ameliorer sa voix

Tintin sur Meetic

Accueil > Articles séduction > Tintin sur Meetic

Draguer sur meeticSalut Stéphane,

Je digère chaque jour les graines de ton enseignement, les fruits sont longs à récolter, mais cela vient petit à petit…il faut dire que je ne suis pas un patient facile ! Bref, ce petit mail pour te faire part d’une correspondance avec une Meetic-girl et je ne sais quelle décision je dois prendre maintenant pour le jour du RV. J’ai réservé un phone-coaching, mais les quelques mails que nous nous sommes échangés t’éclaireront plus que si je résumais par téléphone.

Pour te planter le décor, JF 36 ans, artiste peintre, toujours par monts et par vaux because atelier loin de Paris, je n’arrive plus à trouver l’historique des mails sur Meetic car elle s’est désinscrite, comme elle le prévoyait justement dans un de ses messages. Nous avons poursuivi sur son Email :

Message de Guillaume le 7 Mars :

Salut,

Ma parole c’est Easy Rider, cette fille! Ca doit etre épuisant une journée avec toi, ;)

C’est pas une voiture qu’il te faut, c’est un hélico! Lol

Mais qu’est-ce que vous avez toutes à vouloir virer votre fiche dès que j’apparais? vous vous dites: « ça y est, plus la peine de chercher j’ai trouvé! » ? Ah, les jeunes filles c’est plus ce que c’était…:)

Moi ? eh bien écoute je posais nu pour des Dames-peintresses en atelier, mais les hivers devenant de plus en plus rudes, j’ai du arreter afin d’éviter le chomage technique 3 mois par an! Dommage pour toi…;)

Et sinon question plaisirs gustatifs tu es plutot fondant au chocolat ou tiramisu? (moi ça ne me concerne pas trop, je préfère le salé!)

@+

Guillaume

Message de Caroline le 8 Mars :

coucou
easy rider à mes heures, et cocooning à d’autres. une alternance pour atteindre un equilibre . c’ est vrai que je prefere l’avion à la voiture ;)
je n’ai plus de modèles (hommes et femmes) depuis longtemps, je travaille avec l’imaginaire et le symbolique, alors du coup ton arret de boulot de muse ne me dérange pas ;) !!! allez zou je te joins mon dernier grand tableau la deesse ollotus, un délire différent des derniers plus petits, photo prise dans mon garden.
Alors pour répondre sérieusement à ta question de pquoi voulir virer ma fiche? parce que d’une part c’est un pote qui m’a lancé au defit de m’inscrire, que c’était les nouvelles méthodes de rencontres et bla bla et bla bla, et en fait comme je suis curieuse je me suis dit allez mets tes à prioris de coté, le coté « catalogue  » etc… pas mon truc. ma 1ere inscription sur ce site, plutot vécue avec les rencontres dans la vraie vie jusqu’alors. alors resultat sur ce site beaucoup de personnes (en tout cas dans cette région) pas très cultivées (c’est flippant le nombre de messages en langage texto bourrés de fautes, où tu ne comprends rien en fait quand tu le lis ;) …sur quelle planète suis je tombée?) et aussi voulant etre avec quelqu’un coute que coute alors que rien en commun, pas de feeling etc… d’où le coté vouloir virer ma fiche.
ton message en tout cas m’a fait rire ! et sans blagues … quels sont tes hobbies, passions, photo avec un manche d’instrument, donc je déduis passion musicale?
Côté gustatif définitivement salé , suis pas trop gateaux, plutot sushis et cie comme « crackage » culinaire et toi?
bonne journée
Caroline

Message de Guillaume le 15 Mars :

Hello,

Oui en effet, un gout assez prononcé pour le Rock, la Folk, les belles guitares…Mes passions s’expriment plus sur le fond que dans la forme…ou comment aimer le style, le bon gout, tout en rejetant le bling-bling…et le McDo!

té pa ok? keske tu ve dotre a wii taime pa lé txto té pa kool kom meuf lol

C’est rare une fille qui n’aime pas le sucré…serais-je tombé sur un transsexuel? ;)

Moi j’adore les sauces piquantes! Tout ce qui est à base de piment, moutarde…cette chaleur dans la bouche, ce feu qui oblige parfois à boire un peu d’eau pour calmer…ahh!

(ndlr : elle m’avait joint une photo d’un tableau ressemblant assez à une statue de la liberté verte avec un diamant en cache-sexe ! Caroline se cachait derrière le tableau ndlr off)

Sur la photo c’est la Statue de la Liberté ou un alien? ;)

(je voulais parler de la petite tete qui dépasse derrière le tableau, bien sur! LOL)

Je ne sais pas si ton « délire » est autobiographique, mais ne me dis quand meme pas que tu portes un diamant au string, je t’ai déja dit que je ne supportais pas le bling-bling! ;)

Passes-moi quand meme ton numéro de téléphone: si j’ai besoin de faire la musique d’une pub pour Hollywood Chewing Gum, tu te peindras tout en vert et tu pourras danser devant la caméra, je t’appelle si c’est en projet (on sait jamais dans la vie, hein, on fait des trucs dingues, des fois!)

@+++

Guillaume

Message de Caroline le 1 Avril :

coucou Guillaume,
comment vas tu?
le 24 avril, je vais exposer dans une galerie sur paris, je t’enverrai une invit, ce serait sympa de se voir en vrai, qu’en dis tu?
je te laisse mon numero (06 ……..)
bonne soirée à toi
Caroline

Pas de réponse de Guillaume

Message de Caroline le 10 Avril (adressé sans doute à tous ses contacts)

Bonjour à tous
Je vous donne rendez vous le samedi 24 avril entre 14h et 18h (…)Vous retrouverez également divers produits dérivés, marques pages, cartes etc…
Au plaisir de se retrouver et de prolonger la soirée après l’expo en allant diner ensemble et festoyer ;) !!!
à bientôt
bon week-end ensoleillé
Caroline

Message de Guillaume le 16 Avril

Salut Caroline!

Il n’est jamais trop tard pour bien faire, et je voulais quand meme te remercier pour l’invite reçue ultérieurement car oui, j’en dis que ça serait encore plus sympa de se voir en vrai si je n’étais déja pris ce jour-là (eh oui je bosse à cheval sur le week-end…)

Je te souhaite de faire un carton, mais fais gaffe de ne pas trop te confondre avec tes oeuvres, au cas où un acheteur t’embarquerait pour te mettre dans son salon, là on n’aura plus aucune chance de se voir en « live »…;)

Et à moins que tu n’aies déja enfourché ta Harley pour retourner traire les vaches loin des Amateurs d’Art Parisiens, ça restera quand meme « sympa de se voir en vrai »: donc je note ton numéro.

A ciao!

Guillaume

Message de Caroline le 20 Avril :

coucou
je reviens de Lyon où j’étais partie une semaine. bien sympa, mélange boulot, famille, amis.
ai decroché une expo pour octobre je pense, vente d’un tableau. meme si tu bosses en pièces jointes voici les invits de l’expo. je pense dormir chez une amie samedi soir donc on pourra p’t’etre se voir avant que je reparte le dimanche sinon nous ne sommes pas si loin ( je n’habite pas la campagne, les vaches ne sont pas dans la ville où je vis ;) !!!) je suis à une demi heure de mantes la jolie environ. les beaux jours reviennent c’est cool donc si c’est pas dimanche hé bien on s’organise pour se voir prochainement.
bonne nuit
biz
Caroline

Et voilà, donc dois-je lui proposer un rencard Samedi soir mais ça me paraît vraiment chaud (il y aura son repas post-expo, elle va dormir chez une amie…en plus de ça un Samedi soir pour un premier RV c’est un peu trop tôt je pense, sinon le Dimanche Midi je bosse donc c’est niet), OU alors lui proposer un RV à une date que j’aurai moi-même décidé sans savoir si elle sera à Paris ou pas, histoire d’être plus en contrôle de la situation? Ce sera à elle de s’arranger.

Qu’en penses-tu ? (Tu me diras également les points forts et les points faibles de mes messages…) Et penses-tu qu’elle est intéressée ou qu’elle est en train de me  tester, pour m’avoir proposé de la voir avec plein de gens qu’elle connait, manifestement (expo)? (Oui, je sais elles testent tout le temps!)

D’ailleurs ça me fait penser à ce que racontait un de tes élèves sur le DVD, avec un rencard avec une fille pendant une expo où il ne connaissait personne!!!Pas bon plan, ça…

Merci beaucoup pour ta réponse, et bien sûr dis-moi franchement si tu préfères à l’avenir que je te passe un coup de fil pour le coaching sur échanges de mails.

@ +++

Guillaume

Bonjour Guillaume,

Les fruits sont longs à récolter, mais n’est-ce pas le cas de tous les bons fruits ? Avec l’industrialisation globale qui donne à toutes les tomates le même goût d’eau de Javel, il faut bien des bastions de résistance contre ces processus calibrés pour gens nivelés. Ce qui est fait pour aller (plus ou moins) à tout le monde ne va en réalité à personne, raison pour laquelle aucun de nos ateliers n’est une simple répétition du précédent, et aucun des témoignages identiques. La différence entre SpikeSéduction et ses concurrents anglo-saxons, s’il ne fallait en citer qu’une, c’est la personnalisation : nous n’enseignons pas des phrases à réciter par coeur, nous vous apprenons à trouver en vous les mots que vous auriez utilisés pour ressentir et faire ressentir la même chose. Mais nous commençons à nous éloigner de meetic et de son éternelle problématique de prise du premier rendez-vous, revenons-y. A ce propos, dans phone coaching, je vois écrit phone, pas e-mail. Mais un mal étant souvent un bien, tu me donnes l’occasion de publier un courrier des lecteurs, ce qui n’avait pas été le cas depuis un certain temps.

Float like a butterfly, sting like a bee

A la lecture de ce ping pong de mails, il y a tout de même quelque-chose étonnant, c’est le rythme totalement erratique des échanges. Qu’est-ce qui pouvait bien, au juste, t’empêcher de répondre après son message du 8 mars, et t’obliger à attendre une semaine pleine ? C’est une éternité, pour quelqu’un que tu n’as jamais rencontré, et dont la boite mail regorge sans aucun doute de propositions plus indécentes les unes que les autres. Et si tu n’en étais pas convaincu, crée un faux profil féminin, ajoutes-y une photo des plus ordinaires, et tu verras misère humaine et frustration sexuelle se donner la main pour t’inonder de propositions cochonnes et insipides. Vulgarité et étrangeté mélangées qui, une de fois plus, devrait inciter à la seule approche possible, l’approche…

Normale. Normale, voilà ce qu’elle aurait dû penser de toi (avec un soupir de soulagement) après 3 ou 4 échanges. Et quelle dose de normalité, à ton avis, contiennent les messages suivants : « serais-je tombé sur un transsexuel ? », « ne me dis quand meme pas que tu portes un diamant au string », « à moins que tu n’aies déja enfourché ta Harley pour retourner traire les vaches », et « tu te peindras tout en vert et tu pourras danser devant la caméra » ? Un indice : le professeur Tournesol.

Une norme alitée

Zéro. Tu as l’air aussi normal et rassurant à ses yeux que le professeur Tournesol dans Tintin sur la lune, celui où il devient fou parce que le capitaine Haddock le traite de zouave. A partir de là, pas étonnant que la température entre vous devienne… lunaire. D’un rendez-vous en tête à tête, il n’est plus question. Seulement de t’inviter à son vernissage pour garnir une salle probablement à moitié vide, et déglutir 2 gobelets en plastique de rosé amer. Tu parles d’un niveau d’intérêt, ce n’est pas exactement ce que j’appellerais la stratosphère de l’amour, si ? Heureusement pour toi, elle t’a porté le coup de grâce peu de temps après, t’épargnant ainsi de longues souffrances inutiles.

Peut-être = jamais

Et l’arme qui t’a porté le coup s’appelle « p’t’etre ». Guillaume, voici ta leçon de réalisme amoureux du jour : lorsqu’une femme te dit qu’elle te verra « peut-être », alors tu ne la verras plus jamais. C’est comme une autre langue, appelle là de velours ou de bois, mais tu dois savoir la traduire. Au cas où ça ne serait pas encore assez clair, je vais le dire une deuxième fois : lorsque que quelqu’un(e) est intéressé par toi, il(elle) se débrouille pour te voir, quand bien même repartirait-il(elle) le matin dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne. Tu voulais un conseil ? Je n’en ai pas. Mais j’ai un constat :

Elle t’a dit au-revoir

Si Les hommes viennent de mars, les femmes de vénus n’était pas aussi insipide et chiant, voici ce qu’il aurait enseigné (rassurez-vous, un meilleur livre sur le sujet devrait sortir en fin d’année / début d’année prochaine, je vous en reparlerai) : contrairement à ce que les hommes pensent, les femmes ne sont (presque) jamais illogiques. Mais ils ne savent ni écouter, ni interpréter. Ils ne se demandent jamais comment quelqu’un de sincèrement intéressé aurait tourné le message. Ils ne se livrent pas à ce travail d’analyse sensible qui rend la séduction (et la vie) passionnantes. Et un peu angoissantes, aussi, parfois, mais on n’a jamais vu le bonheur émerger d’une longue période d’ennui mou.

Stéphane

Adresse Email * Prénom *


2 COMMENTAIRES pour cet article.

  1. ohhh dit :

    Je serai intéressé de voir ce qu’il est advenu de Guillaume… Si un « p’têtre » s’est glissé dans la conversation, la demoiselle ne semble pas non plus suffisamment distante et désintéressée pour revoir notre gars.

    Bref, à lire, Gui a peut-être forcé le trait de l’humour, quitte à devenir un peu bizarre aux yeux de la fille, mais il semble bénéficier d’un certain intérêt (qui a certes faibli) depuis le début de leur rencontre…

  2. Arnaud dit :

    Ah! le langage des femmes…A ce propos: Stéphane, comptez-vous proposer une 2e édition du séminaire sur le langage féminin? Je n’avais pu assister à la première édition.

Qu'en pensez-vous ?

 (Ne sera pas publiée)

Archives par mois