creer de la connexion

Petit guide de bonnes manières à l’usage des gentils garçons

Accueil > Articles séduction > Petit guide de bonnes manières à l’usage des gentils garçons

guide des bonnes manieresPour la majorité d’entre vous les bonnes manières, quand elles sont réactivées, ont le goût de madeleines de Proust. Savoir séduire passe par un apprentissage, et savoir être un gentleman en appliquant des bonnes manières en fait partie intégrante. Pour ceux à qui elles n’évoquent rien parce qu’aucun des parents n’a pris le temps de vous les enseigner, il est peut-être déjà trop tard. Ou pas…

NB : ce petit article ne se prétend pas un guide exhaustif des bonnes manières, pas plus qu’il ne se veut un manuel complet de séduction. Simplement des situations à mémoriser pour savoir comment s’y comporter sans (trop) hésiter.

Les bonnes manières sont séduisantes

J’écris cet article sur un siège de métro de la ligne 4. A ma gauche, un jeune homme qui a tout du poète mâche un chewing-gum. Il fait un bruit d’hippopotame, sent l’eau de Cologne (cette ville abominable) et le malabar mélangés, son téléphone mobile sonne et joue une mélodie ridicule et stressante, c’est un con. Il avait pourtant l’air poète. Son manque d’éducation gâche tout son potentiel de séduction. Les conseils qui suivent ne vous donneront probablement pas plus de conquêtes, mais des meilleures. Et ils vous éviteront le mépris de votre voisin.

Sur le trottoir

Marchez du côté dangereux, celui des voitures, et laissez à la fille le côté sûr.

Comme elle ne comprendra certainement pas pourquoi vous faites ça, expliquez-lui.

Au café ou au restaurant

Décidez-vous vite et ne dégustez pas votre plat ou votre verre comme si c’était la première nourriture comestible que vous mangiez de l’année.

Plus important, enquérez-vous de ses souhaits avant de commander les vôtres, puis commandez tout à la fois au serveur, en commençant par le sien. Très facile à réaliser et très puissant dans l’échelle de la gentlemanerie.

Le repas ou le verre fini, laissez un pourboire d’au moins 10%. Si vous n’avez pas les moyens de rajouter 3 euros après en avoir sorti 30, restez chez vous, vous sortirez plus tard.

Sur les pavés

Offrez-lui votre bras (faites une anse et laissez-là glisser le sien). Si elle ne le remarque pas, arrêtez-vous quelques secondes et gardez la pose. Si elle s’y refuse, vous êtes mal barré pour la suite du rendez-vous (comment voulez vous qu’elle mette sa langue dans votre bouche si elle n’a même pas envie de passer son bras contre le votre à travers 3 épaisseurs de tissu ?

Ne profitez pas de la circonstance pour assouvir votre envie de la toucher partout, vous perdriez tout le bénéfice de vos efforts précédents. Lorsque vous l’embrasserez, ne vous ruez pas lui faire une inspection des caries avec la langue, commencez par le bout des lèvres et laissez-là venir à vous.

Chez elle

Proposez de vous déchausser ; généralement elle dira non mais l’attention lui aura fait plaisir. N’arrivez pas les mains vides. Le vin est classique, voire convenu, mais avec les femmes l’originalité paie rarement. Dans un excès de folie, apportez un minuscule gâteau au chocolat avec deux cuillères.

Ne dépassez pas les bornes

S’il est bon d’imiter les modèles de bonnes manières, à la Cary Grant, il est aussi bon de se demander ce qu’ils ne font jamais, et de s’en souvenir. Avez-vous déjà vu Cary Grant faire la vaisselle après un premier diner ? Croyez-vous que vous voir les mains dans l’eau chaude avec des gants Mappa en plastique rose vous couvrant les avant-bras la rendra folle de désir ? J’en doute. Ne remettez pas non plus le napperon au centre de la table chez ses parents, personne doté d’une masculinité fonctionnelle ne ferait ça.

En cas de doute

Vous êtes rigide comme un piquet dans une situation donnée, partagé entre l’idée d’en faire trop et celle d’en faire trop peu ? Pensez à un modèle dans ce domaine (Cary pour moi, mais trouvez le vôtre), et demandez-vous ce qu’il ferait.

Vous aussi, vous appréciez les bonnes manières ? Dites-le en « likant » notre article sur facebook !

Stéphane

Adresse Email * Prénom *


52 COMMENTAIRES pour cet article.

  1. Cypris dit :

    Stéphane, je pensais être le seul à prendre exemple sur Cary Grant au point de penser à ce qu’il ferait ou pas dans une situation !

    Rien qu’a la vue de la photo en compagnie d’Ingrid Bergman (Les Enchaînés) j’ai apprécié l’article !

    Merci à toi pour tout ton travaille.

  2. anol dit :

    Les gestes de bonne manière sont utiles mais s’ajuster à la mesure pour ne pas friser l’hypocrisie ou pire le ridicule. Pourquoi faudra-t-il que l’homme séduise la femme ; l’inverse est aussi possible.

Qu'en pensez-vous ?

 (Ne sera pas publiée)

Archives par mois