creer de la connexion

Couchez le premier soir (une fois de temps en temps) ! – par Blusher

Accueil > Articles séduction > Couchez le premier soir (une fois de temps en temps) ! – par Blusher

coucher le premier soirStéphane n’était pas vraiment chaud (non, vraiment pas), mais cet article m’a été inspiré par la demande de conseil d’un jeune homme déjà « honorable séduisant » et qui souhaite coucher le premier soir pour s’épargner trois rendez-vous fastidieux avec des filles qui ne présentent d’intérêt que sexuel.

Il faut avoir des notions de tout, aussi ne vous interdisez pas de temps en temps de coucher le premier soir et de profiter d’un peu de sexe rapide et sans lendemain.

Se débarrasser des croyances limitantes

Sa première question était de savoir si les filles couchaient vraiment le premier soir.

Malgré les titres racoleurs de Cosmopolitan, on serait tenté de penser à les entendre qu’aucune d’elle ne commettrait cet acte impardonnable. D’ailleurs même au moment de remplir un questionnaire anonyme, une majorité de femmes préfère ne pas mentionner les coups d’un soir et ne compte que ses partenaires un peu plus durables. Cela introduit systématiquement un biais dans les statistiques sur le nombre moyen de partenaires.

Ma réponse est : « oui, oui et triple oui »

Il m’est même déjà arrive d’avoir plusieurs coups d’un soir pendant la même semaine. Mon ancien copilote ne faisait d’ailleurs que des coups d’un soir, jamais de rendez-vous. Tous les soirs, dans n’importe quelle grande ville de cette planète, un homme et une femme se rencontrent pour la première fois et coucheront le premier soir quelques heures après. Il ne s’agit donc pas d’une légende urbaine, mais bien d’une réalité urbaine.

Se débarrasser de sa culpabilité

Une fois que vous avez pris conscience que le coup d’un soir n’est pas un mythe mais une réalité, méfiez-vous de ne pas tomber dans le deuxième panneau qui consisterait a croire que les femmes qui couchent le premier soir ne le font que parce qu’un fieffé salaud leur a promis monts et merveilles pour la mettre à l’horizontale. Cela arrange leur conscience de nous mettre ça sur le dos mais la vérité est toute autre.

Alors ne vous mettez pas martel en tête avec d’interminables considérations morales, une femme peut très bien avoir envie de passer du bon temps avec un mec dragué en boîte sans pour autant imaginer se marier avec lui. Si vous ne lui avez rien promis, rien signé, vous pouvez dormir avec la conscience en paix.

Il s’agit d’un point primordial car si votre jolie cible sent que, dans le fond, vous culpabilisez déjà de ce que  vous vous apprêtez a faire, elle ne manquera pas de culpabiliser à son tour. Vous aurez alors droit à des  résistances de dernière minute en béton arme.

Mettez-vous au point avec votre conscience, vous aurez fait une grosse partie du boulot.

Du fun Parbleu!

Il ne suffit de ne pas culpabiliser, il faut être persuadé que la fille que vous avez en face de vous est sortie pour s’éclater et que vous êtes celui qui va lui faire vivre un moment exceptionnel.

Plus que jamais, gardez une solide frame Girls just wanna have fun! Je pourrais disserter la-dessus pendant des heures mais le mieux est de trouver ses propres ancrages.  Ainsi,  la chanson de Cindi Lauper me servait de petite note mentale pendant mes parties de drague. Trouvez-vous quelques ancrages qui vous boostent quand vous partez chasser un coup d’un soir.

A lire aussi : Girls Just Wanna have Fun

La loi de Parkinson et l’objectif temporel

La loi de Parkinson affirme que « le travail s’étale de façon à occuper le temps disponible pour son achèvement »

Si vous draguez sans vous fixer de contraintes temporelles pour parvenir au lit, il y a des chances de reproduire, par défaut, le schéma dans lequel vous vous sentez le plus confortable :

  • embrasser
  • prise de numéro
  • Rappel
  • jour 1
  • jour 2
  • passage à l’acte…
  • …par exemple.

Inconsciemment, ou pas, si vous vous donnez une semaine pour arriver à la case « lit », c’est a peu près le temps qu’il vous faudra pour mener à bien ce projet. Quand on veut un coup d’un soir, il faut se fixer cette limite de temps. Vous verrez que ça change beaucoup de choses, on précipite beaucoup d’évènements qu’on gère de manière plus feutrée quand il n’y pas le feu au lac.

Ainsi, la plupart des gens ont des coups d’un soir pendant les derniers jours de leurs vacances, précisément parce qu’ils sont dans l’urgence du départ.

Lâcher la proie pour l’ombre?

La chasse au coup d’un soir n’est pas de tout repos parce qu’il s’agit d’un constant arbitrage entre la probabilité de coucher avec une gonzesse moyenne qui lance des signes d’intérêt et la possibilité d’aller aborder l’autre, là-bas, qui est plus jolie mais qui ne semble pas encore vous avoir remarqué. C’est souvent du quitte-ou-double mais c’est aussi ça qui est excitant.

C’est aussi plus aléatoire parce qu’il y a des paramètres sur lesquels il est plus difficile d’influer en si peu de temps et qui peuvent mettre à l’eau votre soirée. Si ses parents passent la chercher à minuit, vous avez autant de chance de concrétiser votre coup que de gagner au Loto. Et cela, quelque soit la qualité de votre jeu, alors concrétisez et éjectez-vous dès que vous identifiez des obstacles incontournables.

Alors pour mettre toutes les chances de son côté, on évite de perdre son temps et on mise généralement sur des coups faciles. Aussi comme n’importe quel prédateur s’attaque à l’animal boiteux d’un troupeau, le chasseur de coup d’un soir va généralement s’attaquer au maillon faible d’un groupe de jolies filles : la fille un peu (beaucoup) éméchée , excessivement extravertie ou super timide facile à impressionner. Les touristes, les filles au pair et les étudiantes en échange sont des cibles de choix.

Ne vous voilez pas la réalité, l’alcool est votre ami pour les coups d’un soir. Je ne me rappelle pas avoir jamais fini la nuit avec une inconnue parfaitement sobre.

Prendre les habitudes des coups d’un soir

Passez plus de temps avec la cible que vous ne le feriez pour un baiser / prise de numéro / projection / éjection. En effet, votre objectif ici n’est pas de créer le manque pour qu’elle attende votre coup de fil avec impatience mais d’utiliser le temps qui vous est imparti pour générer suffisamment de confort et d’attraction pour passer au lit. Il faut donc continuer à lui rouler des pelles, entretenir la tension sexuelle,  boire quelques verres avec elle, parfois même saluer les copines et socialiser…

C’est la partie la plus chiante du boulot et c’est pour cela que j’ai laissé tomber les coups d’un soir avec le temps. Je préfère encore m’éjecter et gérer le jour 1 un soir de semaine après une bonne douche que de rester en boite deux heures de plus pour faire monter la température dans sa culotte.

Le théorème de la copine moche qui postule que la copine moche viendra vous mettre des bâtons dans les roues juste avant que vous rameniez votre conquête d’un soir se vérifiera systématiquement. Il faudra donc au moins veiller à ne pas s’en faire une franche ennemie dès le début de votre approche.

Leur argument-massue sera invariablement la sécurité de leur copine et le fait qu’elle a trop bu pour rentrer toute seule chez un inconnu. Aussi, vous ferez votre possible pour présenter à ses amies l’apparence du mec bien sous tout rapport. Même si une fois votre cible isolée, vous l’impressionnez avec votre côté bad boy. A retenir donc: avec ses copines, générez du confort et de la confiance.

A titre purement anecdotique, je me rappelle avoir chopé une jolie touriste américaine il y a quelques années. Ses amies m’ont fait le coup de « on ne te connait pas… blablabla » et j’ai fini par leur lâcher ma carte d’étudiant comme on laisse un caution à un loueur de vélo. Je l’ai récupérée le lendemain matin en raccompagnant la fille a son auberge de jeunesse.

Habituez vous à inviter pour vous déshiniber !

Quoiqu’il en soit il y a une règle d’or : au moment de vous dire au revoir, prenez l’habitude inviter vos  conquêtes de boite de nuit à venir boire un verre chez vous (si vous avez un local, sinon… chez elle). Toujours.

Si vous prenez cette habitude, vous les inviterez de manière de plus en plus naturelle, comme si  vous invitiez un pote à finir la soirée par une partie de Tekken sur la Playstation, vous aurez quelques sympathiques surprises. Autre truc pour se dérouiller un peu et inviter plus facilement sans transpirer des mains et trembler de tout son corps : utiliser Internet, ou plutôt, quelques sites bien choisis et assez orientés « direct ». Pour gagner du temps je vous conseille l’un de ces 2 là au choix, mais faites-moi plaisir, n’oubliez pas après de revenir à la réalité !

Personnellement, je me forçais à le faire à chaque fois, même quand j’avais plutô envie de rentrer et de me pieuter. Le nombre de filles qui acceptent est tout bonnement hallucinant . Elles font quand même semblant d’hésiter quelques secondes pour que vous insistiez. Ne vous alarmez pas, soyez cools et directifs.

Vous découvrirez alors les joies du coups d’un soir : la fille excessivement extravertie et qui fondra en larmes après le sexe en vous expliquant que son mariage a été annulé au dernier moment, la fille qui n’a pas niqué depuis six mois et celle qui se fait prendre tous les week-ends en sortant de boite… Vous   finirez dans les draps d’une fille dont vous ne connaissiez pas le nom 3 heures plus tôt pour vous réveiller avec cette même fille dont le prénom vous échappe à présent… Que du bonheur.

Si elle doit bosser le lendemain à 07h, ou qu’elle est sortie sans s’épiler, vos chances seront infiniment minces quelque soit la qualité de votre jeu de séduction. Alors que la prise de numéro, le baiser et la projection de cette même fille pour un premier rendez-vous la semaine suivante pourrait se dérouler sans accroc.

Blusher

Et si vous aussi vous pensez qu’il n’y a pas de mal à se faire du bien, dites-le en cliquant « j’aime » !

Adresse Email * Prénom *


22 COMMENTAIRES pour cet article.

  1. heu.. dit :

    perso le faite d’employer des mot comme niquer est vraiment rabaissant pour une fille.. tu demande quel mot utilisé parce que tu n’en voit pas d’autre? tu n’a qu’a regarder le premier mot du titre de cette page.. si tu n’es pas assez intelligent pour le trouver je vais te l’écrire en majuscule:
    COUCHER
    c’est si difficile a trouver?
    sur ce a bientôt!

  2. Matt dit :

    Cet article est génial et criant de vérité, en périodes de célibat intensif ou post-rupture je cible uniquement ce public.
    Avec l’évolution des moeurs ça devient de plus en plus facile, surtout dans les 20-30 ans, les filles sont de plus en plus à l’aise avec le fait de profiter d’un homme que ce dernier.
    Le théorème de la copine moche est tellement vrai, avec un peu d’expérience on peut même voir dans le regard de la dite copine une forte hostilité à partir du moment ou on se roule les pelles.
    J’ai pris pour habitude de dire à la fille que j’ai l’impression que sa pote veut me tuer sur le ton de la rigolade, les réponses peuvent parfois être surprenante, j’ai déjà eu droit à des nanas qui démontent leurs amies sans aucune pitié se sentant valorisé et irritée par la jalousie de cette dernière.
    C’est aussi marrant de remarquer que une fois devant l’idée de passé à l’action, elles se dégonflent un peu, veulent regarder un film, te « connaissent à peine ».
    La phrase que j’ai le plus entendu avant un coup d’un soir c’est : « On va pas faire l’amour tu sais ».
    Quand j’entends ça je me détache et je lui donne l’impression que comme elle l’a dit, ça n’arrivera pas. La frustration que ça engendre fait remonter la température bien plus haut qu’elle ne l’était et dans 90% des cas, ça aboutit à l’acte sexuel.

  3. Jean dit :

    « Oui c est magique ce genre de truc la … surtout quand ele monte dans le taxi avec moi et que d avance je sais que je vais la niquer. »

    Bah putain, ça doit pas t’arriver souvent alors.

    Sinon, je trouve ça tout simplement risible qu’un site d’experts en séductions soient obligés de nous raconter que oui, les ONS ça n’existent pas dans les films car chose assez incroyables pour eux…
    Dans la réalité, dans la vie, c’est banal. C’est même assez chiant…

    Quant au gars qui est tout content de raconter qu’il se fait 2/3 ONS par mois, il a la hargne et la fougue du puceau de 18 ans. Prions pour lui pour que cela soit son age, dans le cas contraire, c’est grave.

    Par contre, ce qu’il dit est vrai, quand il parle de facilement repérer les filles « ouvertes »,

    « Il m’est arrivé de coucher avec une fille qui au moment crucial m’a demandé « quel est ton prénom ? » »

    Encore une fois, ce genre d’histoire est assez banale. Un mec qui a du succès ne se rappelle plus avec combien de filles il a couché ses deux derniers mois et au cours d’une soirée il est très courant d’oublier le nom de la fille avec laquelle on a couché.

  4. gégé dit :

    Vous n’êtes que des grosses tafioles peureuses :) essayez d’affronter les femmes pour de vrai plus que pour leur chatte, et là vous deviendrez de vrais hommes.

    Vos discussions ça me fais penser à mon chien qui montait sa sœur, voir le poteau de la clôture :)

    En tout cas bien joué, j’ai envie de vous dire « gégé les peureuses »,
    moi je serais fier de dire à mes enfants que la seule femme que j’ai touché c’est leur mère.

    bye les gens :)

  5. Yvma dit :

    Tu es un peu dur avec moi :P

    Pour faire plus constructif, Spyke, en agissant de la sorte je ne fais que repondre a mes besoins : j’apprecie la premiere nuit avec une fille car je trouve que c’est le moment le plus interessant. Apres 2-3 fois cela perd son interet pour moi … traitez moi de cingle si vous le voulez mais je suis comme cela et certains de mes amis m’avouent la meme chose.
    Je le repete je ne reponds qu’a mes besoins.

    Alors 2 ou 3 fois par semaine je sors en bar ou en club et cela seul ou avec des amis. A force de faire cela depuis maintenant 5 ans j’arrive a reperer facilement les filles ouvertes. La methode est simple … je paye un verre et je propose tout simplement de passer chez moi apres lui avoir parle un moment.
    J’ai l’habitude et je les mets vite dans un taxi (mon moment prefere) et en route pour l’APT, puis un autre verre une tite ambiance aux bougies, on parlotte et au lit.
    Bien sur parfois si je sais que je dois insister lourdement pour arriver a mes fins je le fais … vous seriez surpris de voir comment insister peut etre payant.

    Le matin si la fille est sympa et si on bosse pas je paye le brunch. En general je n’aime pas les echanges de tel apres ca. Je ne veux pas etre tente de telephoner a une ancienne si je suis bredouille un soir.
    Ce que j’aime c’est juste obtenir une nouvelle fille.

    Alors vulgaire ? Oui tu peux me juger comme cela si ce genre de comportement te choque. Mais franchement est ce un endroit pour etre choque ?

    Amicalement

  6. spike dit :

    Sans commentaire.

  7. Yvma dit :

    Et toi , plus chochote tu sais l’etre » ? Tu as juste l’air d’un petit jouvenceau effarouche quand tu te choques comme ca.

    Si c’est le mot « niquer » qui te derange ?
    Je vais employer quel verbe pour designer ce que je fais avec ces gentilles demoiselles le soir et la facon dont je les evite le matin (hee oui je ne veux rencontrer qu’une fois) ?? « Faire l’amour » peut etre ?

    Apres si c’est autre chose que j’ai pu dire, vraiment je vois pas ce qu’il y a de mal.
    Seulement je suis juste interesse par les ONS, les coups d’un soir et je j’apprecie voir des articiles comme celui la :P

  8. spike dit :

    Et plus vulgaire, tu sais être ?

  9. Yvma dit :

    LOL tellement vrai.

    Pour ce genre de plan tout miser sur l apparence, on doit etre parfait. Ne pas hesiter a payer un ou 2 verres car il faut qu elle soit un peu chaude alors ne faites pas les radins.
    Parfois etre tres directif voire meme bourrin, j en ai deja jette kasi de force dans des taxis mais une fois dedans elles etaient ravies et au lit encore plus lol.
    Tout ce joue vite, il faut etre brillant vite et sur le court terme.

    Oui c est magique ce genre de truc la … surtout quand ele monte dans le taxi avec moi et que d avance je sais que je vais la niquer.
    Par contre : ne jamais baisser sa garde jusqu au lit. Meme au dernier moment la miss peut changer d avis.

    Je me fais environ 2/3 one night stand par mois et regulierement (hee oui je tiens un quota lol) … et pour le l article je confirme que c est tout a fait vrai.
    Bravo a l auteur.

  10. Make em Screaam dit :

    Ouais et tout ces principes marchent aussi pour les filles de 14-15-16ans (la tranche d’age a la quelle je fais parti) En camping ca doit etre valable mais Autrement Les parents c’est tout le temps enmerdant

  11. fille dit :

    « Comme le disais mon grand père : « Ah les femmes, des baffes dans la gueule !  »

    charmant!
    ça ne m’etonne pas que tu aies besoin de cours de seduction toi.
    j’abandonne la discussion il n’y a que des gens agressifs ici.
    bonne continuation au gourou spike.

  12. Sam Z dit :

    Jamais vu une une fille m’approcher de façon « SIMPLE, SANS CALCUL, EN ETANT ELLE-MEME, TOUCHANTE, SENSIBLE, PREVENANTE ». Alors pour les leçons il faudra repasser. Désolé mais c’est la dure vérité.

  13. Warr3n dit :

    Mdr.

    Comme le disais mon grand père : « Ah les femmes, des baffes dans la gueule !  »

    Véridique ?

    Amitiées

    Warr3n

  14. fille dit :

    TU N’AIMES PAS LES FEMMES

  15. fille dit :

    100% MYSOGINE

  16. spike dit :

    Roh, ta gueule.

  17. fille dit :

    MON DIEU JE SUIS HORRIFIEE J’AI L IMPRESSION D ETRE DANS LE CAMP ENNEMI, ( NUM CLOSE, K CLOSE, F CLOSE ?!) SOYEZ PLUS SIMPLE LES GARS PAS DE CALCUL, PAS DE « GAME », ON VOUS VOIT VENIR A DES KM, SOYEZ SIMPLEMENT VOUS MEME, TOUCHANT, SENSIBLE, PREVENANT, ET UN MEC QUI EN A QD IL FAUT EN AVOIR C TOUT

  18. JEAN dit :

    Il m’est arrivé de coucher avec une fille qui au moment crucial m’a demandé « quel est ton prénom ? »

  19. SpanishKiss dit :

    Voici un tip magique qui m’a été inspiré par le film « confessions d’un dragueur » d’Alain Soral. Cette phrase m’a permit de débloquer/dédramatiser la situation dans presque tous mes ONS. Et vous allez voir que ça ne tient pas à grand chose.

    Au moment de la ramener à la maison.

    M : Bon! On va aller prendre le thé, toi tu t’occuperas du sucre et des petits gâteaux et on se racontera les petits potins du « nom de club ».

    (et réembrayer de suite sur autre chose, ne lui laisser pas le temps de réfléchir)

    M :Par contre je préfère te prévenir je sucre très peu donc n’essaie pas de m’arnaquer sur la marchandise. (faux dialogue : vous répondez à sa place)

    La fille sait très bien que vous n’allez « prendre le thé » pour vous « raconter les petits potins ». Mais c’est pourtant le sourire en coin qu’elle vous dit « oui ».

    Au fond les femmes ont seulement besoin d’entendre un prétexte « valable » pour se déculpabiliser d’un ONS.

  20. IceCold dit :

    Super article qui remet les pendules a l’heure.

    En gros: « Go early, go ugly. » C’est une regle dont on m’a fait part quand j’etais etudiant, et qui a pris tout son sens quand je l’ai experimente.

    Go early: Pour etre l’un des premiers sur la cible et avoir assez de temps devant soi pour parler de ses petits cousins qu’elle adore, de sa passion pour l’art (elle a vu un Mondrian en photo dans Elle, alors forcement elle sait de quoi elle parle), de passer du bon temps etc. Blusher parle a juste titre du temps necessaire pour donner assez de comfort a la cible et a ses amies.

    Go ugly: il s’agit justement d’attaquer l’animal boiteux. Ne rabattez pas le sosie de Quasimodo, mais pour les coups sur il faut souvent etre moins critique.
    A propos, l’alcohol est aussi votre ami. Si malgre son rire de gourde, vous crevez quand meme d’envie de prendre sauvagement votre cible contre le mur… c’est probablement a cause du cocktail que vous teniez a la main une minute avant de rouler une pelle a votre prochaine ONS.

    Allez, bonne chasse!

  21. Tgaud dit :

    Pour le coup de l’epilation cest vrai, elles sont souvent intransigeantes.
    mais dans ce cas il vaut mieux passer à son appart à elle, ce qui lui permettra de s’epiler en 10mn. (Field tested)

  22. Cro dit :

    Excellent article! Moi qui pars bientôt en vacances en Espagne dans l’optique d’avoir un max d’ONS, ca m’aide beaucoup!

    « Aussi comme n’importe quel predateur s’attaque a l’animal boiteux d’un troupeau, le chasseur d’ONS va generalement s’attaquer au maillon faible d’un set de HB »

    Mdr d’ailleurs je me demandais ce que vous faites lorsque vous êtes quasi sûr de pouvoir F-Close une HB moyenne mais qu’en même temps il y en a une autre mieux plus loin, mais avec qui vous risquez de vous prendre un rateau et de perdre les deux?
    Perso dans 90% des cas je prends la HB moyenne, et vous??

Qu'en pensez-vous ?

 (Ne sera pas publiée)

Archives par mois