ameliorer sa voix

Comment choisir sa technique de drague ?

Accueil > Articles séduction > Comment choisir sa technique de drague ?

techniques de seductionApprendre une technique de séduction, une technique de drague, ça change la vie, c’est entendu. Mais justement, quelle technique choisir, quel(s) conseil(s) écouter ?

X vous conseille certains gestes pour séduire, et Y d’autres. Si vous êtes perdu au milieu de tous ces conseils, Alexandre vous éclaire avec un exemple.

C’est un sujet tellement abordé par les élèves lors des ateliers ou des demandes d’aide et de conseils en séduction, que je voulais essayer de mettre sur feuille durant ce week-end à la campagne, quelques pistes pour que les personnes qui se posent ce type de question puissent trouver des éléments de réponses et d’évolution dans leur apprentissage.

Mais Laissez moi d’abord vous compter une petite histoire…

Flashback : bien avant les techniques de drague

Quand j’avais 16ans, je me suis offert, après avoir travaillé un mois aux grandes vacances, un Amiga 500, l’ordinateur de jeux par excellence qui nous faisait tous rêver à cette époque ! Une fois la bête achetée à Rosny 2, déballé et installé à la maison… une évidence s’imposait, le système d’exploitation c’était marrant 2 minutes à manipuler, mais il me fallait des jeux ! Deux solutions se sont offert à moi à l’époque : faire comme mon pote Laurent, m’acheter un jeux qui me faisait bien triper, et l’exploiter à font durant des semaines, voir des mois… Ou, utiliser l’argent de quelques jeux pour m’acheter des disquettes vierges, un deuxième lecteur de disquette, et me mettre en contact avec un groupe de pirates. Je choisis la deuxième solution et quel fut le bilan un an plus tard ?

Mon pote avait acheté un peu moins de 10 jeux, avait pris un plaisir énorme à les faire, certains même deux fois… sans parler d’un, qui était infinissable, car générant des niveaux à l’infini (Captive, pour les connaisseurs)… pourtant un an après, il en parlait avec toujours autant de passion, et était capable de participer à des concours locaux.

Moi, j’avais compulsivement emmagasiné un peu plus de 500 jeux, et n’en avais fini aucun, j’étais même quasiment incapable de me souvenir, pour la majorité, de ce que c’était comme type de jeux sans le voir tourner préalablement… Un air de déjà vu ? d’une situation qui vous semble cruellement familière ?

Trop de techniques tuent l’efficacité et le plaisir

Combien sommes nous, ou avons-nous été avec nos dizaines, centaines de Go de documents texte, audio ou vidéo sur la séduction ? Combien d’arbres sacrifiés pour y inscrire les milliers de pages des textes de Mystery et autres « PUA », à lire durant nos trajets en Metro, RER, et des les WC au travail ? Combien de CD, DVD vierges sauvagements gravés pour visionner le soir les méthodes bibliques (par leur longueur) de DeAngelo ou mythologique de Ross ?

Avide de toute cette connaissance, nous avons emmagasinez de façon compulsive des ecto-tonnes d’information, et parallèlement à cela, nous étions toujours à la recherche de nouvelles informations, de nouveaux documents… comme si le secret ultime, se tenait dans celui justement que nous n’avions pas encore. Pour faire une image simple, nous étions alors tous en possession d’un gigantesque puzzle de 5000 pièces, et le saint graal, ce fameux document manquant que nous essayions alors, vainement de trouver, n’était simplement qu’une méthode simple, avec l’image du résultat, pour pouvoir prendre les pièces une à une et les remettre dans le bonne ordre, la bonne séquence !

Vous avez tout lu sur la drague et ses techniques…

Et alors, savez-vous concrètement draguer une fille ?

Là ou nous pensons que grâce à l’Internet, les techniques de séduction sont devenus accessibles à tous, nous fait commettre notre plus grande erreur… car effectivement l’information est disponible à foison, même en excès. Mais à bien y réfléchir, comment cela se serait il passé, à l’opposé dans un village de l’Aveyron, il y a vingt ans, où un jeune homme n’aurait pour seul voie d’évolution que les écrits du « Soral » local et la possibilité de lui poser quelques questions, un fois par semaine ? (Pour les esprits rotors, on suppose qu’il y a des cibles « mettables » dans le dit village, et que donc, notre jeune homme ne se rabat pas sur les chèvres, elles, en nombres) ?

Et bien, notre jeune homme, n’aurait pas deux cents techniques de drague, mais une seule, il lira donc probablement une fois ces notes, les livrant en pâture à l’analyse, qu’il « suppose » logique de son cerveau… Puis reprendra leurs lectures du début, et au fur et à mesure de sa progression, y adjoindra une application pratique « intensive ». Il pourra certes aussi s’adresser à son mentor pour éclaircir certains points qui lui semble obscures, ou certaines subtilités, mais la plus grande partie du travail, il la fera sur lui-même, en intériorisant ces quelques notes, et surtout leurs applications pratiques qui constituent l’expérience… son expérience.

La meilleure technique de drague, c’est un mentor + de la pratique

Et il y a fort à parier, que notre petit paysan dans son milieu rural, devienne au bout de quelques mois, années, aussi efficace que son « Soral » local, avec certes une méthode de fond identique, mais enrichi par ses expériences et son vécu, donnant à l’ensemble une personnalité et une sonorité unique… celle de SON jeu. Pourtant, si on reprend notre image du début, notre petit paysan, n’avait pas, lui, un puzzle de 5000 pièces… ni même un de 1000 pièces, ni de 100…, qu’avait il, alors ?

Lui, il avait, juste un puzzle d’une dizaine de pièces, bien grosses et solides, faciles à emboîter… quelque soit leur ordre de sortie de la boite. Qui une fois montées, tenaient entre elles toutes seuls, et l’ensemble était tellement robuste et stable que notre petit paysan pouvait s’en servir comme support pour y monter n’importe qu’elle autre puzzle, quelque soit son nombre de pièce… la base était toujours là pour supporter les nouvelles adjonctions. Certes, tous les nouveaux puzzles disponibles, n’iraient pas forcement avec son modèle de base et sa personnalité, mais qu’importe, il saura garder dans chaque nouvelles expériences et réalisations, les éléments en adéquation avec SON modèle.

Le secret d’une base solide réside donc dans le choix d’une méthode, simple, facilement applicable (… et de vous y tenir !) qui va vous permettre de vous frotter immédiatement au terrain (je ne parle pas d’un terrain de foot mais du terrain de la vie, où évoluent des femmes qui vous plaisent et dont vous aimeriez faire la rencontre plus souvent), et donc lancer concrètement la genèse de votre Jeu, en vous offrant un support solide, une colonne vertébrale, à laquelle, votre expérience personnel, et vos nouveaux acquis vont venir se greffer au fur et à mesure du… TEMPS !

Car, comme dit l’adage : « Rome ne s’est pas fait en un jour… ». Apprendre à séduire non plus, et pourtant, le temps n’est pas son ennemi, bien au contraire… il est une constante indissociable de sa bonne évolution et de sa force.

Alexandre

Adresse Email * Prénom *


9 COMMENTAIRES pour cet article.

  1. nsoga dit :

    moi j’aime les femmes et j’aime fair l’amour .

  2. Alexandre dit :

    Article qui traite bien d’un problème de plus en plus présent et surtout d’une problématique des jeunes génération, l’overdose d’information, très bon. Alx

  3. Wink dit :

    En ce qui concerne la théorie des jeux vidéos , je dirai que c est plutot volcanique pour les mecs habiles en séduction ; j y ai ressenti une sensation étrange aprés l avoir comme si en faite tout ce que je fesait ne servait a rien , peu constructif ce qui est surment le cas. Construire un puzzle de 12piéces dans sa vie contre un autre de 5 000piéces c est sur que l assemblage est différent et qu a la fin le résultat aussi. Alors pour se rassurer on se dira que la vie mérite d etre vécu pleinement. Il n existe aucune technique de drague véritable , mais je dirai plutot une technique que l on arrive a s approprié de soi meme sur le terrain ( en sachant que chaque fille est différente ).
    Il y a peut etre des bases , comme savoir la faire patienter ce qu il faut , ne pas etre trop gentil , l écouter , ect…
    Mais je pense que l un des atouts numéro 1 que j ai moi meme demander a mes proies , était que quand je leur demander dans un endroit quel mec remarquer t-elles sur les 10 , 100 voir 500 présents dans les divers lieux possibles.
    C était qu a leur yeux le mec doit etre différent.
    Aprés cela c est que mon avis .

    Wink

  4. mike dit :

    bonjour a tous je visite ce site pour la 1ere fois avec un ami qui a du mal a draguer et je me rends compte encore une fois que ces conseils que vous proposez n’ont rien d’extraordinaire et sont tous faux pour la seule raison que chaque personne est différente et que chaque fille a un comportement différent.Une chose est sûre:il n’y a pas de stratégie pré-établie pas de techniques pas de secret c’est très simple vous plaisez ou pas!après c’est une simple question d’éducation et de bon sens donc pas besoin d’un site pour comprendre qu’il ne faut roter péter a un rdv ou s’acharner comme un idiot après un non c’est mon avis merci

  5. Lolo dit :

    « Avide de toute cette connaissance, nous avons emmagasinez de façon compulsive des ecto-tonnes d’information » : deux fautes d’après moi, « emmagasiné », au lieu de « emmagasinez », et « hecto » au lieu de « ecto ». Je sais que ce n’est pas très poli de reprendre comme ça les fautes, mais je pense qu’il vaut mieux qu’il n’y ait que de la qualité sur ton site Spike, et donc que les articles soient parfaitement écrits. :)

  6. Lolo dit :

    Juste un détail : le « Mais Laissez moi d’abord vous compter une petite histoire… », il n’y aurait pas une faute d’orthographe, à « compter »? ce ne serait pas « conter » ? Désolé si je me trompe…
    Sinon, très bon article!

  7. Alpha-Man dit :

    excellent article , de quoi montrer le chemin à certains qui tergiversent sans cesse ! Merci ;)

  8. Psykho dit :

    Très bon article! Il montre bien que « la sueur à l’entrainement économise le sang au combat » (sagesse vietnamienne). Merci =)

  9. Emmanuel M dit :

    Site très agréable à voir et surtout à lire l’on reconnait la un homme qui a de l’expérience, je viens de voir sur la TNT ( 90 minutes) un reportage sur votre site

    Le talent ne suffit pas, le travail en est sa consécration : Chapeau monsieur

    Emmanuel M

Qu'en pensez-vous ?

 (Ne sera pas publiée)

Archives par mois