ameliorer sa voix

Je t’aime, moi non plus (jalousie et chantage)

Accueil > Articles séduction > Je t’aime, moi non plus (jalousie et chantage)

fille jalouseAprès un an de relation insatisfaisante avec une fille jalouse qui lui fait du chantage, un lecteur se demande ce qu’il doit faire…

Stéphane,

Je t’écris pour te demander ton aide. Je pense que ça va te surprendre mais je ne vais pas te demander comment sortir avec une fille… En fait ça fait à peu près 1 an que j’ai découvert la (vraie) séduction, à l’époque je voulais une fille absolument… maintenant je l’ai et j’en veux plus!

Ça fait 10 mois que je suis avec elle et un peu avant de sortir avec elle, j’ai beaucoup lu sur les techniques de drague et un peu pratiqué. Puis je suis sorti avec cette fille, tout allait bien, on a passé pas mal de vacances ensembles, elle passe tous ses week-ends et mercredi soir chez moi, enfin bref on est scotché l’un à l’autre! On va en boite ensemble, elle connaît tous mes potes et ma famille proche et on passe souvent nos soirées à 2…… :-( Moi ça m’allait avant car c’était ma première copine mais maintenant ça me saoule, j’ai besoin de retrouver ma vie de séducteur d’avant, de sortir avec mes potes en boite, etc… D’ailleurs j’ai même plus trop de plaisir quand on fait l’amour, je la connaît par cœur, elle n’est pas trop coquine (ce qui me manque!) et je ne l’ai jamais trompée !

En fait le problème c’est qu’elle est trop accro à moi, j’ai déjà voulu la laisser ( je sais c’est lâche mais je lui ai fait croire que c’était parce qu’elle était trop jalouse et possessive, ce qui est vrai mais bon, c’est pas la seule raison!) et elle a pleuré à grandes larmes puis elle m’a dit : « je suis rien sans toi, si tu me laisses je vais faire une bêtise, j’avais dis que je ferais jamais de chantage comme ça mais t’es tout pour moi, etc… » et moi ça m’a tué sur place, j’ai craqué: je l’ai repris (alors que j’en ai trop mare de nous 2) et maintenant je fais genre de m’en foutre un peu mais bon je lui dis quand même des « je t’aime » car sinon elle va me péter un scandale et ça va me saouler!
Mais bon je ne veux pas lui faire de mal non plus car je tiens à elle et c’est vraiment une fille que j’apprécie beaucoup donc je voudrais la jeter en douceur…mais assez vite!

Voila, par contre après 1 an sans séduction (ma copine est très très très jalouse donc no game!), je pense que j’ai pas mal de truc à reprendre à zéro, tu me conseillerai de reprendre quoi, sachant qu’après 1 an de relation longue je pense surtout passer à des coups d’un soir (chose que j’idolâtre de plus en plus, en fait c’est pas par mépris pour les filles mais bon j’ai 18ans, je vais pas me caser, je veux faire la fête: alcool, sexe et potes; normal, non?)?

Merci d’avance

Bonjour,

Effectivement, et tu as raison, le moins qu’on puisse dire, c’est que ton message me surprend…95% des lettres que je reçois sont écrites par des hommes qui n’osent pas appliquer ce qu’ils savent devoir faire pour aborder une fille, ou bien qui ignorent totalement comment la garder. Bref, tu veux la quitter, tu as tes raisons. Savoir partir, c’est bien, mais ne pas savoir partir proprement, ça gâche tout.

Tu me dis qu’au début de la relation elle passait (déjà) les week-ends et les mercredi soirs chez toi. Il faudrait le rajouter dans la prochaine traduction de la bible « tu ne passeras pas tout ton temps libre avec ta femme. Pas même après 3 ans, et encore moins après 3 semaines ! » Au lieu de te scotcher à elle, tu aurais dû garder le scotch pour faire ses cartons aujourd’hui. Tu comprends aujourd’hui qu’il faut suffisamment d’espace pour laisser souffler le vent entre vous, enfin, mieux vaut tard que jamais.

La suite m’atterre un peu. Menacer de « faire une bêtise », outre le cliché plus vieux que le monde, est d’une immaturité et d’un égoïsme sans bornes. Même à 18 ans je n’aurais jamais osé sortir une bêtise pareille. Comment as-tu pu perdre presque un an de ta vie avec une gamine égoïste, possessive, et ultra-jalouse ? Tu fréquentes des clubs de sado-masochisme ou quoi ? Ou bien n’as-tu tout simplement pas eu le courage de la laisser bouder dans son coin dès la première crise de jalousie injustifiée ? La réalité, puisque tu me demandes mon avis, c’est que le statut de séducteur célibataire ne t’attire pas autant que tu le redoutes. C’est pratique un corps acquis à sa cause en rentrant de boite le samedi soir hein ?

Bon, sautons les passages incohérents (oui elle est jalouse et possessive, non tu ne lui as pas « fait croire »), ta « copine » a une estime d’elle-même totalement inexistante, c’est une raison suffisante pour lui retirer tout potentiel de relation longue. Si on rajoute à ça le chantage et les ultimatums, je préfèrerais passer une semaine avec un lion dans une cage qu’une journée avec ta copine dans ma vie. Et toi tu continues à lui jouer des « je t’aime »… Inscris-toi dans un (mauvais) cours de théâtre si tu veux dire n’importe quoi, mais arrête de mentir à cette pauvre fille ! L’intelligence chasse les complications comme le vent les nuages. C’est la bêtise et la jeunesse qui retiennent les ennuis autour de soi, et certains s’y complaisent comme les hippopotames se roulent dans la boue pour protéger leur peau du soleil.

Je ne prendrai pas plus longtemps pour te répondre cette fois-ci.

Avant de sortir ouvrir des parenthèses, apprend à mettre des points.

Stéphane

Adresse Email * Prénom *


7 COMMENTAIRES pour cet article.

  1. Chad dit :

    Je déterre, mais expérience similaire. Sauf que je ne me suis pas laissé marché sur les pieds.

    Par conséquent, je l’ai quitté, sèchement, mais franchement, sans mensonges, je lui ai dit ce que je pensais, que ça ne convenait pas à mes envies et encore moins à ma vision de la vie.

    Évidemment, j’ai eu le droit au traditionnel « laisse moi une seconde chance », que je ne lui ai bien sûr pas laissé. Après une discussion de trente minutes, beaucoup de pleurs de sa part, moi et ma détermination sommes parti, j’ai coupé les ponts, pour son bien et pour le mien.

    Agir comme un homme, c’est le début du bonheur ; J’étais certainement le mec le plus heureux de la planète.

  2. John dit :

    C’est un déterrage, mais je confirme…

    Moi j’ai fait plus fort car je suis resté 7 ans avec une jalouse possessive égoïste manipulatrice qui faisait du chantage affectif…
    Un conseil part maintenant (depuis la date de l’article tu l’as surement fait.. j’espère), sinon à force de lui trouver des excuses tu ne le feras jamais, et dans 7 ans, ou plus tu t’en mordras les doigts…

    Je ne dis pas que c’est facile, mais il faut quitter d’un coup, ne pas regarder derrière. Ce sera sans doute violent et pas très beau, mais fais le pour toi.

    D’ailleurs mon ex est très heureuse et est mariée maintenant. Tout le monde se relève des ruptures, surtout quand on est jeune.

  3. Marina dit :

    Mon dieu, que de clichés … Les relations amoureuses se basent sur les vécus, le feeling ou pour reprendre le côté brut de Spike les associations de névroses… Peut importe un être humain, faible ou non reste humain et même s »il n’a pas conscience de sa faiblesse sur le moment, ce n’est pas une raison pour en parler comme d’un objet (que l’on ne connaît pas soi dit en passant)! Soyez naturels les gars et vous rencontrerez des femmes qui vous aimeront pour vous et non pour un personnage étudié!

  4. Grenadine dit :

    Je confirme !!
    Je me suis mariée avec un homme comme ça… La victime du monde entier !
    Et encore aujourd’hui c’est ma faute si nous divorcons !!
    Facile c’est moi qui ai pris la décision…

  5. JP dit :

    Je viens de finir il y a 1 mois une relation similaire.

    Cette fille faisait du chantage affectif dans tous les sens. Et d’autre part, comme le dit Spike, « c’est pratique un corps acquis à sa cause en rentrant de boite le samedi soir ».

    Ca s’est fini quand elle m’a trompé avec un autre gars croisé en un soir en boîte. Parce qu’elle « pensait » que ça ne me ferait rien vu que je lui avais dit que j’avais envie qu’on arrête notre relation.

    Ce genre de personne croient être des victimes de la vie, des êtres sensibles dans un monde de brute. Mais ils sont d’un égoïsme sans borne…
    Ils croient se soucier des autres, mais en réalité, ils ne se soucient que d’eux même, à travers le regard des autres.

    Derrière cette timidité, il y avant tout une attitude très faux-jeton et très manipulateur. Ils usent en permanence du chantage affectif. Et en permanence, ils empoisonnent l’existence. Au fond, ils font tout pour atteindre leur but : ne pas être heureux. Et ils y réussissent très bien.

    Et dans tout cela, ils sont toujours persuadés d’être les victimes. Même quand ils sont dans leur tort, ils expliquent que ce n’est pas de leur faute, en invoquant l’excuse de la faiblesse.

  6. newman dit :

    oui c’est bien mais tu lui conseille quoi au juste pour la laisser concrètement?

  7. Nashh dit :

    Quel sens artistique de la métaphore ….

Qu'en pensez-vous ?

 (Ne sera pas publiée)

Archives par mois