ameliorer sa voix

Nuance, humilité, auto-dérision : les qualités oubliées, par Léo

Accueil > Avancé > Nuance, humilité, auto-dérision : les qualités oubliées, par Léo

Quelles sont les qualités de l'homme séduisant ?

On parle souvent des qualités qu’un homme séduisant doit avoir, l’intégrité, l’audace, la finesse, etc. Mais à mon avis, certaines ne sont jamais abordées, et j’aimerais vous faire part du fruit de mes réflexions.

L’esprit de nuance

C’est de la merde

De toutes façons, il a tort

C’est vraiment une fille facile

Chaque jour, j’entends presque toujours les mêmes choses. Tout est noir. Tout est blanc. Pour une majorité qui ne cesse d’augmenter, les hommes n’arrivent plus à parler avec de la nuance (ou n’ont jamais voulu ?). Dans la plupart des cas, des situations, des relations, rien n’est jamais figé que d’un seul côté. Il y a toujours un mélange de sentiments, de faits, rien ne va toujours dans le même sens.

Je suis persuadé qu’un homme séduisant même s’il doit être tranché dans ses décisions, doit apporter de la nuance dans ses propos. Faire preuve de nuance, c’est incorporer plus de sentiments dans ses récits, c’est savoir parler de façon dosée et équilibrée, c’est à dire, normalement.

Prenons un exemple. Vous êtes allé l’autre jour mangé dans un restaurant, mais hélas, vous avez été vraiment déçu.

(Une des solutions à ce problème, est avant toute chose, de lire cet article : reconnaître un bon restaurant)

Il se trouve qu’une semaine plus tard, vous repassez devant le restaurant et par chance, une jolie fille est sur le point d’entrer, pensez vous sincèrement que de lui dire ça, va la séduire ?

Salut, toi aussi t’es intéressée par ce restaurant ? En fait, j’y suis allé la semaine dernière, et franchement, c’est pourri, vraiment pas bon, je te déconseille d’y aller.

D’une part, vous partez mal, puisque vous apportez un gros tas de négatif dès le départ. Dans le cas inverse, même si nous supposions que vous étiez vraiment enchanté par ce restaurant (ou pour n’importe quoi d’autre), ne pas nuancer a pour effets immédiats de couper la conversation, de fermer les portes. De surcroît, vous risquez sur le long terme, de devenir quelqu’un avec qui on ne prend plus de plaisir à discuter.

Attention tout de même; le travers de ceux qui passent de propos binaires à nuancés est de devenir trop précis. Ils entament une liste de détails factuels sans fin, et s’embourbent dedans jusqu’au cou entraînant leur auditoire au passage, qui lui, n’a rien demandé.

La solution pour éviter de se transformer en enculeur de mouches (ou en monsieur « non non, c’est exactement comme ça, de cette façon là. ») est simple : soyez nuancé dans les sensations (et non les faits) que vous procure telle ou telle chose, et écartez vous de ce qui vous a le plus plu/déplu, sortez de ce cadre là. C’est ainsi que vous deviendrez léger et à la fois précis, et par la même occasion vous ouvrirez un bon nombre de portes à vos conversations.

D’habitude j’adore la cuisine japonaise ! Mais là, j’ai été étonné quand j’ai mangé les sashimis, je crois que leur poisson n’était pas très frais.. Par contre, tu devrais rentrer juste pour le cadre, c’est cosy à souhait ! Ca m’a rappelé mon voyage de l’année dernière

Votre avis sur le restaurant a peu évolué, mais vous avez nuancé, bravo.

L’humilité

Je suis le meilleur !

Si si, je l’ai chopée ;)

Arrêtez dès aujourd’hui de vouloir prouver aux filles, à vos potes, que vous êtes le meilleur, ou l’incarnation de Dieu sur terre…
Bon ok, je ne suis pas tout à fait nuancer (cf. premier point) en disant ça.

Je vais vous raconter une petite histoire. Lorsque je suis passé en terminale, tout le monde m’avait déjà parlé de cette nouvelle matière horrible que j’allais découvrir et surement détester, la Philosophie. Mon arrivée au premier cours fut donc plein d’aprioris, mais une fois la première heure finie, j’ai compris que non seulement la philosophie atteindrait la première place dans mes matières préférées; mais aussi que notre professeur était tout simplement quelqu’un de très doué, d’intelligent, et surtout de fin.
Les cours passaient tout au long de l’année, et j’étais toujours autant impressionné par tout ce que mon professeur m’apprenait et la façon qu’il avait de nous le raconter..
Mais revenons sur l’humilité. Mon estime pour ce professeur était déjà élevée, mais tenez vous bien, elle grimpa de dix crans le jour où il répondit à une intervention d’un des élèves :

Mhhh, tiens c’est vrai, je n’avais pas pensé de cette façon là, tu as raison, je l’intégrerai dans mes prochains cours.

Il venait de faire preuve d’humilité.

Désormais, sachez vous remettre en question. Avouer ses échecs, ses doutes, ou plus simplement ses erreurs (en évitant de jouer une pièce dramatique) fera monter votre crédibilité et votre niveau d’authenticité auprès des gens qui vous entourent.

Vous êtes allé aborder une fille et vous vous êtes pris un râteau ? Et alors ?

Argh.. Non, elle m’a glissé entre les doigts la coquine ! C’est pas bien grave, elle devait pas être disponible.

Voilà, vous avez fait preuve d’humilité, vous n’avez pas menti, et vous ne vous êtes apitoyé sur votre sort.

Si vous accomplissez quelque chose de grand, de beau, voir même d’héroïque, soyez sur que les gens intelligents sauront vous féliciter sans même que vous leur en parliez. Soyez patient.

L’auto-dérision

Pff, n’importe quoi, j’ai jamais dit/fait ça ! C’est pas drôle !

Proche du précédent point. Comme le soulignait Stéphane dans son livre, l’auto-dérision doit être une qualité de l’homme séduisant.

Rien de plus repoussant qu’un homme que tout agace, qu’un rien ne froisse, un rabat-joie, un susceptible. Chaque jour, des tas de gens vous lanceront des petites piques, de légères moqueries.. Souvent il n’y aura rien de méchant ou d’aigri derrière tout ça, mais réagir en se braquant, rouspétant, ou pire, en boudant ( :roll: ) fera de vous, quelqu’un de purement asexué et sans humour.

Avoir de l’auto-dérision, ce n’est pas :

  • Synonyme d’encaisser froidement et dans la douleur les piques que l’on vous lance.
  • Renvoyer comme un taureau borné une insulte plus osée à votre interlocuteur.
  • Répliquer avec un air de chien battu que, « oui les choses sont ainsi et c’est bien dommage ».

Non, avoir de l’auto-dérision, c’est faire preuve de détachement en réponse à ce que l’on vous dit, accompagné d’un sourire, mais sans tomber dans l’indifférence ou l’ignorance de celui (ou celle) à qui vous parler.

(Grand sourire), j’avoue que là ma chute a été assez spectaculaire, c’était vachement glissant ! Je me demande comment vous avez fait pour pas tomber !

Le non-excès de zèle

ou le trop plein d’hypocrisie.

Celui-ci arrive moins souvent, tu m’étonnes, on n’est bien trop occupé à être aigri que trop gentil.. M’enfin !

On vous a rendu un service ? Très bien, remerciez cette personne sincèrement. Attention, ici sincèrement ne veut pas dire :

  • Remercier la personne pendant de longues et interminables minutes, jusqu’à s’en rompre les zygomatiques.
  • Trouver le plus rapidement possible tous les adjectifs de merci, et de fantastique…

Excès de zèle, démonstration à 6m20:

http://www.canalplus.fr/c-divertissement/pid3351-c-le-petit-journal.html?vid=739979

Non, si vous avez été réellement touché par son intervention, choisissez vos mots, soyez nuancé (cf. premier point), et ne vous éternisez pas. Il s’agit pas d’être sec, ni ferme, mais vrai et sincère avec un beau sentiment, et non pas de vomir des niaiseries pendant 10 minutes.

Autre exemple, vous êtes invité chez mademoiselle, ou ailleurs.. Vous demandez poliment :

M: Est-ce que je peux faire quelque chose pour t’aider ?
E: Non non c’est bon, je me débrouille, merci !

C’est bien vous avez été poli et normal. Répétez la même question quinze fois dans la soirée, ça en devient juste lourd et agaçant.

Vous remarquerez que les gestes ou les cadeaux qui émeuvent réellement et sincèrement, sont remerciés avec un fort mais bref sentiment, comme un pic de plaisir et de joie. Tandis que que les attentions qui laissent quelque peu indifférent, sont acclamées et surfaites par les gens dépourvus de « non-excès de zèle ».

Je me répète, mais vous le savez, quand vous êtes réellement touché, peu de mots suffisent, mais l’intonation de chacun est primordiale.

Léo

Et pour vous, quels sont les qualités oubliées d’un homme séduisant ?

Adresse Email * Prénom *


14 COMMENTAIRES pour cet article.

  1. Eric dit :

    L’auto-dérision humble et nuancée est une arme de séduction massive ;)

  2. Adrien dit :

    Bonjour à tous,

    Bravo à Mastodon pour son magnifique numéro de Trolling. Je te recommande ce livre très instructif : http://www.amazon.fr/Le-grand-livre-calme-m%C3%A9thode/dp/2290023418

    Bien joué Léo pour ta répartie. Elle m’a valu un bel éclat de rire.

    Excellent article (avec cependant deux trois fautes de grammaire). Ces qualités sont effectivement bien souvent occultées, particulièrement chez gourous de la drague. Ca fait du bien de se les remettre en tête.

    Intégrer l’humilité et la capacité à nuancer les choses au sein de ma propre personnalité m’ont permis de démultiplier mes capacités d’apprentissage et de compréhension générales des choses. De véritables clefs pour le développement personnels à tous les niveaux : social, professionnel, séduction, culture générale, connaissance de soi, maîtrise de disciplines etc.

    Juan Fran je suis d’accord avec toi. Finalement, tu parles de nuance ici aussi. S’il est vrai que les « chics types » n’ont pas souvent de succès avec les filles, les « salauds » connaissent rarement de vies heureuses non plus en définitive. La véritable source d’épanouissement consiste à savoir faire ressortir le meilleur de soi-même, tout en assumant pleinement ses désirs et besoins. Ne jouons pas les individus assumés, soyons-en. Assumons pleinement et ouvertement nos imperfections, avec auto-dérision, et capitalisant sur nos forces en toute humilité.

  3. Selenium dit :

    Merci pour ces petits éléments d’intelligence sociale qui manque cruellement à certains !

  4. Léo dit :

    @ David,

    de quel article parles-tu ?

  5. David dit :

    Donc dans un article vous dites que les meilleurs sont prétentieux puis celui ci qu’il faut être humble WTF!!!
    Il vaut mieux ne rien écrire dans ce cas la si vous ne savez pas.
    En plus simple ayez les qualités que la fille que vous voulez.
    Tu veux une connasse soit un connard. Tu veux une gentille soit gentil.

  6. Carolinespike83 dit :

    très bon, merci.

  7. Mastodon dit :

    @Marc, non c’est toi, d’abord.

  8. Juan Fran dit :

    C’est dingue mais en même temps amusant de voir les obsessions des « AFC ». Ces derniers sont totalement obsédés par le « gentil garçons VS Bad Boy », obsédé par ce qu’il leur faut devenir ou ne pas devenir.
    Un homme, quand il agit, ne se pose pas la question si son attitude plait à la boulangère ou si untel pense que c’est trop « gentil garçon ». Il agit tandis que les autres le suivent.
    Avant de parler séduction, il faut déjà être un homme. Ne pas uniquement se contentant de singer un homme.
    Un naze bien habillé reste un naze bien habillé alors qu’un Homme élégant en marcel reste un type élégant n’ayant pas eu le temps de s’habiller.

  9. Marc dit :

    @ Mastodon : J’ai parfaitement compris ton premier message, manifestement, tu n’as pas compris le mien.

  10. Léo dit :

    @ Mastodon

    Je n’avais pas pensé !

    En plus c’est assez explicite, merci ;)

  11. Mastodon dit :

    Marc: bien que tu t’exprimes de manière confuse, je crois comprendre que j’ai touché le point sensible: ta supposée supériorité d’homme ne faisant pas uniquement étalage de techniques. pour autant, tu vas te heurter à un mur, puisque je suis d’accord avec toi. Tu n’as pas compris mon premier message.

    Leo: Se bouger les fesses.

  12. Léo dit :

    @Mastodon,

    Bonjour,

    qu’est qui fonctionne réellement alors ?

  13. Marc dit :

    @ Mastodon

    Manifestement, quelque soit la manière dont on s’y prenne, certaine, certains ne comprendront jamais que la séduction est plus qu’un étalage de techniques pour chopper.

    Il ne s’agit pas d’être parfait, il s’agit d’être affirmé sans être con.

  14. Mastodon dit :

    Il arrive à ce site la même chose qu’aux sites PUA: en remplaçant ce qui fonctionne réellement par sa propre opinion de l’Homme parfait, l’auteur révèle que son véritable but n’est pas d’avoir plus de femmes mais de devenir irréprochable. Chacun son truc, bien entendu, mais il s’agit toujours d’être un gentil garçon, seulement en version 2.0. Avant, parfait voulait dire gentil et soumis. Maintenant, ça veut dire ce qui est dans l’article. Dans tous les cas, la fausse certitude qu’il faut être parfait pour obtenir ce qu’on veut.

Qu'en pensez-vous ?

 (Ne sera pas publiée)

Archives par mois