creer de la connexion

Draguer sur meetic : la methode Syrius

Accueil > Articles séduction > Draguer sur meetic : la methode Syrius

draguer sur meeticLes sites de rencontre sont de plus en plus à la mode, et tendent à avoir de bons résultats. Du moins pour quiconque veut s’amuser à draguer sur meetic par exemple. Tant que l’on connaît les quelques ficelles qui dirigent les conventions de ces sites, et que l’on s’arme des bonnes techniques pour séduire sur le net.

Premier participant au concours de la meilleure méthode meetic, Syrius vous révèle ses secrets…

Séduisant et mystérieux, synonimes

En premier lieu, ce qui est important et qui a déjà été traité dans un autre article de ton site, déjà consacré à Meetic, c’est le pseudo de ton profil. Eh oui, car il faut que le pseudo t’englobe toi et ton profil. C’est-à-dire ?

C’est-à-dire qu’il faut que ton pseudo soit mystérieux et donne une info valide sur toi, par exemple en y faisant une subtile référence dans ton profil.

Ensuite, d’après ce que j’ai pu remarquer, il est primordial de ne pas remplir tout le profil non plus. Sinon, de quoi parlerait-on ensuite ? Remplir juste les infos dont on se souvient lorsqu’on va visiter un profil : ce qui concerne la partie physique (c’est ce qui prévaut lors du premier contact quand même), et la partie général (âge, job, niveau d’étude, religion, … MAIS surtout, ne remplis pas la partie où l’on te demande tes revenus. Primo ça ne regarde que toi, et deusio ça fait vraiment le type qui est au bout du rouleau et qui est prêt à mettre combien il gagne pour appâter les nanas…)

Et puis, ça va sans dire – mais ça va mieux en le disant – une photo, sans quoi les chances d’intéresser des filles sont très fortement diminuées.

Une fois fait tout cela, il ne reste plus qu’à attendre ; au début, ça ne va pas très vite. Mais grâce à la loi de l’inertie, plus un profil est visité plus il l’est encore plus. Après, rien de plus simple : Meetic assure un lien avec la personne qui est venue voir ton profil donc profites-en ! Va voir son profil, parcoure-le bien, récolte le maximum d’infos et si dans un premier temps il n’y a pas de photo, ce n’est pas grave.

Par contre pas de mail, juste une visite. Cela va titiller l’esprit de la fille : sur Meetic, les visites de profil, les « flash » (une action qui permet à un membre de « flasher » sur un autre membre) peuvent être raisonnablement pris pour des indicateurs d’intérêt virtuels. Partant de là, même s’il n’y a pas de schéma type, il est bon de suivre une démarche détachée :

  • si une fille vient visiter ton profil, va visiter le sien. Elle le saura comme toi tu l’as su. Ne laisse pas de mails, attend quelque jours, et à coup sûr, elle reviendra soit en re-visitant ton profil soit en t’envoyant un flash
  • si c’est toi qui va visiter son profil, elle viendra par curiosité visiter le tien. Auquel cas attend quelques jours et retourne sur son profil. Attend encore un peu et envoie-lui un mail. (Éviter les flash pour les gars, c’est vraiment pour les coincés qui n’assument pas le envies).

Un mail bien pensé vaut tous les « charmes » du monde

Arrive le premier mail. Une règle d’or je dirai : pas plus de 3 lignes ! Être bref et touché la cible en plein cœur. Comment ? En faisant référence au profil de la nana, et non à son physique ou sa photo. Et si le mail est une question, c’est encore mieux, car elle répondra. Mais pas une question du style « t’as aimé Bernard et Bianca? » ou « C’était quand la dernière fois que t’as mangé du poisson ? »…

Le must est de faire référence à son pseudo (mais des fois ceux-ci sont tellement peu recherchés que ce n’est aps toujours évident…). Il faut que soit une question qui montre ton intérêt pour elle, donc ça peut être : sur son pseudo donc, sur son origine, sur son métier, sur son signe du zodiaque, etc…

Eviter le sujet religion dans un premier temps, c’est source de prise de tête. Il faut rester léger. A éviter aussi, le cocky funny dès le départ, cela peut être très casse-gueule et la nana peut mal le prendre (eh oui, elle ne voit pas si tu rigoles ou si tu te fous vraiment d’elle…). Et enfin pour la signature, rester simple, classe, et un peu mystérieux.

Exemple de premier mail :

Salut
*Pseudo de la fille*, c’est pour tes origines bretonnes ?
*Ton pseudo*

En supposant qu’elle ait répondu à ton mail, elle te renverra forcément une question, c’est comme ça. Là on peut se permettre de la titiller un peu plus et de rentrer dans quelque chose de plus amusant et provocateur. Donc, dans un premier temps, fais une petite référence à ton premier mail de manière légère. Ensuite, répond à la dite-question de façon simple et claire. On augmente un peu le nombre de ligne pour ne pas dépasser les 5/6 maxis… Trop d’infos ce n’est pas bon, et pas assez signifie que l’on est pas intéressé.

Exemple de deuxième mail :

Si je comprend bien, lorsque je croiserai une fille avec une coiffe bretonne sur la tête en centre-ville, ce sera toi ?
Sinon, oui effectivement *réponse à sa question*.
Bye

C’est comme dans la vraie vie, il faut faire monter la pression.

Donc, elle répondra à ton deuxième mail (d’où l’intérêt d’y glisser une question subtilement..). A partir de là, il va falloir couper court à cet échange de mails, sous peine de très-très vite tomber dans la friend zone.

Ton troisième consistera à lui faire comprendre que tu n’es pas à l’aise avec les mails, et que tu lui propose une vraie rencontre. C’est au feeling, mais si tu vois que ça ne passera pas, donne-lui ton adresse msn. Il se peut aussi, et c’est très souvent le cas d’ailleurs, que ce soit elle qui te donne son adresse msn. S’il s’agit de séduire une femme cougar, tout peut aller un peu plus vite.

Surtout ne pas oublier de demander une photo si son profil n’en contient pas ; si elle refuse, laisser tomber. Si tu persistes à aller la voir sans au moins une photo, tu risques d’être déçu…) La finalité étant de prendre au plus vite son numéro bien-sûr, pour la voir en chair et en os dans la foulée… évidemment.

 

Syrius

Ps, il n’y pas que meetic comme site de rencontre gratuit et grand public….

Au hasard :

Adresse Email * Prénom *


20 COMMENTAIRES pour cet article.

  1. Ellias dit :

    pas être un trou du cul ça marche aussi comme méthode de drague

  2. calloux vadim dit :

    ok

  3. fred_aa_643 dit :

    Sur Meetic, on trouve de tout. Dommage qu’il n’y a pas de contrôle. Certaines personnes veulent rencontrer quelqu’un, d’autre non. Ont-ils leur place les casseurs de coeur?

  4. gully dit :

    Je m’ennuie grave les filles! Puis-je enfin rencontrer quelqu’un de sympa su ce site????

  5. gully dit :

    Bonjour les puce! Je m’ennuie grave en ce moment!! Y a t il quelqu’un de dispo, pour une soirée sympa??? bisous!!!

  6. Iann Gauvac dit :

    Les femmes vous envoient des signaux et des messages secrets… Sachez les lire
    Soyez sûr que les filles qui vous intéressent discutent de stratégies avec leurs copines. Et elles lisent – ou ont lu – des magazines féminins où il y a toujours des conseils pour draguer ou “fidéliser” les gars. Cela dit, dans le contexte de la drague, il ne faut pas attendre des années avant d’être “présentable” sur scène. En appliquant les connaissances que vous trouverez dans cet article, vous obtiendrez rapidement des résultats étonnants. Et avec les années et la pratique, vous deviendrez redoutable !
    Je vous souhaite bien du plaisir !

  7. felina dit :

    Trop peu d’homme se distinguent avec leur pseudo sur meetic, ils n’ont pas compris que c’était une des première chose que l’on voit d’eux. Manque d’originalité = zapping direct !!

  8. new_joiner dit :

    Hello

    Pertinents ces conseils, y’en a un qui m’a un peu cassé je dois dire : via meetic, des rencontres dans la semaine, voir le jour même ?? Bon même si je débute sur ce site, il est vraiment temps que j’améliore ma tchatche !!

  9. amourséternelles dit :

    Bonjour,

    Je souhaiterais témoigner sur le profil d’un homme que l’on trouve régulièrement sur quelques sites de rencontres et qui n’est autre qu’un libertin, un nymphomane au masculin.
    Homme beau et bien sous tous rapports… voire parfait.
    Beau visage, voix douce et endormante … si bien que l’on croit tout ce qu’il vous dit.
    Ses pseudos : Pascal Anatole, Invitationsurprise, Anatole sur des sites de rencontres tels que Netlog, Badoo, Meetic etc..

    Il vous contactera, vous bardera de tous les compliments de la terre mais vous jettera à la première occasion Vous croyez être seule avec lui mais en fait … c’est un addict de la webcam….
    A bon entendeur, prenez soin de vous Mesdames

  10. Vinzo dit :

    Bonjour, je suis assez d’accord avec cette « méthode » qui donne les conseils les plus pertinents que j’ai pu voir sur le net. J’y ajoute mes petits commentaires:
    _LE PSEUDO: être original sans être beauf mais pas la peine de se prendre la tête avec ça non plus, la fille va regarder la photo et l’AGE avant tout.
    _LA PHOTO: elle est primordiale: elle doit vous mettre en valeur mais pas une photo de photographe non plus (ça fait suspect) et puis trop de photos tue les photos – 2 ou 3 maximum.
    _L’AGE: après la photo c’est ce qu’elles regardent, donc pas la peine de forcer si vous n’êtes pas dans la tranche d’âge recherchée de la fille.
    _L’ANNONCE: c’est le point clé !! très difficile de faire une bonne annonce accrocheuse qui, en quelques mots présente ce que vous êtes et ce que vous recherchez sur le site… il faut la retoucher plusieurs fois et voir les retours que cela produit. Une bonne photo avec une mauvaise annonce, c’est beaucoup de visites et très peu de mails/flashs en retour, c’est assez frustrant…
    _LE QUIZ: en proposer un, c’est une bonne entrée en matière.
    _LES FLASHS: plutôt inutile même si ça fait plaisir d’en recevoir, flasher à tout va est même contre-productif et ferait même fuir les filles.
    _LE TCHAT: pas très intéressant, on tourne vite en rond et il y a msn où la fille n’aura pas à gérer 10 dials en même temps en principe !!

    _LES PROFILS SANS PHOTOS: à fuir… beaucoup de profils bidons et attention à la surprise quand la fille vous envoie la photo !! Cela dit, comme elles reçoivent moins de visites, elles sont plus réceptives et certaines mettent des photos d’elles dans leur album, donc ça peut être un bon plan mais c’est rare.

    SURTOUT: ETRE PATIENT ACTIF ET RESTER COOOOOL !!!

  11. pernes dit :

    Il faud rester naturel ca cartonne a fond sur ce site c’est du pain bénit

  12. Bonjour, Je pense que je peux vous éttoner.Je m’appelle Svetlana (SVETI). Je viens de Lettonie. En 2004, grâce à meetic j’ai renconté mon mari, Christian Guyot.Une rencontre explosive!!! Et voilà, pepuis 2006 (notre mariage)je suis en France!J’ai une méthode à moi, comment séduire sur Net un millionaire… et voilà, je me lance à mon tour dans l’écriture. Mon première livre, sous le titre « J’ai volé le trésor de la France » (sur le page 3O, de chapitre 2,il y a l’adresse de Site meetic)vient de paraitre aux édition Paulo-Ramand. J’ai gardé le droit d’auteur pour e-book et tradution et publication en Russie.Commentaires de mon mari: « Quelques mots à propos de « J’ai volé le trésor de la France ».

    Svetlana, une femme que rien ne distinguait, est devenue mon ange gardien. Elle m’aime comme je suis ; d’abord idéalisé, dans le plus pur esprit slave, cet amour s’est pro-gressivement transformé pour devenir plus mature et quelque part domestiqué.
    Cet amour s’affirme quand chacun des deux voit et assume tout ce qui compose l’autre, quand les défauts vont jusqu’à se fondre dans les qualités. Et cela, pas seulement au point de vouloir rester ensemble, mais de perdre tout sentiment d’existence quand survient la moindre séparation ponctuelle.
    Sveti, tu ne m’as pas transformé, mais au moins as-tu exorcisé mes faiblesses et mes défauts pour me laisser penser que le bonheur était accessible, alors que toute ma vie durant, avant toi, je n’avais pas osé l’envisager.

    Christian G.
    Citation de SVETI:
    « Pendant vingt ans de mon ex-mariage, je vivais une vie simple avec un homme qui était comme un frère pour moi. Ses sentiments étaient identiques aux miens, sa volonté fusionnait avec la mienne. Nous menions une vie harmonieuse, calme et monotone. Je vivais dans une sorte de lyrisme naïf, dans l’attente du jour magnifique où s’ouvrirait devant moi, dans tout son éclat, un univers romantique et splendide. Et alors, un beau jour, est apparu dans ma vie mon Christian, la personne la plus remarquable que j’aie jamais connue.
    Il a bouleversé ma vie. Les jours qui se traînent et s’accumulent en années, lents, tranquilles, c’est terminé.
    J’ai reçu tout ce dont j’avais rêvé : il m’a fait voyager autour du monde, il m’a somptueusement logée et nourrie. J’ai retrouvé une belle vie, éclatante, mais… »
    . Un jour, mon amie Irène m’a invitée à passer une semaine à Moscou pour fêter son anniversaire. C’est une dame de grande allure, directrice du service du crédit à la Sberbank, la banque la plus prestigieuse de Russie. La fête s’est terminée par une véritable féerie, avec fontaines de champagne ! Très heureuse et un peu éméchée, je suis tombée et me suis cassé le petit orteil du pied gauche.
    De retour à Riga, sans possibilité de sortir pendant deux semaines, je commençais à m’ennuyer. Pour me faire oublier mes malheurs, Oleg, mon fils, m’a inscrite sur un site de rencontres sur Internet et m’a dit gentiment : « Maman chérie, amuse-toi et pratique ton français, s’il te plaît. »
    Tout d’abord, je me suis mise à lire des annonces écrites par des femmes françaises. La plupart étaient quasiment identiques. Elles répétaient toutes la même chose : « Je cherche un homme pour partager ma vie, organiser des voyages, la belle vie… » Après en avoir lu un certain nombre et constaté qu’elles ne faisaient que se répéter, je me suis mise à lire des annonces écrites par des hommes. Ils étaient encore plus romantiques : « J’aimerais ressentir l’amour, trouver l’âme sœur pour construire une belle histoire. Je suis prêt à donner mon cœur… » Et là aussi, cette litanie se répétait indéfiniment. Brusquement, l’idée m’est venue de déposer une annonce dans le même registre. Quelles réactions ce romantisme allait-il susciter ? Mais mon mauvais français… posait-il problème ? Notre professeur à l’université nous disait toujours : « Quelle est la différence entre les gens qui possèdent un diplôme supé-rieur et ceux qui ne sont allés qu’au niveau du bac ? Les premiers peuvent ouvrir n’importe quel livre et acquérir par eux-mêmes des informations dans tous les domaines. »
    Que penses-tu, Vosik, ma chère amie, que j’ai fait ? Je me suis dit : « Eh bien ! C’est une bonne idée, Svetlana, je suis fière de toi, tu es bac plus huit ! Est-ce que tu as lu en français quelque chose de plus romantique que le célèbre poème d’Alexandre Pouchkine ? » Et j’ai décidé d’en faire le texte de mon annonce :

    « Je Vous aimais, peut-être, dans mon âme,
    L’amour n’est-il pas tout à fait éteint,
    Mais n’ayez plus à redouter sa flamme
    Je ne veux pas Vous affliger en vain.

    Je Vous aimais. Sans espérer, j’ai su me taire,
    Rongé de crainte ou bien de jalousie,
    J’aimais d’un cœur si tendre si sincère
    Dieu veille qu’on Vous aime encore ainsi. »

    A. Pouchkine, 1829

    Il n’y avait rien de plus sincère, de plus troublant et intime que je voulusse ajouter dans cette annonce adressée aux hommes français. Le succès dépassa tout ce que j’avais imaginé. Dans les trois heures qui ont suivi, j’ai reçu sur mon e-mail trois cents réponses d’hommes « désespérés de l’amour et de la vie ». L’équipe du site m’envoya ses félicitations et déclara qu’elle ne se souvenait pas d’avoir jamais enregistré pareil succès. J’étais fatiguée de regarder les photos, les visages de Français, visages mornes ou furieux de gens qui ne pouvaient satisfaire leurs rêves… Quelle tristesse ! Mais, après tout, me dis-je bientôt, ces réponses, ces aveux sincères et délicats étaient-ils vraiment pour moi ? De toute façon, le mérite en revenait à Pouchkine. Et j’éclatai de rire.
    Mais tout à coup, ses yeux… son regard de naufragé, oublié du monde… Des yeux qui appelaient au secours et qui imploraient : « Choisissez-moi, s’il vous plaît. » Interdite, je me suis mise à regarder sa photo en silence. De battre mon cœur s’est arrêté… une minute, deux, trois… et encore touk touk… Mes doigts ont frappé le clavier de l’ordinateur : « Puisse le soleil être à votre côté toute la journée et réchauffer tout ce que vos yeux touchent. Avec tendresse de Lettonie, Svetlana. »
    Après trois jours de communications on-line ou téléphoniques, Christian a voulu me voir, pour savoir si j’existais réellement. C’était le 10 décembre 2004. Le 11 décembre 2006, nous nous sommes mariés. »
    Merci meetic.
    Belle fin de journée…
    Sincérement SVETI

  13. momo dit :

    c domage quon pa parler en direct des filles ou garcons

  14. juju dit :

    skyrock rencontre et moin chére mais il n y a que des 14 – 20 ans en majorité et les filles sont vraimen trop méfiantes pour une rencontre ( normale vue leur age ) et je suis un utilisateur régulié de skyrock rencontre depuis 8 ans donc je connais bien de quoi je parle
    par contre sur meetic c est beaucoup plus direct car on rencontre la fille rapidemen en moin d une semaine voir méme le jourd méme , car les filles saves bien pourquoi elles sont sur meetic , et il y a des 18 – 40 ans en majorité donc le choix et plus large , et moi qui habite paris j ai eu des avantures avec méme des filles de lyon , rouen , vittel etc ….. et sans compté l ile de france donc je vous laisse imaginé la puissance de se site de rencontre qui est fantastique ! sa vas faire 5 ans que je suis sur meetic

  15. Marvellous! That’s the site I was looking for!:)

  16. raphael dit :

    Meetic c est trop cher, skyrock rencontre au moins c est gratuit !!!

  17. cedd dit :

    closer sur meetic c’est comme pecher sur un banc de poisson. on attrape beaucoup si on s’en donne la peine.
    apres il faut avoir le bon matos.et surtout le bon dosage car avec l »ecrit il y a bcp de malentendus et ca peut casser le game en 1/2 seconde et sans s’en rendre compte !!
    pour ma part je privilegie le 100% deconnade. Elles sont morte de rire derriere leur ecran et ca c’est 1000% efficace. pas de « serieux » tant qu’on a pas un numero.
    ensuite on date et apres on peut parler « serieux »
    soignez votre annonce. une regle d’or sur meetic : l’originalité
    car il faut se demarquer du lot d’AFC (il faut savoir qu’il y a en moyenne 20 mec pour 1 nana inscrite suivant les regions)
    une annonce reussie ( innovante, drole, qui interpele…) couplée à une jolie photo c’est deja la moitié du travail de fait.
    vous serez surpris du nombre de visite et de mail reçus rien du fait de votre annonce !
    et surtout « be open » ! parlez a tout le monde, vous n’en trouverez que des avantage et fera travailler votre imagination.

  18. cedd dit :

    mouais…c’est du rechauffé et rien d’innovant tout de meme. « un expert » (dixit l’intro) aurait fait mieux a mon avis…

  19. Daniel dit :

    Tous ça est bien joli mais, le jour ou ces méthodes devienne la règle de drague sur meetic il faudra, pour surprendre les filles, appliquer exactement la méthode contraire…..

  20. Bruno dit :

    Intéressant cet article, ça montre que Spike a l’esprit ouvert et qu’il ne dit pas comme sur certains forums « meetic ?! pouahhh caca ! ».

    En tout cas moi ça m’a permis de kcloser plusieurs fois, et une règle que je me suis toujours fixé et que j’ai apprise avec le temps : ne jamais stagner sur la cyber-relation, la drague ne commence qu’au premier RDV réel (et devient donc un game classique).

Qu'en pensez-vous ?

 (Ne sera pas publiée)

Archives par mois