ameliorer sa voix

Apprendre à séduire : par quoi faut il commencer ? par QuinteFlush

Accueil > Articles séduction > Apprendre à séduire : par quoi faut il commencer ? par QuinteFlush

apprendre à séduire Par curiosité, par hasard, ou même par erreur (pourquoi pas), vous êtes arrivé sur ce site pour apprendre à séduire, vous abandonnant nonchalamment à la lecture de quelques articles qui ont attiré votre attention (par exemple : Comment aborder une inconnue, ou encore réussir son premier rendez-vous etc.), allant peut-être même jusqu’à faire un tour sur le forum, tout ça pour vous rendre compte que ce que vous recherchiez peut-être plus ou moins consciemment existe finalement bel et bien : une possibilité sérieuse d’apprendre à séduire. C’est donc possible, parfait, mais si je veux m’y mettre là, maintenant, tout de suite, je fais quoi ?

« Ouvre les yeux »

Abre los ojos (Ouvre les yeux) est un film espagnole d’Alejandro Amenábar, sorti en 1997, qui traite de la perception de la réalité, et dont vous connaissez plus certainement le remake : Vanilla Sky (Cameron Crowe, 2001). Mais c’est surtout ce que vous allez devoir commencer par faire avant de pouvoir considérer concrètement aller brancher la petite Caroline qui travaille à l’accueil et devant qui vous passez tous les matins, encore à moitié endormi. Ouvrir les yeux ne signifie pas se balader toute la journée les paupières écarquillées en collectionnant les moucherons coincés dans vos glandes lacrymales, mais commencer par réfléchir, s’interroger, et remettre en cause tout ce que vous savez (et croyez savoir) sur les femmes, la séduction et ses mécanismes. En un mot (que vous retrouverez très régulièrement si vous comptez poursuivre vos visites en ces lieux) : acquérir du discernement.Pas de panique, ce site est à vrai dire fait pour ça.

Le but de cet article n’est pas de détailler lien par lien le parcours que vous allez devoir suivre de page en page pour apprendre à séduire, comme le manuel de montage d’un meuble en préfabriqué, mais de vous fournir, dans l’ordre, les idées clefs à avoir en tête quand vous lisez tel ou tel article sur tel ou tel sujet, pour en comprendre le sens et pouvoir l’exploiter au mieux une fois quitté votre ordinateur.Ainsi, quand vous consultez leurs aventures relatées par certains membres du forum ou bien l’explication détaillée d’un point particulier au sein d’une interaction homme/femme commencez donc par vous poser la question : en quoi ce que je lis n’est-il pas en accord avec ce que je pensais de la séduction en général ? En quoi y a t-il un décalage entre ce que semble être la réalité au travers de ces textes et l’idée que je m’en faisais jusqu’alors ? Petit à petit, vous allez prendre conscience de plusieurs choses, et vous en observerez les manifestations dans votre quotidien : au restaurant quand vous verrez un homme et une femme ensemble, dans le métro quand vous repérerez une jolie fille vous décochant quelques regards furtifs etc.Voir les choses d’un autre œil est la première étape avant de pouvoir prétendre agir soi-même différemment.

Avant d’apprendre à séduire, connais toi toi-même

Où en êtes vous ? Tout le monde ne part pas du même point, parmi tout ce qui est prodigué sur ce site comme conseils, lesquels vous paraissent irréalisables (« je n’oserai jamais faire ça ! ») ? Lesquels considérez vous comme inutiles (« ça je le fais déjà… ») ? Voire incompréhensibles (« mais ça sert à quoi de faire ça ?! ») ? Avec vos yeux maintenant bien ouverts, observez vous comme si vous étiez à l’extérieur de vous même.Pensez vous vraiment retenir particulièrement l’attention de Caroline le matin dans le hall ? Pensez vous vraiment qu’elle vous distingue singulièrement des dix collègues qui vous ont précédés et des dix qui vont vous suivre ? Ou ne préférez vous pas vous imaginer des choses plus acceptables que la plate réalité pour ensuite vous complaire dans une obscure confusion, un peu rassurante au fond, de ce qu’est la situation et de ce que vous aimeriez qu’elle soit, alimentant par là même un vague (mais vain) espoir ? Si dans le métro vous apercevez une fille qui vous plait saurez vous aller le lui dire ? Ou préférerez vous la regarder à la dérobade et penser à elle dans la matinée en imaginant confusément quelque événement improbable qui aurait pu vous amener à lui parler ?

Se connaître soi-même passe aussi par savoir déterminer ce que l’on veut. Apprendre à séduire, en soi, ne veut pas dire grand chose. Voulez vous être capable d’inviter Caroline au restaurant un soir parce que c’est elle que vous voulez et pas une autre ? Ou voulez vous que, comme avec la plupart des gens que vous fréquentez, elle vous reconnaisse systématiquement à votre arrivée, échange deux mots avec vous à chaque fois, et qu’elle vienne vous voir d’elle-même dans la rue pour vous saluer tout sourire quand elle vous aura aperçu du trottoir d’en face en faisant du shopping le samedi ?Ce sont là deux objectifs différents, dans les deux cas il s’agit de séduction. Vos objectifs évolueront nécessairement au fur et à mesure de votre progression, mais il est important de toujours savoir où vous allez, au moins à court terme. Ne multipliez donc pas les lectures en vous disant à chaque fois : « je vais bien finir par tomber sur LE concept qui me manquait, celui grâce auquel tout va enfin commencer ! ». Vous chercheriez longtemps. Demandez vous plutôt, dans chaque article, dans chaque phrase que comporte ce site et les posts références du forum, en quoi ce que vous y trouvez va vous permettre de vous rapprocher de votre objectif. Ce ne sera pas toujours évident au premier abord, il vous faudra y réfléchir, peut-être faire fausse route quelques temps, et revenir régulièrement relire à nouveau les mêmes textes pour les appréhender autrement.

Pour apprendre à séduire, corrige toi toi-même

Maintenant que vous avez compris comment appréhender cette mine d’informations dans laquelle vous venez de mettre un pied, c’est à dire en se demandant constamment, à la lecture de chaque article : « En quoi y a t’il un décalage entre ce que semble être la réalité au travers de ce texte et l’idée que je m’en faisais jusqu’alors ? » et « En quoi ce texte va t’il me permettre de me rapprocher de ce que je souhaite être capable de faire ? », il va vous falloir superposer ces deux grilles de lecture fraîchement acquises (et qui demeureront en perpétuelle évolution) pour vous concentrez sur le sujet qui se trouve au centre de tous ces beaux développement : vous-même.Vous avez parcouru plusieurs articles et vous avez noté quelques points qui ne collent pas chez vous pour correspondre à l’idée que vous avez commencé à vous faire de ce qu’est réellement la séduction. Vous êtes plutôt satisfait de votre petit train de vie, globalement assez plaisant, mais vous vous rendez compte que vous ne seriez pas spécialement attiré par quelqu’un qui tenterait de vous convaincre de le partager avec lui, si sincère et avenant puisse t’il paraître.

Sur ces constatations vous allez donc vouloir tout changer, puisque c’est marqué sur Spike Séduction que pour séduire il faut être bien habillé, lire Nietzsche, manger des raviolis etc. Erreur : On a jamais rien guéri en en éradiquant que les symptômes. Evidemment dans l’immédiat, on se sent mieux (ce qui n’est déjà pas négligeable), mais ce qu’il va vous falloir comprendre, c’est pourquoi on parle de relooking homme ou de lifestyle, et ne pas tomber dans la facilité de croire qu’en appliquant tout ce qui y est abordé (ce qui risque de prendre un certain temps qui plus est), vous atteindrez le statut ultime.Interrogez vous sur l’état d’esprit que reflètent les thèmes abordés et les conseils prodigués. Vous bloquez sur un point particulier dans votre démarche d’apprenti séducteur ? Traitez le avec pragmatisme : recherchez un article ciblé sur la phase qui vous fait obstacle, et si elle est assez précise et qu’elle ne fait pas déjà l’objet de développements (rare), posez votre question aux membres du forum.Confrontez toujours vos connaissances théoriques, ce que vous pensez pouvoir faire, c’est à dire à la réalité : pratiquez, à votre échelle. Si vous tremblez au moment d’aller demander l’heure à quelqu’un dans la rue (peut-être sans vous l’avouer, cf. le paragraphe « Connais toi toi-même », essayez avant de vous dire « non ça quand même ça va »…), commencez par régler ce problème avant de demander comment être intéressant demain matin aux yeux de Caroline. Le plus important à comprendre est qu’il n’existe pas de méthode miracle « clef en main », seulement des pierres (aux formes diverses et variées) apportées à votre édifice, mais que personne ne construira à votre place.

Apprendre à séduire, c’est apprendre à parler aux gens

Peut-être trouvez vous jusque là cet article un peu abstrait. La réponse à la question « apprendre à séduire : par quoi faut-il commencer ? » vous semblant finalement être « lis le site et change d’état d’esprit », et il est probable qu’ainsi vous vous demandiez toujours : « oui et donc moi demain matin devant Caroline, je fais quoi ? ». Je le sens bien, ce que vous attendez encore, c’est une réponse concrète, mais rappelez vous, c’est vous-même que vous devez corriger. Cela dit, si vous voulez vous lancer directement dans les travaux pratiques (ce en quoi vous avez grandement raison), par quoi commencer ?La séduction est avant tout une question d’aisance : aisance avec soi-même, aisance avec les autres. L’aisance avec soi-même est déjà abordée dans les paragraphes précédents.

Quant à l’aisance avec les autres, c’est comme tout, ça se travaille, remballez donc votre panoplie de fausses excuses, avec en tête de liste, dans bien des cas, le fameux « je suis timide, c’est foutu ». Non ! Vous êtes timides, sans doute, mais ce n’est pas foutu. Pour les amoureux des racines latines, « timide » vient du verbe latin timere qui signifie craindre.Quand vous étiez enfant peut-être aviez vous peur du noir, parfois à tel point que vous n’osiez pas même vous levez en pleine nuit pour aller aux toilettes. Pourtant, passé un certain âge, à force d’avoir été rassuré maintes et maintes fois par papa ou maman, vous avez su surmonter cette crainte sans difficulté majeure et aujourd’hui vous lever la nuit ne vous traumatise plus le moins du monde. La logique est la même pour ce qui est de parler aux gens, sauf que là, personne ne vous a jamais pris par la main pour vous montrer que les gens ne mordent pas quand on leur parle. C’est donc cette même petite crainte que quand vous étiez enfant qui revient vous stopper au moment où vous désirez dépasser les limites au sein desquelles vous êtes à l’aise dans une relation sociale (famille, amis, connaissances etc.).Quand vous êtes amenés à vous adresser à un(e) inconnu(e), vous reproduisez ce que vous avez compilé de références à ce genre de situation (les fois où on vous a vous-même interpellé dans la rue, ce que vous avez pu voir dans un film etc.), mais vous ne la maîtrisez pas.Or si vous vous efforcez progressivement de parler à des gens que vous ne connaissez pas, vous allez finir par vous rendre compte, d’une part, que la plupart des gens sont dans le même cas que vous, et d’autre part (qui est un peu la conséquence de la première), que vous allez petit à petit gagner en maîtrise de ce que vous faites.

Une interaction avec un(e) inconnu(e) sera de moins en moins un enchaînement chaotique où vous jouez les équilibristes entre paraître et faire passer votre intention, et vous allez, au fur et à mesure, finir par dominer l’interaction, et même vous en amuser.Aller socialiser (c’est à dire parler aux gens, et non directement à votre « cible ») est la première étape enseignée dans les ateliers séduction proposés sur ce site. Les intérêts en sont multiples, aussi bien à court terme (juste avant d’aller aborder telle fille), qu’à long terme : gagner en aisance sociale, ce qui nous concerne ici.

QuinteFlush

Adresse Email * Prénom *


8 COMMENTAIRES pour cet article.

  1. Amadou dit :

    salut …!!!
    En fait je suis étudiant en commerce international 2e année , durant cette année , vers janvier , j’ai connu une fille.
    on s’est connu un vendredi vers 11h 30 et il y avait un peu de soleil et plein de gens dans la rue , c’était pendant la pause .
    ainsi je suis sorti avec les potes pour aller prendre du café , alors j’étais le principal animateur . je parlais , j avais plein d’énergie et tout , à un moment donné je me suis retourné et j’ai un pote qui a repris la 1ere année avec une file , alors je me suis dirigé vers , on a parlé et j ai pas encore salué la fille , puis soudainement je parlais de la beauté des yeux de cette dernière , elle me sourit et juste derrière je vois une boutique qui vend des trucs pour les paupieres , des trucs avec des couleurs je connais le nom et je l’invita a aller voir les articles … bref le courant passa , je pense et juste a la sortie du shop je suis parti retrouvé mes camarades de lasses sans dire au revoir a la fille mais seulement au pote. le soir a la dscente , elle me voit et vient me tenir le bras en me faisant un au revoir sympa .
    3 jours , je l appelle , 1 semaine je voyage pour un stage , on perd contact pendant 1 mois. au retour , un souriant bonjour l’accueille et voilà après le stresse des examens me dominent et je la néglige et pour me rattraper je lui ai envoé un texto lui disant que c’est bientôt fini l’école et je l’ai toujours pas embrasser ( c ce k j ai écrit dans le texto), parce que j’étais pas toujours d’humeur a parler ….je parle d’elle a une amie , qui est son amie d’ailleurs , et la semaine passée elle lui dit que je n’avais pas de chance avec elle … qu’en pensé vous
    je veyux ette fille

  2. alexkid dit :

    On dirait en allemand « richtig » : c’est tellement vrai ce que tu dis que c’est un des axes que je me suis fixé entre autres

  3. Fullmoon dit :

    Il est vrai que parler à d’autres inconnus avant de parler à votre cible est le meilleur remède pour obtenir un niveau d’énergie et de confiance en soi exceptionnels. J’ai utilisé cette technique hier, ce qui m’a conduit à un Fclose…
    Merci QuinteFlush pour ta lucidité.

  4. Vice dit :

    T’as vraiment 10 ans Sarah ??
    Tu pourrais donner des cours d’orthographe à des filles de 25-30 ans de ma connaissance.

    J’ai deux solutions pour toi:

    1°) tu lui parles franco (une chance sur deux qu’il nie et prenne ses jambes à son cou)

    2°) attends 4, 5 ans et les mecs pleuvront tous seuls…

  5. sarah dit :

    coucou !!!

    je m’appelle sarah j’ai 10 ans et je suis desesperee !!
    ne me prenez pas pour une folle mais
    je suis amoureuse d’un garcon qui passe son temps a me regarder en classe et on se parle beaucoup sur MSN hjlui donne beaucoup de conseils et un jour je lui ai demander de noter toutes les filles de la classe et jetaie la seul a avoir 9 / 10 alors je vous en prie aidez moi !!!!!

  6. Levy dit :

    dit moi, je vois que tu t’y connait bien et j’aurrai une question

    voila il y a un garçon qui m’attire vraiment beaucoup, c’est un ami a mes deux soeur. quant elles ont su, elles sont aller lui parler et m’ont raporter que j’avais mes chance. c’est la premiere fois que je suis amoureuse et les fois ou je l ai vue, ben j’avais pas l’iimpression de l’interessé. mes soeurs m’ont dit qu’il m’avait envoyé plein de signes et que je les avaient toute rejeté mais j’ai pas fait exprès. et a une fête, son meilleur pote m’a dit d’aller l’embrasser et que c’etait bon. je savait que si j’osais c’etait ok mais j’ai pas oser quant même et pendant la soirée des que j’étais près de lui il parlait toujours a quelqu’un d’autre. maintenant il dit a mes soeurs que on habite trop loin les deux. es-ce que tu aurai un conseil pour que je puisse a nouveau parler a se gars?
    merci d’avance

  7. spike dit :

    Avant d’écrire ce « apprendre à séduire », QuinteFlush a fait un atelier Intense… Enfin je dis ça juste comme ça hein ;)

  8. Clement dit :

    Voici un article exelent, quelqun qui maitrise le sujet à mon sens. J’ai lu avec plaisir. Merci

Qu'en pensez-vous ?

 (Ne sera pas publiée)

Archives par mois