apprendre a manipuler

Se démarquer sur AdopteUnMec, par Marc

Accueil > Avancé > Se démarquer sur AdopteUnMec, par Marc

Techniques de drague sur adopteunmec :

Adopte ou pas Adopte, tout n’est pas si rose sur les sites de rencontre, on vous a déjà prévenu à de multiples reprises : c’est un haut lieu du rebond et du rafistolage d’ego. Stéphane dit même que s’y inscrire revient à croupir dans la vitrine d’une animalerie au milieu de milliers d’autres individus plus ou moins sévèrement abîmés par la vie. Mais c’est Stéphane, pas moi.

Moi, je m’appelle Marc, et mon but du jour est de vous permettre de faire le plus de rencontres intéressantes possibles sur adopteunmec tout en minimisant les pertes de temps et les déconvenues. Les esprit chagrins appelleront cela du quantitatif, les filles frustrées et offusquées de la manipulation, j’appelle ça tout simplement préserver ses intérêts et tirer le maximum d’une vie qui, comme vous le savez, est toujours trop courte. Allons-y pour la meilleure technique de drague pour faire des rencontres sur Adopte Un Mec.

Mais, l’habillage ludique aidant beaucoup à faire passer la pilule, AdopteUnMec.Com (AUM pour les intimes), est devenu le site de rencontres le plus fréquentable de la toile actuelle. Point à la ligne. Et je ne touche même pas d’actions pour dire cela ! Désolés Messieurs de Meetic

Alors, bien sûr, vous y croiserez toujours une niche de starlettes d’opérette (pour être plus précis : de banlieue) au pseudo évocateur de leur intelligence («sabrina-du-38») qui prennent elles-mêmes leurs photos (et toujours en contre plongée pour gonfler leur tour de seins et réduire leur tour de taille, qui dans la réalité avoisine celui des anneaux de Jupiter). Votre mission est donc de vous échapper, au moins pour un temps, avec une femme que vous voyez à travers une glace déformée : elles sont toujours différentes en vrai, et elles le sont d’autant plus que vous avez attendu longtemps et formé en vous une image d’elle éloignée de la réalité.

Cet article part du principe que vous connaissez vos fondamentaux, si ça n’est pas le cas, avant d’aller perdre votre temps, votre énergie et votre argent.

Pour finir, rappelez vous qu’il est inutile d’être un cador en ligne pour se montrer comme une chiffe molle transie de trouille une fois confronté à la réalité. Soyez cohérent ou bien vous finirez de passer pour ce que vous êtes : un doux dingue.

« Si vous ne revendiquez pas votre humanité, alors vous devenez une statistique » Tyler Durden

Les Spécificités d’Adopteunmec

Ce sont les filles qui décident

Elles autorisent les hommes à leur parler en cliquant sur un bouton ou, à un degré d’intérêt plus élevé, en leur envoyant directement un message. Vous ne pouvez pas les contacter sans cela, ce qui leur évite – en théorie – d’être assaillies d’avances de la part de mâles en rut.

Les filles peuvent désormais parler entre elles :

Cette fonctionnalité n’a pas beaucoup d’utilité à part pour les grands coquins qui utilisent ce principe pour se fabriquer une fausse preuve sociale.

Le score

Ici plus qu’ailleurs, votre score et celui des femmes, qui sont fonction des visites, messages, charmes reçus ou donnés, sont mis en avant. Il peut vous permettre de faire passer un message et surtout de décrypter les comportements.

Le panier

C’est un (trop) gros signe d’intérêt de la part d’une femme surtout s’il vous est offert directement, donc méfiance. Fruit de faux profils, d’affamées ou de femmes à l’égo brisées désirant faire souffrir le premier con venu, n’en déduisez pas que vous êtes soudain devenu un canon de beauté online, ça serait aller trop vite en besogne.

Autre hypothèse : des débutantes (ou des naïves) qui n’ont pas encore compris le fonctionnement du site mais qui le comprendront avant même que vous n’ayez eu le temps de répondre à leurs précieuses et maladroites avances.

Méfiance, donc.

Les « charmes »

Ils sont une nouvelle barrière (équivalents du « flash » de Meetic ou du feu et inutile «poke» de Facebook, à la nuance près que seuls les hommes peuvent en envoyer) et protègent théoriquement la fragile demoiselle du bombardement lourd de messages qui ne le sont pas moins..

Mais ça ne change rien, cela vous met simplement dans une position de mendiant parce que vous n’avez que ça pour tenter d’engager la conversation. Ce qui change c’est qu’au lieu d’être noyées quotidiennement par des dizaines de messages pathétiques, ce sont ces supplications, matérialisées par l’apparition de nombreuses bouilles, qu’elles reçoivent et qu’elles décident de mettre ou non à la poubelle (tri qu’elles cessent bien vite de faire, car trop laborieux).

Plus qu’ailleurs, vous êtes un paquet de gâteaux

Les photos : comment, combien ?

Je vais dire ce qui peut passer pour une évidence mais qui malheureusement ne l’est pas du tout : votre photo principale doit être étudiée le mieux possible. Tout le reste de votre profil n’est qu’accessoire , votre but est avant tout qu’il ne gâche pas les prémices d’intérêt que vous aurez fait naître, la barrière physique passée.

Le juste équilibre : mettre 2 photos

Commençons par ce que vous allez éviter obligatoirement, à savoir tout ce qui vous fait passer pour un frimeur d’opérette :

  • Les voitures (que vous posiez à côté d’une Audi A3TDI ou bien d’une Lamborghini Aventador, dans les deux cas vous êtes un blaireau)
  • Les motos (remarque de Stéphane : à nuancer, une photo de vous en bmw vintage sur une route d’Ecosse et une photo de moto de course avec pneus larges et autocollants fluos façon motard Toulonnais avec gel dans les cheveux et t-shirt moulant, ce n’a rien à voir en terme d’imaginaire véhiculé)
  • Les guitares (surtout si vous n’avez fait qu’apprendre deux pauvres accords pour épater les nanas)
  • La nudité
  • Les bijoux de beaufs (gourmette, chaîne en or, etc.), à moins de chercher votre homologue la petite beurette/beaufette
  • Les uniformes (trop segmentant)
  • Tout ce qui semble exceptionnel et que vous n’avez fait qu’une fois dans votre vie

Pour le reste, assurez vous déjà que :

  • Vous êtes reconnaissable (remarque de Stéphane : vous n’avez rien à cacher et assumez d’être là, donc exit les lunettes de soleil, surtout que généralement vous ne savez pas les choisir et finissez toujours avec les mêmes espèces d’ovales plus ou moins profilées)
  • La photo est de bonne qualité, en pied, n’a pas été prise par vous même (traduction : vous avez des amis). Si l’objectif vous effraye (c’est le cas de presque tout le monde), alors regardez au loin en l’ignorant
  • Vous n’essayez pas d’avoir l’air fort / sexué / macho (traduction : vous ne faites pas une tête de tueur en série)
  • Vous êtes dans l’action (vous ne posez pas, ou le moins possible)
  • Vous n’êtes pas un clown (on rira avec vous, pas de vous)
  • On peut deviner (pas voir) votre musculature de rêve à travers votre style et surtout votre posture

Les techniques qui marchent sur AdopteUnMec

Réussissez l’exploit de communiquer subtilement que vous êtes un aventurier détendu et détaché, que vous avez du goût et que vous n’êtes pas en attente de validation, mais sans faire de démonstration vulgaire : mettez vous en scène, par exemple en train de faire du stop, soyez assis dans un endroit de caractère, montrez une situation qui ouvre les portes d’une conversation.

Et si vous n’en pouvez plus, empruntez un bébé ou un bébé chiot à votre sœur, vous serez attendrissant quoi que vous fassiez. Le problème étant qu’elle vous demandera probablement de l’emmener au rendez-vous avec vous. Ce à quoi vous répondrez bien sûr qu’il est chez vous et qu’elle est invitée à venir lui faire une gratouille, ha ha.

Le pseudo

Est-il vraiment, vraiment indispensable de vous interdire de choisir morphale666 ? Stéphane a dit lui-même que Spike était un mauvais choix de pseudo, alors n’enfoncez pas vous-même les clous de votre cercueil avec un narcoticboy_du_93.

Choisissez un ou deux mots qui donnent envie de rebondir et qui respirent au moins le dynamisme, la légèreté, l’aventure ou le mystère. Au pire, mettez votre prénom, ça a le mérite d’être direct et normal (et surtout : pas geek).

Votre statut

Entre «Fire walk with me» et «une âme sœur ou je meurs», que choisissez vous à votre avis ?

Votre annonce

Mieux vaut faire sobre :

  • Écrivez avec une orthographe quasi parfaite (la perfection énerve toujours) mais pas de façon maniérée ou hautaine pour ne pas créer une distance et une froideur dont vous auriez le plus grand mal par la suite à vous débarasser
  • Ne vous étalez pas trop dans l’annonce ou personne ne la lirait vraiment jusqu’au bout: contentez vous de quelques lignes, vous êtes un homme d’action, laissez les diatribes, les verbiages et les jérémiades à vos amis poètes (dont on connaît l’efficacité)
  • Sous-communiquez que vous êtes là par curiosité, et que vous ne restez pas longtemps : la rareté, la contrainte de temps poussent à l’action. Si on sent que vous êtes collé devant votre écran tout le week-end, qu’en advient-il de votre supposé pouvoir de séduction à votre avis ?
  • Démontrez que vous êtes sélectif mais ne faites pas votre aigri (quand bien même vous auriez toutes les raisons de l’être !)
  • Soyez sexué si vous le sentez, mais alors très, très léger (vous êtes un homme, pas un avatar virtuel émasculé, ni un pervers). La plupart des hommes, encouragés par la distance, se risquent à des allusions sexuelles qui tombent à plat et mettent immédiatement fin à la conversation
  • Disqualifiez doucement le virtuel, cela filtrera celles qui veulent vous engluer et ne jamais vous rencontrer. Pour ceux qui n’auraient pas saisi là : mettez en avant les limites du clavier/écran et le fait que cela ne vous permet pas de vous exprimer à loisir sur tout ce qui constitue à juste titre l’intérêt de votre vie
  • Soyez drôle et léger, mais pas étrange ni agressif (jamais agressif), donnez une image à rêver, amusez vous, donnez du fun

La partie description

  • Ne remplissez pas tout, vous passeriez pour un sociophathe (ou un désespéré).
  • Niveau profession, ne soyez pas formel.
  • Assumez la réalité: votre taille, votre poids, vos poils, vos origines, et préparez vous le cas échéant à affronter le dur retour du réel…

Pour le reste, évitez de raconter que vous vivez chez Maman, que vous n’avez qu’un chat et un lit à une place, ne dites pas quel type de relation vous voulez, vous n’êtes pas au moment d’en décider, et comme c’est le nerf de la guerre, vous aurez d’autres occasion de dévoiler vos objectifs moins directement, après avoir jaugé.

La partie détails

Là non plus, ne vous sentez jamais obligé de tout remplir : considérez cette espace comme un moyen subtil de sous entendre des valeurs séduisantes, plutôt que de céder à l’envie de revendiquer ce qui ne concerne que vous et votre bande d’amis (vos goût musicaux tordus et votre passion pour les films Gore).

Évitez de faire trop intellectuel, ni trop débile, glissez deux ou trois livres intéressants dans la liste (encore une fois, appelants à rebondir), question télévision, évoquer « nus et culottés » fait mouche en ce moment (si vous ne comprenez pas pourquoi changez de site).

Voici des exemples de films qui rapportent des commentaires spontanés (chez les moins débiles) :

  • Into the wild
  • Fight club associé à Dirty dancing
  • Lost in translation
  • Match point

Je vous laisse deviner quelles portes ils ouvrent et trouver les vôtres.

Le «tchat»

Là, c’est facile : n’y mettez jamais pas les pieds, c’est un marécage, vous avez une vie et vous n’aimez pas la vase.

Chérissez… votre flair

Tout votre travail de sélection va consister à trouver les perles rares :

  • celles qui viennent pour s’amuser et rebondir après une relation et qui l’assument
  • celles qui ont momentanément un cercle social réduit, pour une raison valable

Et à éviter :

  • celles qui viennent se faire mousser sans prendre de risque, jouer à la belle sans avoir les moyens de le faire dans le réel (il n’y a rien de pire que les moches qui se vengent sur Internet de l’être, genre «larouquine» pour ceux qui s’en souviennent)
  • celles qui viennent pour régler leurs comptes avec leur ex et punir la gente masculine entière
  • celles qui se servent de vous pour s’amuser entre copines entre deux cours à la fac

Apprenez à les repérer et surtout à ne pas leur servir de cour, la concurrence s’en chargera et votre dignité s’en portera bien mieux.

Pour cela :

    • Méfiez vous des photos trafiquées, ouvrez l’œil : floues, mal cadrées, contre-plongée, noir et blanc. La règle absolue en la matière : si cela vous semble louche, c’est que c’est louche
    • Snobez sans pitié celles qui surenchérissent dans les positions équivoques, celles qui en font des tonnes avec la partie « sexo » de leur profil, et celles qui affichent des scores faramineux
    • Un bon profil féminin possède peu de photos (2 ou 3), et on me souffle à l’oreille que les plus équilibrées sont celles qui font exprès de ne pas être trop reconnaissables (pour les mêmes raisons que celles qui misent sur l’anonymat)

Les profils sans photo

Les profils sans photo peuvent être intéressants pour peu que vous soyez en face d’une fille qui en a assez d’être bombardée, ou qui pour une raison sociale n’a pas envie de se faire voir là dessus. Ne perdez pas votre temps, quelqu’un qui ne veut pas vous montrer rapidement une photo en privé est une moche ou quelqu’un qui joue avec vous, éjectez.

Dans le cas contraire, vous voici en face de quelqu’un qui sera moins harcelée, cela vous donnera plus de liberté. Sachez discerner (toujours, toujours discerner), par la qualité du reste du profil et de l’écriture, qui est valable de qui ne l’est pas.

A propos des scores

Ils vous aideront à déterminer qui vient d’arriver (les meilleures cibles, pas encore blasées), qui se fait mousser et n’échange pas de mails. Observez le ratio visites / charmes / mails échangés, paniers donnés, tirez en les conclusions.

Lumières, caméra, action !

Ne prenez qu’un mois d’abonnement sur Adopteunmec, jamais plus. Vous n’avez de toute façon aucun bénéfice à rester plus longtemps. Les tarifs n’étant pas dégressifs sur la durée, s’il vous prend l’envie de revenir, créez un autre profil, vous devez représenter la nouveauté.

La contrainte de temps vous forcera a bien agir et a faire réagir vos contacts, par contre, évitez l’effet ultimatum, en ayant créé suffisamment de connexion en amont, avant votre départ.

Choisissez la bonne période de l’année pour agir, la rentrée est le moment idéal, tout l’hiver est jouable car on a tous de bonnes raisons de détester la grippe, à contrario, en période printemps-été ne restent que les plus désespérées.

Vous n’êtes pas un pilier de bistrot

Si vous n’êtes pas parisien, commencez par changer de ville pour revenir une fois rôdé.

Allez visiter, faites vous la main (expérimentez le timing, la maîtrise de vous, les abandons), cela augmentera votre score, donc votre preuve sociale, mais n’oubliez pas qu’il est contre productif de vous faire passer pour un habitué.

Profitez-en pour calibrer la qualité de votre profil en demandant leur avis à vos souris de laboratoire.

Vous n’êtes pas un mendiant

De ma carrière d’adoptovore, je n’ai jamais rencontré une femme après lui avoir envoyé un « charme ». Crier « tu me plais, regarde moi je t’en supplie» perdu au milieu d’une centaine d’autres timides ferait le même effet, vos visites suffiront (à condition de savoir les doser).

Quant à celles qui jouent les stars, ne les visitez même pas. Les snober, c’est à dire faire l’exact inverse de tous les autres, est la seule chance que vous avez de les intriguer et de les faire venir à vous.

N’offrez vos faveurs qu’à celles qui font un effort, une contre-visite, une autorisation à lui parler, un signe d’intérêt en somme, du sélectionné, devenez le sélectionneur.

Ne cherchez pas la rentabilité en dépit de votre dignité et pour vous rincer l’œil, il existe des milliers d’autres sites avec des filles bien plus belles.

Communiquez de bonnes valeurs

Si vous ne devez retenir que ceci : votre priorité est de prouver votre normalité afin de rassurer suffisamment pour le passage au réel.

Vous avez une vie :

      • Ne vous connectez jamais le week-end, hormis à la rigueur le dimanche en début d’après midi
      • ne passez jamais votre soirée sur le site, et jamais plus d’une heure d’affilé en général
      • connectez-vous à des heures variables
      • n’ouvrez jamais un message dès que vous l’avez reçu : vous êtes sollicité, et vous avez des priorités
      • veillez à ne jamais écrire des pavés, et en général à ne jamais donner plus qu’on ne vous donne en terme de vitesse de réponse et de longueur des messages
      • faites de l’absence votre précieux allié : disparaissez plusieurs jours, surtout au plus fort d’une interaction, allez jusqu’à désactiver votre profil puis réapparaissez quelques jours plus tard (il n’est jamais réellement effacé et votre abonnement n’est pas annulé)
      • ne tardez pas à proposer du réel, et organisez le

Vous êtes rassurant et normal

      • trouvez rapidement des endroits communs qui prouveront que vous êtes fréquentable
      • cassez le côté virtuel rapidement, dès le premier message, signez avec votre prénom et obtenez le sien
      • les smileys sont tolérés avant 25 ans, plus tard ils font geek et immature

Vous êtes sélectif

      • distribuez les bons et mauvais points, les gages, édictez les règles du jeu, ayez des critères, faites douter de votre intérêt
      • une fois la mayonnaise prise, qualifiez et donnez un projet pour donner une bonne raison de vous rencontrer

Vous êtes sensuel (je n’ai pas dit lubrique)

      • votre discussion est axée sur de bonnes sensations, évoque des images, évitez toutefois d’escalader dans des propos équivoques, gardez ça pour le réel sous peine de passer pour un couard ou un pervers. Recadrez celles qui essaient de vous embourber dans ces sphères là

Vous êtes un être de chair

      • projetez dans des endroits réels et peuplés, à savourer des cocktails par exemple
      • si ça fonctionne, interprétez volontairement de travers l’une de ses réponses, comme si elle vous proposait un rendez vous, au passage, soupçonnez la d’être empressée. Si vous essuyez un refus, c’est qu’elle n’est pas suffisamment rassurée, continuez et tentez plus tard

Dans tous les cas, souvenez-vous toujours que :

Quelqu’un qui ne vous facilite pas la tâche pour vous rencontrer en vrai continuera à se comporter de la même manière par la suite, ne perdez pas votre temps.

En conclusion

AdopteUnMec est la boite de nuit des années 2010-2015, côté ultra sécurisé et cotonneux de l’époque inclus. Seules les photos trop léchées ont remplacé la fumée de cigarette et le taux d’alcoolémie mais le résultat est le même : beaucoup de femmes sont là pour jouir d’être convoitées et vous devez savoir faire le tri, sans parler de battre la concurrence qui est sur les dents (et férocement armée)

Dans un cas comme dans l’autre, une seule solution : – 1 – détachez vous du truc, – 2 – pensez à pivoter, – 3 – ne devenez pas un habitué, et surtout – 4 – prenez plaisir à vous y amuser pour de vrai.

Nouveau

Et si vous voulez passer à la vitesse supérieure, il y a désormais moyen de déléguer la recherche de profils intéressants à un site qui le fait pour vous. Essayez, ça fait gagner beaucoup de temps et en laisse pour la partie « intéressante » du jeu (car c’est bien un jeu).

Marc


Et rendez-vous le 26 avril pour le second volet de nos séminaires sur la manipulation : Obtenez ce que vous voulez. Plus vous réservez tôt, moins vous payez !
Adresse Email * Prénom *


24 COMMENTAIRES pour cet article.

  1. guigui dit :

    Très bon article, valable même en dehors d’AUM ^^

  2. albeto dit :

    Sympa l’article !

    Perso j’ai utilisé http://boostadopte.com et j’en suis pas déçu !

  3. Nicolas-Nerval dit :

    @Juanito.
    Ce n’est pas le fait de s’appeler « Sabrina » ou de vivre dans l’Isére (38) qui montre son manque d’intelligence, mais simplement le fait de prendre un pseudo de ce genre.

  4. juanito dit :

    J’ai commencé a lire l’article et je n’ai pas pu aller plus que cette phrase:

    « au pseudo évocateur de leur intelligence («sabrina-du-38») »

    Es-tu capable avec ton intelligence d’expliquer en quoi le fait de porter le prénom Sabrina et d’habiter l’Isère serait une marque de stupidité ?

    Penses tu que « Marc de Spikeseduction » puisse évoquer quoi que ce soit de plus évolué ?

    Arrêtes d’écrire des trucs s’il te plaît rends toi service et trouve un métier manuel.

  5. Stéphane dit :

    Pas con le dernier commentaire (Sébastien)…

  6. Sébastien dit :

    On parle de Merchandising seulement mais pas de Séduction. Adopteunmec n’a absolument rien inventé, c’est juste de la mise en relation payante.
    Après on peut discuter de la mise en forme de l’annonce, etc..etc…. mais tout ceci n’est qu’un moyen de…consommer.
    Je n’ai qu’un conseil si vous voulez consommer écoutez les conseil ci dessus, si vous voulez des rapports humains ( et je parle aussi de désirs sexuels qui sont aussi des rapports humains ) soyez vous même.

  7. Sophia dit :

    Bon article, bien que je ne suis pas d’accord avec beaucoup de choses dedans.

    Cette question de « nouveau profil » à créer poru un mec, c’est n’importe quoi. Les mecs qui ont le plus de résultat sont ceux avec de gros scores, visibles par les filles, qui peuvent leur servir de preuves sociales. Si le mec est nouveau, elles hésitent à venir lui parler bien plus. Je parle en connaissance de cause.

    Ensuite, une annonce longue et amusante peut avoir son petit effet, et démarquer le mec de ses concurrents, qui se contentent tous de quelques lignes insipides.

    Sophia

  8. Marc dit :

    Article intéressant… quoique j’y vois par défaut un petit côté paradoxale car si tous les mecs appliquent ces conseils qui semblent judicieux… alors plus personne ne sortira du lot. Suivre ce modèle, en dire un peu mais pas trop sur une fiche, au final… le « déclic » de la part de la fille ne pourra se faire que sur la photo… le reste devenant un quasi-standard universel.
    En fait, ces conseils (dont je crois en la validité) seraient-ils le fruit de la paresse des filles qui… veulent tout soient l’homme parfait selon une liste de spécifications sans fin mais ne rien lire car trop lourd pour elle…
    Il arrive un moment où il est bon de savoir ce que l’on veut et surtout… l’assumer. Que veulent voir les filles sur une fiche ? Sont-elles honnêtes dans ce souhait… vont-elle l’assumer et prendre le temps de « LIRE ». D’expérience, les filles clament souvent haut et fort ne pas être superficielles et que seul al photo ne suffit pas… pourtant… à lire les conseils ici et ce que j’ai pu noter… ces mêmes filles n’aiment pas lire les fiche non plus ;-).
    Il y a une réalité incontournable, si premier contact il y a… le but est bien de connaître, de découvrir l’autre. Eviter les questions « Bateau » ?? Le « Comment vas-tu » est tout de même une politesse »… Ne pas demander « ce que tu cherches, ce que tu aimes, ce que tu fais dans la vie, tes sports, et ect… » bon OK, mais alors on demande quoi « aimes-tu le poisson » ??? On parle de sujet tiers ? Tiens j’ai une idée… pourquoi ne pas parler de la pluie des derniers mois… c’est séduisant comme échange…
    Tout cela parait artificiel… probablement parce que ce l’est… Il manque sur internet un incontournable dans toute chimie humaine, le contact « humain »… la communication non verbale, l’humour qui est bien plus présente avec les intonations de la voix et la spontanéité que du simple texte, la spontanéité justement.
    Ici on dit que la fille doit se sentir en confiance… des jours, voir des semaines d’échanges avec une stratégie complexe (du genre ne pas répondre trop vite ou trop lentement) et donc une communication artificielle guidé par la stratégie plutôt que par sa propre humanité…. Ce n’est pas nous qui conversons, mais la stratégie de communication qui le fait… tout cela pour qu’un jour la fille ait suffisamment confiance pour accepter l’étape incroyable de la première rencontre en réel…
    Et bien je peux vous dire que je suis sortie avec quelques amis sympa samedi soir le 4 mai, 10 minutes après notre entrée dans la boite je discutais en réel avec deux filles super sympa, on a rigolé, soirée superbes, elle n’a pas terminé au lit tel n’était vraiment pas le but (il est idiot de sortir avec comme but le lit), rencontres sympa, en réel, sans stratégie et humainement naturelle. Ces filles n’ont pas eu besoin de semaines d’échange de messages stratégique où une seule mauvaise compréhension d’une ligne peut tout gâcher pour se sentir en confiance de faire une rencontre en réel.
    Au final, pour ma part le meilleur site de rencontre… est bien dans le monde du réel… Si cet article portait la ligne « désolé Meetic », j’y ajouterais « désolé internet »… Le grand défaut d’internet est que les gens s’en serve pour socialiser en se cachant… (un peu paradoxal) sous une forme d’anonymat. Pour ma part, c’est la personne qui va me séduire et non pas une fiche bidon.
    Votre article décris bien les choses… malheureusement (si vous voyez ce que je veux dire).
    Marc

  9. Shazam dit :

    Bonjour,
    nous trouvons après lecture de cet article que le titre « Comment sortir du lot sur AdopteUnMec, par Marc » est mal choisi, il aurait été plus représentatif de titrer « Comment être plus standard et impersonnel sur AdopteUnMec ».
    D’ailleurs écrire un guide ayant pour but de rendre le lecteur original s’il applique les conseils lus est une démarche proprement paradoxale.
    Il est déplorable que cette belle syntaxe soit encore une fois dédiée à un propos si peu digne d’intérêt.
    Les poètes vous emmerdent.
    Merci

  10. Boubouille dit :

    « Juste, mets toi à la place d’une fille normalement jolie et sociable et réfléchis à son intérêt de chercher un homme sur internet quand il suffit que le soleil lui fasse dévoiler sa peau pour provoquer les montées de sève printanières. »

    L’intérêt ? Après, il peut y avoir des situations spécifiques… J’ai une vie sociale plutôt épanouie, et on me dit souvent que je suis jolie, mais voilà, je viens seulement de me dire que je veux sortir du célibat que j’avais laissé de côté pour privilégier mes études, et je n’ai pas forcément l’envie de commencer une relation qui a pour point de départ le fait d’avoir été vue en bikini.

    AUM est parait-il le plus fréquentable de la toile, et faire connaissance avec quelqu’un par écran interposé tout en ayant le possibilité de choisir avec qui parler reste sécurisant, à mon humble avis. Après, ce n’est pas parce que j’ai choisit de m’y inscrire hier que je dois forcément être à ranger dans la case désespérée, tout comme les filles qui sont dans un cas similaire au mien. La généralisation, c’est le mal ! (rires)

    Ne prend pas mal ma critique, j’ai bien apprécié ton article, il aide à se mettre de l’autre côté du tableau, j’essaierai de ne pas trop froisser les envoyeurs de charmes alors.

  11. Jude dit :

    À mon avis (celui d’une presque habituée de ce site) vous avez oubliez la partie la plus cruciale : le premier mail, je ne compte plus le nombre de mails sans intérêt du genre « Salut, ça va? » qui sont généralement suivis d’un mail virulent si on n’y a pas répondu…

  12. Seb dit :

    Bonjour,
    Petite question comme ca pour le coté « évitez de vous éterniser sur le site ». Ca veut dire concrètement de se recréer un nouveau profil (avec nouvelles photos, annonce, goûts, etc) chaque mois ?
    Si on combine ca avec la consigne sur les périodes de l’année à éviter, les moments de la semaine où se faire discret, les « absences » à laisser parfois, ne pas y rester plusieurs heures d’affilées, ne pas ouvrir les messages tout de suite etc ca laisse un temps de « travail » assez restreint en fin de compte.
    Adopter l’approche « je ne fais que passer je suis déjà presque partie » est la seule valable ?

  13. Unfixed-Marc dit :

    Ruswal,
    Je te conseille de te rapprocher de Stéphane pour te procurer le séminaire sur les rencontres d’été, il explique cela très bien, et je ne vais pas le spoiler. Tu sauras alors jauger la disponibilité féminine en fonction de la période de l’année.

    Juste, mets toi à la place d’une fille normalement jolie et sociable et réfléchis à son intérêt de chercher un homme sur internet quand il suffit que le soleil lui fasse dévoiler sa peau pour provoquer les montées de sève printanières.

  14. ruswal dit :

    Salut,

    Pourquoi faut-il agir à la rentrée ?
     » en période printemps-été ne restent que les plus désespérées  » : je ne comprends vraiment pas pourquoi vous écrivez ça.

    Merci de m’éclairer

  15. dit :

    Par contre je ne suis pas d’accord sur le fait que les fille soient plus vilaines sur Adopte qu’ailleurs (vexation d’une-certes-peu habituée et de ses amies qu’elle y a retrouvées ;-))

  16. vince dit :

    Merci beaucoup pour ces conseils. Après 21 ans de bonheur conjugal que le décès a brisé, j’avais complètement oublié comment on séduisait et j’ai collectionné les erreurs que vous avez souligné dans votre article très pertinent.
    J’ai donc modifié ma fiche en conséquence tout en restant honnête.

  17. Stéphane dit :

    J’adore la finesse et l’intelligence avec laquelle la boite de prod fait la promo de son nouveau comique sur mon site…

  18. Leloo65 dit :

    Greg Romano vous donne aussi des conseils !!! http://www.youtube.com/watch?v=4-i0-DarmCM

    Un vrai pro de adopteunmec !!!!

  19. Mint dit :

    Excellent article, écrit avec beaucoup d’humour et de legèreté…
    Certains conseils valent leurs pesant d’or. Merci !

  20. Evan dit :

    Excellent article! Concis et précis quant à la manière de renseigner un profil de façon la plus efficiente et à l’attitude à adopter pour susciter au mieux l’intérêt! Un guide indispensable à tous les débutants que je m’empresse de bookmarker.

  21. William dit :

    Bon article dans l’ensemble.

    Un point pas assez développé cependant (même si assez évident): ne faites pas de la discussion un interrogatoire avec des question bateau. A savoir:
    - Ca va? (le pire du pire)
    - Tu fais quoi dans la vie/ tu aimes quoi dans la vie?
    - Tu cherches quoi sur ce site/ Pourquoi t’es tu inscrit/ Tu as rencontré des gens intéressants pour l’instant?
    - Tu habites où/ Tu sors où à Paris?
    etc.

    Vous êtes encore des inconnus, personne n’a de compte à rendre à un inconnu. Selon son niveau d’intérêt (ou sa patience), vous aurez le choix soit à une réponse assez froide sans rien autour pour rebondir (si ce n’est poser une autre question toute aussi bateau… bref, un cercle vicieux), soit pas de réponse du tout.

    Sinon, une petite astuce pour détecter la majorité des fakes. Utilisez Google search, c’est imparable.

  22. Marc dit :

    Pour préciser les choses, je vais dire que le « charme » doit être une étape supplémentaire dans l’échelle de l’intérêt par rapport à la visite.
    Si quand nous visitons un profil, en retour, la fille est venu voir le notre, il y a équilibre d’intérêt, c’est là qu’escalader par le « charme » est jouable.

    A contrario, « charmer » quelqu’un directement, c’est trop démontrer son intérêt et ça, ça ne met pas dans une bonne position pour la suite.
    Le pire étant de « charmer » sans avoir pris la peine de visiter le profil, car c’est dire en substance « il n’y a que ton physique qui m’intéresse » : game over.

  23. Romain dit :

    Excellent en effet.
    Je ne suis par contre pas d’accord avec le fait de ne pas envoyer de charmes.
    C’est se limiter et à mon sens, ne pas en envoyer signifierait dans la vraie vie « J’attends qu’elles viennent me parler ». Ne pas prendre les choses en main sur AUM comme dans la vraie vie revient à ne pas assumer son rôle d’homme et donc à être choisi par celles qui auront daigné s’intéresser à nous.
    A l’inverse de toi Marc, je n’ai jamais rencontré une fille que je n’avais pas charmé. Pour cependant te donner raison sur un autre point, la plus intéressante et celle avec qui il s’est passé le plus de choses, n’avait pas de photo et est venue directement vers moi.

    Pour conclure, AUM, c’est vraiment une boite de nuit, faites bien le tri entre celles qui sont là pour se faire mousser à l’oeil et celles qui seraient pourquoi pas intéressées par faire des rencontres (arrangez vous pour que ce soit avec vous… ;) )

  24. Quentin dit :

    Un excellent article, très instructif.

    Merci.

Qu'en pensez-vous ?

 (Ne sera pas publiée)

Archives par mois