pour m’expliquer à quel point la vie a été dure avec elle (retour au point 1), la seconde m’en a parlé après 2 mois de relation, parce qu’elle n’avait pas le choix compte tenu de la discussion que nous avions.

Les gens sains n’exposent jamais leur cicatrices à des inconnus juste après les avoir rencontrés.

4. Elle est toujours en mode séduction, avec tout le monde, et ça se voit

Inutile d’expliquer qu’une fille qui commence à sortir avec vous, à défaut de devenir exclusive de suite, a au moins la délicatesse de ne pas vous l’envoyer en plein visage lorsque, par exemple, vous êtes à une soirée et qu’elle se fait accoster par tous les lourds de la boîte. Une fille saine restera à vos cotés en repoussant élégamment tous les prétendants, une fille malsaine répondra à tout le monde et les encouragera à continuer.

5. Elle n’a que des points communs avec vous et aucune divergence

C’est fou comme une fille intéressée par vous peut se trouver des points et goûts communs avec vous, mais même la plus motivée des filles ne peut pas être d’accord avec vous à 100%, hormis quand elle est dans un besoin de séduction maladif. D’ailleurs, plus que d’être d’accord avec vous, elle va appuyer tout ce que vous dites pour vous faire sentir tout son intérêt, au point que vous aurez l’impression d’avoir trouvé votre âme soeur. Femme légo, oui, mais il y a des limites à l’effacement de soi.

6. Elle vous présente tout de suite les quelques gens importants dans sa vie

En général une soeur ou une cousine avec qui elle a grandi (voir point suivant) et dont elle cherche l’approbation systématiquement, consciente malgré elle qu’elle a des difficultés à faire un choix cohérent et responsable, et tellement peu sûre d’elle qu’elle ne peut pas prendre seule la responsabilité d’un choix aussi important que l’homme de sa vie.

7. Elle n’a pas d’ami(e)(s)

Elle est tellement dans un rapport de séduction permanent avec tous les hommes qui l’entourent qu’ils ne font que passer subrepticement dans sa vie, et une fille qui joue autant sur le principe de la séduction ne peut pas avoir d’amies, qui la verront comme un gros danger à chaque fois qu’elles seront en phase de séduction avec un garçon. En résumé, elle est seule, et l’affiche pour vous amadouer.

Je sais, cet article est très négatif, mais il a pour seul but de vous ouvrir les yeux sur un fait simple: toutes les filles ne sont pas fréquentables, et à trop vouloir les faire rentrer dans des cases qu’on invente tout seul, on finit par se faire mal. Les filles qui répondent à un ou plusieurs critères de cet article doivent éveiller en vous un peu de méfiance et vous inciter à prendre du recul, afin de ne pas trop souffrir quand elles vous piétineront le coeur après vous l’avoir volé par surprise (ne croyez pas être immunisé, de vieux briscards du forum, dont moi, sont tombés dans le panneau).

Pour rétablir un peu l’équilibre, mon prochain article traitera des traits de caractères positifs à rechercher chez une fille, quand on envisage sérieusement une relation longue. En attendant, avez-vous déjà rencontré cette fille?

Julien

Petit, nerveux mais leader naturel ? La séduction de Nicolas Sarkozy, pt.1+2

« Ça a été immédiat. Je ne m’attendais pas à quelqu’un de si drôle, de si vivant. Son physique, son charme et son intelligence m’ont séduite. Il a cinq ou six cerveaux, remarquablement irrigués. Je le remarque encore tous les jours. Vous lui parlez de quelque chose : il est en train... lisez la suite

Le contenu de nos articles est réservé à nos membres.
Vous pouvez en faire partie gratuitement en indiquant votre email ci-dessous.
Vous commencerez la lecture de l'article immédiatement après avoir validé.

Nous n'envoyons jamais de spam. jamais.


SEMINAIRE SUR CE THEME
Séminaire de mai : get lucky (fabriquez votre chance) en vente jusqu'au 31/05/2015 minuit
  1. Changez de vie et exploitez votre potentiel
  2. Ayez confiance en vous pour oser plus
  3. Décrochez enfin ce que vous méritez
SEMINAIRE SUR CE THEME
Commandez le séminaire "100 jours pour la rendre amoureuse"
  1. Consolidez les relations et épanouissez-vous en couple
  2. Décodez la psychologie féminine comme un livre ouvert
  3. Découvrez les petits secrets des hommes séduisants
  4. Découvrez la puissance d'avoir une connexion sexuelle avec quelqu'un

59 commentaires

  • Euh meilleur coup au lit je modérerais non ?
    1 il y a bien mieux chez des filles qui s’assument et ne font pas semblant.
    2 Le sexe est quand même la première arme de manipulation… Le chaud et le froid va être là aussi.

  • Oui je sors de cette relation… je m en sors bien mais cette fille a un petit et j ai bcp de peine pour lui. Il voit defiler les mecs dans le lit de sa mere, elle l emmene dans les pub jusqu a 2h du mat… il a 8 ans…

  • Salut les gars! Alors croyez en un vieux de 53 piges, les femmes c’est une calamité! Quand on en veux une elle ne veux pas, et quand on en veux pas elles rapliquent et vous collent.

    Alors moi j’ai ma combine, quand une fille ou femme plutot mignonne viens pour me « draguer » je l’ignore! je me dis que ce n’est pas normal et que ça sent le souffre! Encore un sucube qui traine.

    Quand une fille ou une femme me plait, je n’y vais plus et je vais faire ma vidange ou changer mes pneus! De toute façon si je lui fais voir qu’elle me plait, elle vas me foutre encore un râteaux!

    Si elle semble sincère, y en a, enfin je crois, c’est que c’est une désespérée avec des gouts de chiotte!

    On ne flache pas sur un vieux au chômage! Ou alors c’est qu’il lui manque une case!

    Achetez un chien, c’est plus fidéle et ça garde la maison et la voiture, car les femmes sont comme les tempètes tropicales, elles arrivent chaudes et humides, et repartent en emmenant la maison et la voiture.
    C’est tout pour aujourd’hui!

  • uffff, merci pour ton article elle d’écrit bien une situation que j’ai vécu et je suis tombé dans le piège. Faut pas montré ses sentiments ou t’es mort:).

  • Moi je me suis marié avec !
    1 mois et demi après, le divorce…
    1 an et demi de galère par la suite….

    Par contre, je rejoins Fred; un sacré coup au lit !

  • Excellent!!!
    Il m’est arrivé exactement ce cas de figure avec une Russe de 21 ans ( en plus!!!). Whaou elle avait toutes les signaux MDR…
    J’ai morflé 2 mois après… en ayant rien vrailent cherché et rien vu venir!!!
    :)

  • @Fred : « En revanche elles sont de bon coup au lit, ça tu peux en être certain »
    Là, je ne crois pas, les vraies allumeuses sont frigides en général…

  • Elles sont mortes numériquement : liste rouge, pas de facebook, aucunes photos sur site de rencontre. Voilà j’ai fini!

  • Ce qu’aiment ces femmes par dessus tout:
    – les hommes mariés pour le côté piquant de la relation
    – les gentils pour les initier au fétichisme
    – les petis jeunes pour les mêmes raisons et pour satisfaire leur naricissime
    -la tune, parfois l’alcool la drogue, le chocolat

    Si vous ne rentrez pas dans ces critères vous ne les interesserez pas.

  • Un autre point : si vous décidez de profiter tout de même de l’opportunité sexuelle que proposent (ou imposent) ces femmes : n’ayez aucuns doutes sur votre virilité. Une fois qu’elle aura réussi à vous faire eprouver de l’affection pour elle avec ses représentations theâtrales de femmes fragiles et sans defense et aura bien titiller votre instinct de protection, Il faudra encaisser de la voir partir au bout d’un mois ou deux avec un mec 10 ans plus jeune qu’elle et vous, avec le plus grand dédain pour vous. La sexualité des hommes est fragile, vous ne faites pas le poids. Et surtout sachez garder votre sang-froid pour ne pas passer pour le tocard de service. Le vice est généralement un package, méfiez-viys des grosses vicieuses au pieu, (je parle des spécimens).

  • A la prise de conscience trois issues possibles :
    – se calmer et se ranger avec un pauvre type
    – dépression (vers 40 ans)
    – affirmation (cougar dévergondée)

  • En revanche elles sont de bon coup au lit, ça tu peux en être certain, elles t’apprendront la perversité des attitudes et comportements, des interdits.

  • Je pense que ce sont des femmes qui ont 250 ans de maturité sexuelle, qui ont commencés très jeune, ont vécus de nombreuses histoires compliquées ou elles étaient souvent à l’origine des complications, elles ne peuvent que s’excuser et se poser en victime car il est trop difficille de regarder en face ce qu’elles sont. De plus les journalistes parisiennes et actices new-yorkaises les confortent dans leurs attitudes, elles se serrent les coudes, les salopes.

  • Très belle synthèse, j’ai connu exactement la même! Mon intuition me disait de garder mes distances, elle m’a rapidement qualifié de pôte, puis m’harcelé pour qu’on couche ensemble, au final elle a allumé tout mon entourage puis finalement a disparu avec un autre mec, le tout en étant victime bien sûr, une fille en transition, rien a en retirer, faux manipulation mensonge, se contenter uniquement de leur lubricitée.

  • « Mais il y a quelque chose de bizarre chez elle, et c’est un mystère que je voudrai éclaircir. »

    C’est la 1ère erreur, il n’y a rien à éclaircir, si tu sens quelque chose de bizarre, il vaut mieux fuir, vite et loin.

  • Je connais une fille qui me plait et qui répond a 1/2 des critère exposés ici. La question est la suivante : est-elle tout de même nocive ? Si oui, dois-je comprendre qu’elle est a un degré bien inférieur ? Aussi, dois-je considérer qu’en réalité elle sait ce qu’elle fait avec les mecs a telle point qu’elle sait ne pas entré dans un espèce de cliché de la nana abîmée, et en manque d’estime ?
    Bref, j’suis pas du genre a courir derrière les nanas chiantes sincèrement. Et je sais qu’elle gère très bien avec les mecs qu’elle veut comme elle veut et quand elle veut.
    Mais il y a quelque chose de bizarre chez elle, et c’est un mystère que je voudrai éclaircir.

  • « Vous pensez que l’Amour, c’est un supermarché où avec beaucoup d’argent on peut s’offrir le meilleur, et jeter au rebut ce qui ne nous convient pas ? »
    Il n’est pas question d’avoir de l’argent, mais je suis d’accord avec le reste de ta phrase: il faut écarter, en amour, tout ce qui ne nous convient pas. Libre à toi de ne pas croire ce que j’écris, la fille dont je parle dans cet article, je l’ai connue, je l’ai fréquentée, et elle m’a rendu dingue et fait perdre quelques mois pendant lesquels j’en ai pris plein la tête comme jamais.
    Après, celle qui juge, au final, c’est toi, mais j’ai dans l’idée que tu es célibataire et peu contente de cet état de fait, et qu’on est les responsables idéaux dans ton esprit…

  • @David elle enchainent les relations parfois de plusieurs années (les pauvres mec finissent cinglé ou dépressif) et tant qu’elle ne se prennent pas en main, il n’y a rien a faire !

    – elle finissent seul ce qui est un paradoxe car elle font tout pour ne pas l’être vu qu’elles ont besoin constamment d’attention.

  • Tellement vrai cet article, mon dieu…

    La vraie question est, à mon avis: que deviennent ces personnes à long terme?
    Leur cycle je prends/je jette à la poubelle ne peut pas durer eternellement je crois.

  • Non, mais sans déconner, Julien, tu te prends pour qui ?
    Je sais bien que je ne suis pas obligée de lire et de commenter tous ces articles, mais là je suis horrifiée !!!! Et tu conseilles quoi pour les filles qui se seront reconnues dans un de ces points ? Camp de concentration, réeducation forcée, éxécution capitale ???? Après avoir lu quelques articles, je commence à saisir le concept de la fille idéale : Belle, à talons, muette si possible, mais cultivée, une espèce de Cendrillon … Et dire qu’on nous répète à nous depuis notre petite enfance de ne pas croire au prince charmant !!!! Eh les mecs, sortez le nez de votre ordi et arrêtez d’écouter les conseils d’un mec qui se fait du blé en vous expliquant qu’ être macho va vous rendre heureux en amour. A part des profiteuses et des idiotes soumises, vous n’attirerez rien d’autre !!!! Je suis désolée d’être aussi méchante mais j’ai beaucoup de mal à imaginer qu’il y a des gens qui pensent devenir séduisants en écoutant ce genre de conneries…!!!! Pour ma part, je pense que oui, il y a des gens qui n’ont effectivement pas eu de chance, qui ne sont rassurés que dans un rapport de séduction, qui ont vécu des choses très traumatisantes dans leur enfance, qu’ils soient des hommes ou des femmes,ça en fait des monstres ? Qu’est-ce-que vous cherchez au juste ? Vous pensez que l’Amour, c’est un supermarché où avec beaucoup d’argent on peut s’offrir le meilleur, et jeter au rebut ce qui ne nous convient pas ? Vous pensez que la vie peut s’écrire en équations et qu’on peut simplifier au maximum ?
    Julien, t’es démasqué ! En fait tu as 14 ans et demi d’age affectif. Aie pas peur, les vilaines filles vont pas te croquer.

  • Excellent article, j’ai 5/7. J’avais remarqué les signaux mais n’avais pas su (ou voulu?) les analyser et en tirer les conséquences. Etre trop gentil et tout excuser ne permet pas un couple de se construire. Ca s’est fini par un divorce et on ne m’y reprendra plus, je suis maintenant préparé.

  • 8 . elle est consciente qu’elle a un/des probléme(s) , mais ne fais rien pour y remédier et se braque quand on lui en parle « oui, elle n’assume pas » puis elle continu à se mettre dans la position de la pauvre petite fille persécuté, « la pauvre elle a tellement souffert !!! »

    des filles comme ça il y en a beaucoup, les psy aurait du boulot si seulement elle prenaient la peine d’y allez !

  • l’age aidant;on se dit que tout ce qu’on a pu faire ou ne pas faire durant des decennies pour les femmes ou surtout pour l’interet qu’on leur portait,n’a jamais autant de valeur que la « paix »,la tranquillité,et la distance à l’endroit du sexe opposé.
    Ca n’est pas la sagesse,mais c’est surtout la lassitude de constater que les miracles n’existent pas;et,que « l ‘autre « defend avant tout ses interets,jour après jour ,et avec le temps minute après minute jusqu’à l’épuisement et parfois jusqu’au renoncement……
    vive la sérénité….et le silence…………

  • je rejoins l’avis de Krisjason, une fois harponné, on est cuit et les « dégâts » sont très durs à réparer. j’en ai connu une. Pendant des mois, j’étais un « type super », puis brutalement je n’existais plus.Son « ex » était quelqu’un de mauvais, lui as fais les pires saloperies, des amis l’ont trahis, etc..Ce n’était jamais de sa faute, elle est la victime perpétuelle. On s’est expliqué mais ça n’a fais qu’empirer sur ce rythme pendant 6 ans. Le pire, elle ne se rend pas compte ou refuse de voir ses tords. Une suggestion d’expérience, écoutez votre instinct, si je l’avais fais…Enfin, j’ai retiré une bonne leçon, ça n’a pas de prix.

  • j’en est rencontré une, on appelle ces personnes (homme ou femme) des pervers narcissiques… et ça fait très mal si on se laisse prendre.

  • Anaëlle, comme tu le dis si bien, il faut faire preuve de discernement.

    Si tu cherches bien, tu te trouveras tous les défauts que j’ai cité dans cet article, mais il traite de cas extrêmes, qui existent et sont bien plus nombreux qu’on ne le croit, et sont à prendre de manière cumulée (un ou deux sont au pire des signaux d’alarme à prendre en compte mais souvent ça n’est rien, à partir de 3 il faut se poser de vraies questions).

    La fille dont il est question ici (puisque j’en ai rencontré plusieurs mais l’une d’entre elles était particulièrement gratinée) était tout ça de manière extrême, et si elle était extrêmement séduisante, elle m’a laissé en petits morceaux en partant. Tu es probablement une fille normale avec une estime de soi relativement faible, ce qui ne fait pas de toi une personne à fuir pour autant.

  • bonjour,

    juste un témoignage de femme, je me reconnais un peu là dedans mais franchement sa ne veut pas dire que je vais faire n’importe quoi ou que je suis incapable de sérieux, au contraire ! Juste pour dire que si une femme a l’un ou l’autre des attraits ci-dessus ce n’est pas une personne à fuir absolument.

    1. Elle n’est jamais responsable de ses malheurs
    Certes, je ne suis pas totalement responsable de tous ce qui m’est arrivée, mais d’une partie certes oui. Et, j’évite de me plaindre.

    2. Il n’y a pas un ex pour sauver l’autre
    Je ne réagit pas comme ça, je suis honnête quand aux exs, et oui je dis la vérité sur mes anciennes histoires sans être une pleurnicharge ! se plaindre sans cesse, c’est pas le bon truc pour être heureux !

    3. Elle a vécu un évènement traumatisant jeune et en parle
    franchement,
    certes je n’ai pas exposé ceci de suites mes aventures, mais j’en parle assez aisément. une fois que c’est dit c’est dit. je ne cherche pas la pitié de l’autre, juste qu’il comprenne certains comportements que je pourrais avoir et qui en découle.

    4. Elle est toujours en mode séduction, avec tout le monde, et ça se voit
    je suis un peu comme ça à mettre des limites mais pas suffisamment. mon copain me l’a juste expliqué et j’ai compris. ce n’était pas ce truc de séductivité qui était là, mais plutôt une sorte de naîveté. certes, c’est dans la nature humaine de séduire un tout petit peu, mais franchement les aguicheuses de services ce n’est pas mon truc.

    5. Elle n’a que des points communs avec vous et aucune divergence
    j’ai déjà été comme ça, tout en parlant de mes passions et de ce que je fais à côté. je dois dire que ma dyslexie me bloque pour répondre parfois dans un élan de point de vue de divergences mais j’y arrive quand même un minimum.

    6. Elle vous présente tout de suite les quelques gens importants dans sa vie
    sa je ne l’ais pas fait, mon entourage a déjà vue d’autres mecs, alors en présenter encore un, faudrait que ce soit vraiment une bonne relation et pas de suites. après selon certaines circonstances, l’environnement etc… il est possible qu’on soit présenter rapidement à quelques gens importants dans la vie de l’autre.

    7. Elle n’a pas d’ami(e)(s)
    je n’ai pas vraiment d’amie féminin, enfin je connais quelques filles certes. et pourquoi ? parce que souvent j’ai vue des filles hypocrites et que je me sens mieux à avoir des amis mecs, tout simplement. je ne suis pas du genre à vouloir parler de mecs durant toute une soirée, de maquillages et tout le bordel – pas que je m’y intéresse pas, mais y a pleins d’autres choses plus passionnantes.

    cet article est bien fait, mais ayez quand même du discernement ! elles ne sont pas toutes bordelines, il peut parfois y avoir d’autres choses derrières (peut être). du moment que vous respectez les filles tout va bien?

  • Eromawyn a dit « En général, les borderlines sont à fuir. Certaines peuvent se montrer très attachantes, mais la contrepartie, c’est qu’on va s’en prendre plein la tronche à d’autre moments, donc il faut vraiment peser le pour et le contre. »
    Maintenant je le sais …merci

  • Eromawyn a dit : »En général, les borderlines sont à fuir. Certaines peuvent se montrer très attachantes, mais la contrepartie, c’est qu’on va s’en prendre plein la tronche à d’autre moments, donc il faut vraiment peser le pour et le contre. »
    Le malheur c’est qu’on ne peut « peser » que quand on a morflé …
    En fait c’est comme au poker; il faut payer pour (sa)voir !
    Je viens de sortir d’une relation toxique avec une borderline et c’est à peine croyable les dégâts occasionnés par ces personnalités hautement toxiques ;
    Les mêmes causes produisent les mêmes effets ,mais on ne veut la plupart du temps pas l’admettre car ça n’arrive qu’aux autres bien sûr …

  • @ Louis. De toute façon, histrionique ou borderline… l’un n’empêche pas l’autre et les deux vont parfois de paire. (Il y a une excellente vidéo d’une conférence québécoise sur YouTube qui explique ça très bien : on a un trouble de la personnalité et ensuite, on va être borderline avec tendance histrionique par exemple).

    Sinon, j’avais envie de dire après lecture de l’article : « Mais c’est la Parisienne qui est décrite là dans toute sa splendeur ! » Me trompé-je ?

  • Ah ! Mon épouse n’est pas si mal alors !…

    Cet article me semble entrer dans une évolution plus globale de la société qui consiste à être de plus en plus exigeant dans le choix d’un ou d’une partenaire (voir la pub pour le site consacré aux « célibataires exigeants »).

    Est-ce pour un bien ? Il est vrai qu’en cernant d’emblée les personnalités toxiques on s’évite bien des ennuis. En même temps, n’est-ce pas une des causes de la difficulté de trouver quelqu’un ? Je veux dire, est-ce que l’on n’en devient pas trop exigeant ?

    Récemment je faisais une recherche sur les critères de beauté d’un point de vue « scientifique » (voir les théories sur le nombre d’or appliqué au corps humain). Cet article ne verse-t-il pas non plus dans la même obsession du parfait ?

    Peut-être n’ai-je pas tout à fait compris que l’homme séduisant était aussi exigeant, parce qu’il le vaut bien…

  • Il ne faut pas sous estimer le phénomène de dépendance qui se créer durant la phase de séduction, d’autant plus redoutable qu’il est parfaitement inconscient. C’est quand on croit maitriser la situation qu’on est le plus en danger…et quand ça s’arrête, on se sent comme un drogué en mal de sa dose quotidienne d’affection…

  • @Archie et Louis : ce n’est pas moi qui a conceptualisé le besoin de souffrance, c’est le célèbre psychanalyste Maslow. Tout individu a besoin de compléter des expériences et des émotions qui n’ont pas été satisfaites durant l’enfance, c’est ce que l’on fait lorsqu’on choisit un(e) partenaire apparemment qui ne repond pas á nos attentes , on fait revivre une situation dans l’espoir de pouvoir compléter notre psychisme, nul n’échappe á cela, conseil de séduction ou pas. Pire encore , lorsque vous choisissez une personne qui répond á vos attentes ( bien que souvent personne ne soit attiré par une telle situation dans le sens où elle ne nous apporte rien sur le plan psychologique), vous sabordez inconsciemment votre couple dans le but de compléter ce qui ne l’a été. Seul remède , prendre conscience du transfert que l’on fait sur un individu et dire les choses , exprimer des émotions qui n’ont pu l’être durant l’enfance. En résumé quand une LSE choisit un jerk , c ‘est pour se donner une chance de lui dire merde ! Ce qu’elle n’a pas pu faire durant son enfance vis á vis d’un parent un poil trop agressif ou écrasant. Nul n’y échappe.

  • Bravo pour ce sens de l’observation. Article très efficace pour prendre conscience, malgré les histoires particulières de chacun, qu’il existe bien certaines catégorie-types de filles à éviter. La verbalisation permet de prendre du recul. Pour y apporter une contribution, le profil décrit ferait penser aux « hystériques » pour les 4 premiers points et aux « personnalités dites états-limites » pour les 3 derniers. Si vous faites des recherches, vous serez surpris par les ressemblances entre le comportement décrit par Julien et les traits de caractères inhérents, si j’ose dire, à ces « maladies ». Reste à savoir pourquoi de nombreux hommes s’accrochent plus facilement à ce genre de femmes qu’à des personnes plus saines. La remarque de Pete semble bien y répondre, remarque à laquelle on peut ajouter, sur un plan plus sociologique, le désir de s’approprier l’objet de convoitise (la femme séductrice) qui attire les regards. On désire surtout ce que désirent les autres (voir la théorie de René Girard) et les hystériques sont particulièrement habiles pour se faire valoir. Leur manière de vivre repose en grande partie sur ce mécanisme. Un piège classique dont il est très difficile de se défaire une fois pris dedans, surtout si l’homme ressent intimement le besoin de posséder ce que désirent les autres – à travers le charme surfait de sa copine – pour affirmer sa valeur sociale. Fuir ces filles est effectivement une trahison envers le bon garçon qui sommeille en nous, mais une reconnaissance inestimable envers l’homme qui souhaite s’épanouir.

  • merci pour ta réponse animal, le plus perturbant c’est qu’elle était très pressante pendant le temps où elle cherchait à me séduire…et depuis que c’est fait, elle est invisible, c’est moi qui la relance. Mais elle se laisse relancer avec apparemment beaucoup de plaisir…donc, grosse dépense d’énergie pour moi…et brouillard !

  • Merci animal pour cet article.

    J’étais surpris avec les débats récents sur le forum qu’une synthèse pertinente n’apparaisse pas…

  • pour ma part, j’en reconnais 4 sur 7…ce qui est un bon score ma fois :-)
    avec le recul, on se dit qu’on a été con de pas voir tous ces signes qui auraient dû nous mettre la puce à l’oreille…
    pour ma part mon ex avec qui je suis resté quasiment 2 ans en relation longue est vraiment dans le moule de ce type de fille à éviter…
    pour exemple assez marquant, elle m’a proposé des projets d’enfants de façon solennel pour 3 mois plus tard me tromper avec le premier beauf commercial de première…
    je pense que ces filles là sont totalement nuisibles à nous les hommes
    c’est beaucoup d’énergie donné pour au final avoir le coeur ou les couilles brisées
    pourtant il est facile de tomber dans le panneau, elles sont belles, intelligentes, cultivées souvent drôles et au lit ce sont tous sauf des étoiles de mer…mais le conte de fée vire au cauchemar, car une fois le sang pris tel un vampire elles sont à la recherche d’une autre proie qui continuera la boucle !

  • @Julien 2 : L’article focalise sur des comportements typiques de troubles de la personnalité histrionique (mais pas uniquement).

    La tienne, à la courte description que tu en fais, c’est une fille qui pourrait avoir un trouble de la personnalité borderline / état-limite. Elle ne contrôle pas ses émotions, a un grand besoin d’amour sans fond et une peur de l’abandon ; mais elle préfère rompre elle-même que de prendre le risque qu’on l’abandonne.
    Je te laisse chercher sur d’autres sites un descriptif du trouble.

    En général, les borderlines sont à fuir. Certaines peuvent se montrer très attachantes, mais la contrepartie, c’est qu’on va s’en prendre plein la tronche à d’autre moments, donc il faut vraiment peser le pour et le contre.

  • Ca fait plus d’un an que je suis avec ma copine et tout se passe bien. Cet article ne me concerne pas car je fuis les filles à problèmes, qui sont sources de problèmes et qui ne savent pas se prendre en main.

    Les pauvres filles qui ne valent rien, je les laisse à ceux qui veulent se prendre la tête avec…

  • Il y a, hélas , un nombre considérable de types qui ont besoin de souffrir pour être heureux, si cela est le cas, même avertis, ils tomberont dans le panneau . la force de l’inconscient (volonté de se punir, de revivre un sentiment passé…) est au dessus de tout.

  • @Marc-Antoine: ça peut évidemment marcher en y investissant beaucoup d’énergie et en gardant un contrôle très serré de la situation, mais ça n’en vaut pas la peine car elle mordra au premier signe de faiblesse. Ces filles là sont incroyablement compliquées à gérer, et très fortes questions séduction, sauf à avoir un coeur de pierre c’est dur de ne pas se ramollir à un moment.

    @Malkavens: Tout dépend de ton attitude et de tes intentions quand tu vas discuter avec les autres filles ;-)

  • Très bel article. Je reconnais 5 points sur 7 à la dernière qui m’a mené en bateau.

    Elle me faisait même une crise lorsque j’allais discuter avec d’autres personnes de la gente féminine et lorsque que je revenais vers elle discutais avec son voisin de table.

    En un mot elle était « nocive ».

  • très bon texte, qui me rappelle quelqu’un…et donc, je me pose la question suivante : est-ce qu’il y a une chance que ça marche quand même quand on a rencontré ce genre de fille, ou est-ce qu’il vaut mieux tout laisser tomber ?

  • Tiens, j’avais oublié ce besoin d’officialiser et de verbaliser la relation très rapidement, et de te sur-valoriser très vite (avant de te descendre en flammes quand elle se lasse de toi)…

  • superbe article!

    J’ai justement eu une expérience similaire il y a quelques semaines, j’ai 6 points sur 7 ))). J’en ai pris plein la tronche, ça va de soi. j’ai également eu droit a:

    – Elle rigolait tout le temps, prenait les choses avec légèreté. Et ça paraissait très positif au début, alors qu’en fait c’était la traduction de: j’ai trop souffert, alors je me fous de tout. Plus rien n’a d’importance

    – Impulsive, elle prenait souvent des décisions très tranchées: divorce à un retour de business trip, liens affectifs brutalement coupés avec des copines, elle me quitte après des vacances au soleil sans une explication

    – Besoin de dire je t’aime immédiat. Et j’étais l’homme parfait, rien à voir avec les nazes d’avant. Ca va de soi

    -Elle était très dans le carpe diem, je reconstruis ma vie, je tire les erreurs du passé, je me prends en main …

    -Elle écrivait beaucoup sur un blog, ou elle expliquait ses théories décrites ci-dessus. C’était son refuge, finalement. 1000 amis facebook, et 3 copines dépressives nazes dans la vraie vie. Le décalage aurait du m’alerter

    – Positive de surface, elle vivait chez ses parents a 28 ans, aucunes passions, fumeuse. Pourquoi? Incapable de prendre des décisions sur le long terme.

    ces signes te disent quelque chose ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Conditions générales de vente