ameliorer sa voix

Métro, kino, dodo – II (l’importance de toucher pour séduire)

Accueil > Articles séduction > Métro, kino, dodo – II (l’importance de toucher pour séduire)

toucher seductionAprès avoir rappelé dans la 1ère partie que le contact physique (ou toucher, ou bien encore kino), comme l’amour, ne devait pas être jeté en touffes, Stéphane explique maintenant comment le provoquer, et comment y répondre…

Napoléon disait qu’en stratégie militaire, on faisait agir l’autre non en l’y poussant mais en l’attirant dans la direction souhaitée, et en levant tous les obstacles qui pourraient se présenter. On lui fait un pont d’or.

Je me souviens d’un type qui – plutôt jeune – occupait un poste important dans une (très) grosse boite d’audiovisuel en 4 lettres. Sur le plateau, des gourdes lui apportaient de l’eau, des cafés, des blocs et des stylos, tout ce dont il n’avait pas besoin sur le moment pour faire son métier, c’est-à-dire superviser le déroulement de l’émission. Parmi elles, une brune à la peau douce – et sous son pull en laine blanc, des tétons énormes – semblait s’intéresser de près à son cas (tu m’étonnes), et c’était manifestement réciproque.

Du contact physique dans l’art de séduire

Cette fille, c’était Marilyn Monroe brune, un objet de convoitises et d’attraction physique naturelle, et je ne connais aucun homme qui n’aurait pas éprouve de plaisir à poser les mains sur ses hanches. Et que faisait-il ? Rien. Il se penchait en arrière sur les gradins vides du public, en écartant les bras bien larges des deux côtés, comme pour l’accueillir. Elle a fini par venir si près qu’on les aurait crus couple. Il s’était installé sur un gradin parfaitement libre ou nul voisin, nul vêtement, pas même une bouteille d’eau ne gênait, son body langage était souple et accueillant à la perfection, et – évidemment – il l’attirait, pour d’autres raisons de statut mentionnées plus haut. Ce type était un aimant vivant, et elle a fini collée à lui comme un vulgaire morceau de fer.

  1. Soyez attirant et faites-lui un pont d’or. Mais attendez-là de votre côté de la rive.
  2. Et seulement après, rendez-lui (une moitié) de sa pièce

Une fois encore, et cela ne devrait plus vous surprendre, la réalité de la relation est (et doit être) asymétrique, alors : – Ce n’est pas parce qu’elle a officiellement lancé le contact qu’il faut vous jeter sur elle dès qu’elle vous effleure la main. Hors de question également de lui rendre l’intégralité de ses contacts. Touchez là toujours toujours moins qu’elle ne vous touche (souvenez-vous, toucher = low power). – Alternez le sens du contact, car le sens reflète l’intentionnalité.

Alternativement, repoussez-là (de manière joueuse, mais vigoureusement, ne donnez pas l’impression de penser que les femmes sont en sucre), puis attirez-là à vous. Alternez le vide et le plein comme Sun Tzu.

Touchez là

Le contact physique ne se fait pas uniquement avec les mains et les pieds. Faites fonctionner votre imagination. J’ai trouvé ceci un jour par hasard, et il m’a, depuis, dégelé bien des situations glacées. Avec un peu de timing, il peut s’avérer l’arme fatale. 2 simples conditions, de bon sens:

  • Lieu : isolez là à l’abri des regards (exemple, chez vous)
  • Accessoire : débrouillez vous pour la faire asseoir sur le canapé (alt : par terre si vous n’en avez pas). A ce stade le lit serait un peu trop sexué
  • Timing : choisissez un moment où la conversation est soutenue, évitez de choisir le plus gros silence de la soirée pour déclencher ce kino qui va la prendre totalement au dépourvu
  • Déroulement : pendant que vous parlez, assis à côté d’elle, et surtout sans lui demander la permission, pivotez jusqu’à être perpendiculaire à elle (les pieds dans le vide, au besoin), et posez délicatement votre tête sur ses genoux (ses cuisses, en fait). Par réflexe elle écartera les bras et, une fois vous posé sur elle, ne trouvera d’autre endroit pour les reposer que votre buste, et vos cheveux, qu’elle se mettra probablement inconsciemment à caresser.

Ce truc a des effets brise-glace démoniaques, alors copyrightez-moi au moment où vous vous rendrez compte que ça marche. Le secret consiste à le faire de façon la plus fluide possible, donc continuez à parler tout du long, et si possible du même sujet, sur la même voix, sans interruption. N’en faites pas un prélude au sexe (en tous cas, pas tout de suite). Quelque soit sa gêne, elle est suffisamment aiguisée pour la cacher et celle-ci ne durera de toutes façons pas plus de quelques secondes. Avec un peu de pratique, vous pouvez en faire votre killer kino.

Incarnez le manque

De même que toute approche doit presque obligatoirement s’accompagner d’un fausse contrainte de temps pour soulager la fille de l’idée que vous pourriez la coller toute la journée/soirée, il est bon de faire passer implicitement le message, lorsque vous la touchez, que vous n’êtes pas définitivement collés l’un à l’autre comme Dupont et Dupond accrochés à la même menotte. Interrompez brusquement le contact de votre propre chef pour aller chercher un verre, décrocher votre téléphone, ou toute autre excuse. Mesurez le temps qu’elle mettra à vous toucher à votre retour, il est un excellent indicateur de son niveau d’intérêt, et souvenez-vous de ce que je réponds souvent à la question :

- Quelle est la première chose que tu regardes chez une fille ?
- Son niveau d’intérêt.

Stéphane

Adresse Email * Prénom *


6 COMMENTAIRES pour cet article.

  1. alphonse dit :

    killer kino mon cul! si elle te laisse poser ta tète sur ses genoux, c’est qu’elle est déjà prête à beaucoup plus!!!
    Autant l’embrasser directement
    putain , pas très fin le killer kino!!!

  2. Anibal dit :

    1ere partie : http://www.spikeseduction.com/articles/249_metro-kino-dodo-partie-i.html

  3. pascal dit :

    déjà utilisé et réutilisé depuis mes débuts. Ca finit souvent en baiser

  4. Matt dit :

    Oki, j’abandonne, je n’y comprends rien. Je croyais que le principe de la fast seduction était de passer successivement, sans intrusion mais à notre initiative, disons, ses diverses « distances sociales », et donc que c’était le séducteur qui entrait dans la zone intime grâce au kino… Sur l’exemple du mégaboss et de la « larbine », si j’ose dire, OK, il n’a qu’à attendre, je capte, mais en général, sur un abordage de soirée ou du même genre?

  5. Fastlane dit :

    Je pense que spike te repondra, mais a mon avis il faut revenir a la position initiale. Aussi non elle va croire que tu cherche a être border (comme les bébés). Ainsi tu paraîtra beaucoup plus naturel. tout en alternant le plein et le vide.

  6. Azro dit :

    Mais quand tu utilises ce killer-kino et que tu vas, par exemple, décrocher le téléphone. Quand tu reviens vers elle, tu reprends ta position couché ou alors tu reviens à la position initiale en attendant une autre « invitation » au kino de sa part ?

Qu'en pensez-vous ?

 (Ne sera pas publiée)

Archives par mois