ameliorer sa voix

« Moins fort, mon copain dort » : courrier d’un lecteur asexué

Accueil > Articles séduction > « Moins fort, mon copain dort » : courrier d’un lecteur asexué

Bonjour Stéphane,

Voilà, j’ai suffisamment lu ton site (depuis 2 ans maintenant) pour comprendre les notions importantes qui reviennent dans la séduction, et surtout ce qu’il ne faut absolument pas faire. Sauf que voilà, je l’ai sûrement connu trop tard, et maintenant je demande ton aide pour me sortir d’une situation d’obsession amoureuse (en tout cas je la perçois comme ça) et il me faut un regard extérieur, que mes amis ne peuvent me donner.

Je connais cette fille depuis pratiquement 6 ans, soit depuis que nous sommes en classe de 4ème, aujourd’hui nous avons été envoyés dans la même Faculté de Médecine à Paris VI et nous avons toujours été dans la même classe. Alors autant dire qu’on risque ne pas de se perdre de vue avant un bout de temps ! Je la vois tous les jours, nous sommes dans le même groupe d’amis.

En 4ème et 3ème, je ne la voyais que comme une fille banale, sans plus (je n’étais pas très intéressé par une relation avec elle à ce moment là). Puis en seconde, nous avons commencé à devenir complices, on rigolait beaucoup, dans la vie et sur messagerie instantanée. J’éprouvais quelques sentiments probablement dus à la complicité qui donne l’impression d’amour, mais comme il n’y a pas de connexion, ce n’est que du vent, comme j’ai pu le lire sur ton site. Tu me corriges si j’ai mal compris. Ça a continué, mais petit à petit on se croisait de moins en moins, pour être le vide en Terminale. Arrivé à la fac, on rentrait ensemble et nous parlions de tout et de rien, on rigolait.

TD(irective)

Il y a 4 ou 5 mois, lors d’un TD (en petit comité), nous étions l’un à côté de l’autre, et elle me chauffait vraiment, c’était assez gênant pour moi car notre groupe d’amis était autour de nous, et je ne suis pas rentré dans son jeu tout simplement car je faisais déjà une petit fixation sur elle en 2nde et j’en étais à peine remis, aussi parce que ce qui se disait était important… C’est le tournant, j’ai depuis commencé à ne penser qu’à elle, puis ça s’est calmé, mais à chaque fois qu’elle m’adresse la parole, je me fais des films en rentrant chez moi, c’est atroce.

Maintenant, nous ne rentrons plus seuls ensemble, un de mes amis nous accompagne, c’est tout de suite moins complice. Mais cet ami fait des avances très suggestives, et elle aussi semble le chauffer violemment, largement plus qu’avec moi avec ce TD. Elle me confie parfois vouloir que je l’on attende le métro suivant pour ne pas qu’elle rentre avec lui (comme si elle ne l’aimait pas), ou plus généralement rester seule avec lui, ce qui contraste beaucoup avec le fait qu’elle sexualise à mort avec lui.

C’est ambigu entre elle et lui (d’après moi)

C’est là que j’ai besoin de toi, je ne sais pas quoi penser, je ne sais pas si elle manipule (délire entre copines, je ne sais pas) ou si elle cache à travers moi son attirance pour lui. Je n’arrive pas à avoir un regard extérieur, je sais pas si je veux réellement être avec elle ou non. J’ai besoin de ton aide pour redevenir neutre, sans passer pour le mec chelou qui change d’attitude du jour au lendemain en prenant ses distances. Je précise qu’elle a une relation amoureuse avec quelqu’un mais que c’est très ambigu, elle est restée avec lui 2 ans, et c’est épisodique, on ne sait pas vraiment si ils sont ensemble ou non. Je précise aussi qu’elle essaye depuis quelques jours de m’entraîner chez elle pour me montrer sa télé dernière génération, j’ai refusé sur le bas de sa porte aujourd’hui car l’ami mâle en question était là, ainsi qu’une de ses ami que je ne connais pas. C’est sûrement banal, mais cela participe encore plus à nourrir les films que je me fais, et qui me dépassent.

Je t’écris (seulement) aujourd’hui car j’estime ne pas avoir le recul nécessaire pour analyser correctement ce qu’il se passe, et comment agir en conséquence, et je réclame ton aide car tu es vraisemblablement la personne la plus à même de me venir en aide, car je n’arrive pas à regarder les autres filles justement à cause d’elle, ça me dérange beaucoup.

Je te remercie de m’avoir lu, et j’espère une réponse de ta part.

Jean-Baptiste

Bonjour Jean-Baptiste,

Je suis en vacances mais ton mail me touche trop pour que je n’y réponde alors voilà, tout est là :

Considère ce séminaire comme le cahier de vacances le plus important de ta vie et à la rentrée tu seras fixé.

Bien à toi.

Stéphane

Adresse Email * Prénom *


1 COMMENTAIRE pour cet article.

  1. The Good Sheperd dit :

    « Seems like you’re stepping on the pieces of my broken shell » (Jamiroquai – Little L)

Qu'en pensez-vous ?

 (Ne sera pas publiée)

Archives par mois